logo-bold

DOCTEUR MICKAËL TOBALEM


Le Docteur Mickaël Tobalem est chirurgien, spécialiste certifié en chirurgie plastique reconstructive et esthétique (certification suisse FMH, et européenne EBOPRAS).

Ses domaines de prédilection sont le rajeunissement et l’embellissement du visage, des seins et de la silhouette.

Ses techniques sont les plus légères autant que possible, sécurisées et fiables, validées scientifiquement, avec la recherche constante et absolue du détail et du naturel.

Ses travaux sont publiés et cités dans d’importantes revues scientifiques, ont été présentés lors de congrès nationaux et internationaux, et distingués de plusieurs prix scientifiques.

En savoir plus +

Liftings

A partir de la quarantaine le visage commence à s’affaisser. La chute des sourcils ferme le regard, tandis que l’affaissement des joues provoquent la création des sillons nasogénien, des plis d’amertume, des bas-joues et la perte progressive des contours de l’ovale du visage. Le cou est aussi durement atteint par le relâchement avec l’âge.
Le lifting du visage et /ou du cou consiste à traiter par une intervention chirurgicale l’affaissement et le relâchement de la peau et des muscles du visage et/ou du cou, par repositionnement des structures anatomiques dans une position naturelle, pour retrouver l’aspect reposé détendu et rafraichi qui était le sien quelques années auparavant sans modifier les traits du visage.
Il existe différents types de lifting (lifting cervico-facial (bas du visage et cou), centro-facial (pommettes), temporal (sourcils), frontal (front), et de la lèvre supérieure, qui ne s’opposent pas, mais qui répondent à des objectifs esthétiques différents. Ils peuvent dans certains cas être associés.

Cette intervention peut aussi être associée à un autre geste de chirurgie esthétique faciale comme le (micro)lipofilling pour restaurer les volumes et les contours du visage, le nanolipofilling pour améliorer la qualité de la peau, ou une chirurgie esthétique des paupières (blépharoplastie). Elle peut aussi être complétée par des thérapeutiques médicales comme le laser, le peeling, les injections d’acide hyaluronique, les injections de toxine botulique ou de PRP pour améliorer l’aspect de la peau.
Lorsque le relâchement est léger, un lifting non chirurgical à base d’injections d’acide hyaluronique et de toxine botulique éventuellement combinées aux fils tenseurs pourra être une alternative au lifting chirurgical.

Le Docteur Mickaël Tobalem est spécialisé en rejuvénation et embellissement du visage, notamment dans les procédures de liftings.

Lifting du bas du visage et/ou du cou

Facelift, rhitidectomie, lifting cervico-facial, lifting de l’ovale, deep-plane face lift, mini-lift, ponytail-lift, short scar lift, vertical lift

Objectif

Correction des plis d’amertume, des bas-joues, et de la perte des contours de l’ovale du visage et du cou

Anesthésie

Anesthésie locale ou générale

Séjour

Ambulatoire ou 1 nuit

Durée opératoire

2 à 3 heures

Intervention

Les incisions sont dissimulées dans les plis naturels autour des oreilles et dans le cuir chevelu, de sorte à devenir quasi invisibles une fois la cicatrisation terminée. La peau va être décollée afin d’exposer les tissus sous-cutanés et musculaires (appelées SMAS) qui pourront être repositionnés avant d’exciser l’excès de peau. Il ne s’agit en effet pas de lifter seulement la peau mais de repositionner l’ensemble des tissus dans leur position naturelle pour un effet avant tout naturel et durable.

Après l’intervention

Retrait du pansement et premier shampoing le lendemain de l’intervention
Retraits des fils après 1 à 2 semaines

Eviction sociale

14 jours

Résultat

À 1 mois

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Lifting des pommettes
 

Lifting centro-facial, Lifting du tiers-moyen du visage
 
 

Objectif

Remonter les pommettes, corriger les sillons naso-génien et le creux des cernes.

Séjour

Ambulatoire ou 1 nuit

Anesthésie

Anesthésie locale ou générale

Durée opératoire

2 à 3 heures

Intervention

Les incisions sont dissimulées dans les plis naturels autour des oreilles et dans le cuir chevelu, de sorte à devenir quasi invisibles une fois la cicatrisation terminée. La peau va être décollée afin d’exposer les tissus sous-cutanés et musculaires (appelées SMAS) qui pourront être repositionnés avant d’exciser l’excès de peau. Il ne s’agit en effet pas de lifter seulement la peau mais de repositionner l’ensemble des tissus dans leur position naturelle pour un effet avant tout naturel et durable

Après l’intervention

Retrait du pansement et premier shampoing le lendemain de l’intervention
Retraits des fils après 1 à 2 semaines

Eviction sociale

14 jours

Résultat

A 1 mois

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Lifting des sourcils

Lifting temporal, Browlift

Objectif

Remonter la partie latérale du sourcil, déplisser la patte d’oie et mettre légèrement en tension la peau de la partie externe des paupières pour ouvrir le regard
Souvent associé à une chirurgie des paupières (blépharoplastie).

Séjour

Ambulatoire ou 1 nuit

Anesthésie

Anesthésie locale ou générale

Durée opératoire

1 à 2 heures

Intervention

Les incisions sont dissimulées dans le cuir chevelu au niveau de la tempe. La peau de la région de la tempe jusqu’au sourcil va être décollée, les muscles abaisseurs du sourcil vont être affaiblis, et le sourcil va être repositionné et fixé dans une position naturelle. L’excès de peau au niveau de la tempe sera excisé pour ouvrir le regard et déplisser les rides de la patte d’oie.

Après l’intervention

Retrait du pansement et premier shampoing le lendemain de l’intervention
Retraits des fils après 1 à 2 semaines

Eviction sociale

14 jours

Résultat

A 1 mois

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Lifting frontal

Lifting de la lèvre supérieure
 

Liplift, Bullhorn liplift

Objectif

Raccourcir la longueur de la lèvre blanche avec pour effet une augmentation du volume de la lèvre rouge

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Anesthésie locale

Durée opératoire

1 heure

Intervention

L’incision est dissimulée à la racine des narines. Une bande de peau est retirée avec pour effet un raccourcissement de la lèvre blanche et un lifting de la lèvre rouge.

Après l’intervention

Retraits des fils après 1 semaine

Eviction sociale

14 jours

Résultat

A 1 mois

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Lifting non chirurgical par injections

Lifting medical, Liquid lift

Préambule

Le terme de lifting médical désigne un traitement global du visage combinant plusieurs procédures non invasives pour un « effet lifting ». Il apporte un coup d’éclat et de fraicheur.
Le protocole est basé sur l’utilisation en première intention d’acide hyaluronique pour réhydrater, restaurer les volumes et redonner au visage son galbe, ainsi que la toxine botulique qui en plus de traiter les rides va permettre de lifter les sourcils, le coin de la bouche, l’ovale et le cou (Nefertiti lift). D’autres procédures seront combinées tels que les fils tenseurs pour repositionnés les tissus dans leur position anatomique, le micro-/nanolipofilling, les skinbooster, le PRP, les cellules souches ou les procédures de resurfacing par peeling et lasers pour améliorer la qualité de la peau. L’utilisation de procédures telles que Thermage ou Ultherapy pourront être discutées.

Objectif

Coup d’éclat et de fraicheur

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Aucune ou anesthésie locale en fonction du protocole

Durée du traitement

1 à 2 heures

Eviction sociale

Jusqu’à 2 jours en fonction du protocole

Résultat

A 2 semaines

Complications

Comme pour toutes procédures il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Lifting non chirurgical aux fils tenseurs

Fils tenseurs crantés, fils de suspension

Préambule

Les fils tenseurs sont des fils crantés c’est-à-dire avec des petits cônes qui ont la propriété d’accrocher les tissus dans lesquels ils sont passés avec un effet de remise en tension « effet lifting ». De plus, la résorption des fils entraîne une production naturelle de collagène ce qui prolonge l’effet tenseur conférant ainsi une nouvelle fermeté au visage.
Le traitement pourra être combiné à d’autres traitements médico-chirurgical comme des injections d’acide hyaluronique pour restaurer les volumes, de toxine botulique pour traiter les rides ou un traitement par skin booster, PRP, peeling ou laser pour améliorer la qualité de la peau.

Objectif

Remonter les sourcils, rehausser les pommettes, corriger les bas joues et redéfinir l’ovale, et/ou retendre le cou

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Aucune ou anesthésie locale

Durée du traitement

1 heure

Procédure

Les fils sont insérés sous la peau à l'aide d'une aiguille, sans incision, selon les vecteurs de traction désirés

Suites

Les suites sont simples, marquées par un léger gonflement et des petits bleus, qui peuvent durer 3 à 7 jours, sans que cela nécessite un arrêt de travail.

Convalescence

L’éviction socio-professionnelle est de 2 jours

Résultat

Le résultat est immédiat mais va encore s’améliorer de façon progressive durant les trois prochains mois. L’effet dure 12-18 mois.

Nez

L’aspect du nez lorsqu’il est disgracieux peut compromettre l’harmonie du visage. Il peut s’agir d’une bosse, d’un nez dévié, trop long ou trop large, d’une pointe tombante ou globuleuse trop large, de narines trop larges … La morphologie du nez peut aussi être à l’origine de problèmes respiratoires, lorsque la cloison est déviée ou que les cornets sont hypertrophiés.

L’intervention de « rhinoplastie » désigne la modification de la morphologie du nez, dans un but d’embellissement (rhinoplastie esthétique), et/ou de correction de problèmes de respiration (rhinoplastie fonctionnelle)

Une rhinoplastie peut être réalisée isolément ou être associée, si nécessaire, à d’autre gestes complémentaires au niveau de la face, en particulier à une génioplastie (modification du menton, parfois réalisée dans le même temps opératoire pour améliorer l’ensemble du profil).

Dans certains cas, une amélioration de la morphologie du nez peut être obtenue par des techniques non chirurgicales - rhinoplastie médicale -.

Le Docteur Tobalem a effectué un fellowship en rhinoplastie exclusivement pendant 6 mois, à l’Institut azuréen de rhinoplastie sous le mentorat de Docteur Yves Saban considéré comme le père de la rhinoplastie préservatrice

Rhino(septo)plastie esthétique et / ou fonctionnelle

Objectif

Correction de la forme et/ou de la fonction du nez pour un nez harmonieux à visée d’embellissement et/ou pour une meilleure respiration

Séjour

Ambulatoire ou 1 nuit

Anesthésie

Anesthésie locale ou générale

Durée opératoire

1 à 2 heures

Intervention

En fonction de chaque nez, les gestes sont différents. Toutefois, nous privilégions autant que possible la technique de rhinoplastie fermée préservatrice, c’est-à-dire avec une incision invisible à l’intérieur du nez et un travail plutôt de modelage que de résection afin de préserver au maximum le nez existant.
La cicatrice est dans la majeure partie des cas dissimulée à l’intérieur du nez, et donc invisible à l’extérieur d’où le terme de rhinoplastie fermée. Parfois, des incisions externes peuvent être requises : elles sont en travers de la columelle (pilier séparant les deux narines) afin de réaliser une rhinoplastie « ouverte » ou cachées à la base des ailes du nez si l’on doit réduire la taille des narines.
La structure ostéo-cartilagineuse peut alors être refaçonnée par une infinité de procédés dont le choix se fera en fonction des anomalies à corriger. On pourra rétrécir un nez trop large, éliminer une bosse, corriger une déviation, affiner ou relever une pointe, raccourcir un nez trop long, redresser une cloison. Parfois des greffons cartilagineux ou osseux seront utilisés pour combler une dépression, soutenir une portion du nez ou améliorer la forme de la pointe. Enfin des implants en silicone peuvent aussi être utilisés pour augmenter la hauteur du nez par exemple chez les patients asiatiques ou africains.
A la fin de l’intervention, la peau et les muqueuses sont suturées avec des fils de suture très fins. Des mèches de tulles gras sont insérées dans les orifices narinaires. Dans la majorité des cas, une attelle de contention et de protection est placée sur le dos du nez.

Suites post-opératoire

Retrait des mèches le lendemain de l’intervention
Retrait de l’attelle entre le 7ème et le 10ème jour.

Eviction sociale

2 semaines

Résultat

A 3 mois

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Rhinoplastie médicale
 

Préambule

Le terme de rhinoplastie médicale désigne une procédure non invasive non-chirurgicale de 
modification de la forme du nez. La procédure est basée sur l’injection d’acide hyaluronique et de toxine botulique et/ou l’utilisation de fils tenseurs de suspension, et représente une option très intéressante pour des modifications légères tels que combler un creux, atténuer une bosse, ou remonter sa pointe.
Pour une modification importante ou permanente la rhinoplastie chirurgicale reste le traitement de référence.

Objectif

Corriger un creux, une légère bosse ou remonter discrètement la pointe

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Aucune

Durée du traitement

30 minutes

Procédure

Le traitement consiste en une série d’injections d’acide hyaluronique au niveau du dos du nez ou de la pointe, ainsi que de toxine botulique au niveau de la base de la columelle où se trouve le muscle abaisseur de la pointe. Les fils sont insérés sous la peau à l'aide d'une aiguille, sans incision, et la traction contrôlée des fils permet de rehausser la pointe du nez au niveau souhaité.

Suites

Aucune

Eviction sociale

Aucune. Les patient(e)s peuvent reprendre leurs activités normalement immédiatement après les injections. Pendant les deux premiers jours qui suivent les injections, il vous est recommandé de ne pas faire de sport intensif, d’éviter les manipulations du visage ou les massages appuyés, ou les expositions à des fortes chaleurs (soleil, UV, sauna/hamam).

Résultat

Immédiat. L’effet dure 2 ans.

Complications

Comme pour toute procédure il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Regard

Le regard est un aspect important de la fraicheur d’un visage. Avec l’âge à partir de 40 ans, mais aussi parfois plus tôt en cas de composante héréditaire, les paupières supérieures peuvent présenter un excès de peau (dermatochalasis) et ou de graisse (hernie graisseuse ou poche) leur donnant un aspect lourd, tombant et /ou bouffi, et ceci d’autant plus lorsqu’il existe un affaissement du sourcil. Les paupières inférieures peuvent aussi s’affaisser laissant apparaître un aspect flétri avec des petites ridules horizontales consécutives à la distension cutanée ou laisser elles aussi apparaitre des hernies de graisse (poche sous les yeux). Aussi les paupières inférieures peuvent être marquées par des cernes creuses et/ou colorées. Ces disgrâces créent un effet fatigué et vieillissant, mais peuvent être corrigées pour retrouver une apparence plus reposée et rajeunie.

De nombreuses autres altérations peuvent être présentes, comme l’affaissement du front avec la chute des sourcils, les yeux «creux», les yeux «tristes» avec coin des yeux tombants, les rides «du lion» entre les sourcils, les rides «de la patte d’oie» au coin des yeux, ou les petites imperfections de surface de la peau (rides superficielles, cicatrices, taches...). La blépharoplastie pourra alors être associée à une autre intervention de chirurgie esthétique du visage (lifting frontal, lifting temporal, la lipostructure ou autogreffe d’adipocytes, canthoplastie, lifting cervico-facial), voire une thérapeutique médico-chirurgicale (toxine boutulinique, Fillers, laserbrasion, peeling, dermabrasion).

Le Docteur Mickaël Tobalem est spécialisé en rejuvénation et embellissement du visage, notamment dans les procédures de blépharoplasties.

Blépharoplastie supérieure

Objectif

Correction de l’excès cutané et musculaire ainsi que des protrusions graisseuses (poches graisseuses) au niveau de la paupière supérieure pour une ouverture du regard qui apparait rajeuni et reposé.

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Anesthésie locale

Intervention

Les incisions cutanées sont dissimulées dans le pli palpébral et se prolongent latéralement dans une ride de la patte d’oie.
À partir de ces incisions, les hernies graisseuses inesthétiques sont retirées et l’excédent de muscle et de peau relachés est supprimé.

Durée opératoire

1 heure

Suites post-opératoire

Pas de douleur mais oedème (gonflement) et ecchymoses (bleus)
Retrait des fils entre le 3ème et 6ème jour post opératoire

Eviction sociale

1-2 semaines

Résultat

À 1 mois

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Blépharoplastie inférieure

Objectif

Correction de l’excès cutané (ridules sous la paupière), des protrusions graisseuses (poches sous les yeux) et/ou de la cerne creuse pour un regard rajeuni et reposé.

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Anesthésie locale

Intervention

Les incisions cutanées sont placées 1 à 2 mm sous les cils, et se prolongent latéralement dissimulées dans une ride de la patte d’oie.
À partir de ces incisions, les hernies graisseuses inesthétiques sont retirées et l’excédent de muscle et de peau relâchés est supprimé. A ce stade, de nombreux raffinements techniques peuvent être apportés, pour s’adapter à chaque cas: en cas de laxité de la paupière inférieure, on effectuera une canthopexie ou fixation de l’angle externe de l’œil ; en cas de cernes creuses la poche graisseuse ne sera pas retirée mais redistribuée pour combler le cerne, le cas échéant le cerne sera comblé par réinjection de graisse ou lipostructure.
En cas de « poches » isolées (sans excès de peau à enlever), on privilégiera une blépharoplastie par voie trans-conjonctivale, c’est-à-dire utilisant des incisions placées à l’intérieur des paupières.

Durée du traitement

1 heure

Suites

Pas de douleur mais oedème (gonflement) et ecchymoses (bleus)
Retrait des fils entre le 3ème et 6ème jour post opératoire (pas de fils en cas de blépharoplastie transconjonctivale)

Eviction sociale

2 semaines

Résultat

À 1 mois

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Blépharoplastie médicale par Plasmage Plexr®

PRÉAMBULE

Lorsque la peau des paupières supérieures et inférieures est légèrement relachée, plissée ou ridée, on utilise le Plexr comme alternative temporaire à une blépharoplastie. Il ne traite par contre pas les poches de graisses.
Le Plexr est basé sur la technologie du «plasma exérèse», une énergie riche en ions et électrons qui vaporise la couche superficielle de l’épiderme. Il s’ensuit une rétraction de la peau relachée et un lissage des ridules.

Objectif

Correction d’un léger blépharochalasis (excès cutané de la paupière supérieure) et des ridules

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Crème anesthésiante

Procédure

Le Plexr se présente sous la forme d’un stylo qui envoie des petits flashs lumineux sans toucher la peau. Chaque tir dure moins d’1 seconde. Le point d’impact créée une rétraction immédiate de la peau. On effectue une multitude de tirs sur l’ensemble de la zone à traiter.

Durée du traitement

30 minutes

Suites

Il subsiste des petites croûtes au niveau des points d’impact du Plexr. Ces croutes tombent naturellement après 5 à 7 jours. Un erythème et une coloration marron subsistent pendant une à trois semaines. Il y aussi un œdème très visible pendant trois jours et qui disparait après 7 à 10 jours.
Il ne faudra pas s’exposer au soleil et appliquer un écran total pendant 1 mois pour éviter tout risque d’hyperpigmentation.

Eviction sociale

La reprise des activités est immédiate.

Résultat

Les résultats sont visibles après 1 mois. Ils durent un an pour les ridules et deux ans ou plus pour les paupières.

Complications

Comme pour toute procédure il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Canthopexie (fox eyes)
 

PRÉAMBULE

La forme des yeux lorsqu’elle présente un coin externe tombant donne un air triste. Au contraire les yeux en amande ou en œil de chat (cateyes) caractérisés par un aspect étiré avec un coin externe plus haut que le coin interne donnent un regard charmeur.
Une canthopexie est une intervention chirurgicale visant à créer une inclinaison vers le haut du coin externe de la paupière pour corriger cette apparence tombante, ou pour les patientes qui trouvent leurs yeux trop ronds, et créer le look œil de chat ou Foxeyes.
Il existe aussi une alternative non chirurgicale pour obtenir un oeil de chat, grâce à l’injection d’acide hyaluronique dans le coin externe de l’œil ou l’utilisation de fils tenseurs. La toxine botulinique autour du coin de l’œil peut aussi aider à remonter la queue du sourcil et donc légèrement aussi le canthus externe.

Objectif

Modifier la forme des yeux et l’apparence du regard, pour donner une forme en amande ou en œil de chat (Foxeyes)

Anesthésie

Anesthésie locale

Intervention

L’incision cutanée est dissimulée dans le pli naturel au niveau du coin de l’œil. Ensuite, le canthus externe est détaché et repositionné plus haut que le canthus interne (commissure interne de l’oeil), créant ainsi un oeil en amande.

Séjour

Ambulatoire

Durée opératoire

1 heure

Suites post-opératoire

Pas de douleur mais oedème (gonflement) et ecchymoses (bleus)
Retrait des fils au 7ème jour post opératoire

Eviction sociale

2 semaines

Résultat

À 1 mois

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Traitement des cernes creux par injection d’acide hyaluronique

PRÉAMBULE

Les cernes creux sont dus à une fonte de la graisse entre la peau et le rebord orbitaire de la paupière inférieure, et peuvent se prolonger jusqu’aux pommettes créant la vallée des larmes.
Le traitement consiste à restaurer les volumes par l’injection de produit de comblement (Filler) comme l’acide hyaluronique ou la technique du lipofilling.

Objectif

Correction des cernes creux pour un regard rafraichi et rajeuni

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Aucune

Procédure

Ce traitement consiste en une injection d’acide hyaluronique à la canule, et en profondeur au contact osseux afin de soulever l’ensemble des structures sus-jacentes pour mettre à niveau le cerne.
Il existe aujourd’hui un grand nombre d’acides hyaluroniques disponibles, qui diffèrent notamment par leur viscosité qui détermine leur caractère plus ou moins volumateur. Au niveau des cernes il sera utilisé un acide hyaluronique très peu volumateur.

Durée du traitement

15 minutes

Suites

Des petites ecchymoses et un œdème peuvent apparaitre suite au traitement, et disparaître après quelques jours.

Eviction sociale

Aucune. Le retour aux activités socio-professionnelles se fait immédiatement après le traitement, tandis qu’il est recommandé d’attendre 48 heures pour la reprise sport, des massages au visage ou une exposition à des chaleurs fortes (UV, sauna/hammam).

Résultat

Le résultat est visible immédiatement. Cependant, un délai de quelques jours est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que le produit se soit bien intégré, que l’œdème ait disparu et que les tissus aient retrouvé toute leur souplesse.
L’effet dure en moyenne 12 à 24 mois au terme desquels, l’injection peut être renouvelée afin d’obtenir une certaine stabilité du résultat.
Pour les patients qui souhaiteraient un effet plus durable il pourra être proposé une réinjection de graisse autologue (microlipofilling ou lipostructure).

Complications

Comme pour procédure il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Traitement des cernes creux par micro-lipofilling

PRÉAMBULE

Les cernes creux sont dus à une fonte de la graisse entre la peau et le rebord orbitaire de la paupière inférieure, et peuvent se prolonger jusqu’aux pommettes créant la vallée des larmes.
Le traitement consiste à restaurer les volumes par l’injection de sa propre graisse prélevée sur une autre zone (microlipofilling). L’alternative est l’injection d’un produit de comblement (Filler) comme l’acide hyaluronique.
L’avantage de la graisse comparé à l’acide hyaluronique est que le résultat va être durable dans le temps, et qu’en plus de l’effet volumateur la graisse qprès émulsification (nanolipofilling) a des après régénératives qui vont pouvoir améliorer la qualité de la peau (ridules et coloration).

Objectif

Correction des cernes creux pour un regard rafraichi et rajeuni de manière durable

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Anesthésie locale éventuellement approfondie par une sédation

Durée opératoire

1 heure

Intervention

Le prélèvement du tissu graisseux est effectué sur une zone du corps de façon atraumatique, par de petites incisions cachées dans les plis naturels, à l’aide d’une fine canule d’aspiration (lipoaspiration). On procède ensuite à une centrifugation de quelques minutes, de manière à obtenir une graisse pure. Le transfert du tissu graisseux se fait à partir d’incisions de 1 à 2 mm à l’aide de micro-canules, dans les plans profonds au contact osseux.

Après l’intervention

Aucun soin post-opératoire

Eviction sociale

1-3 jours

Résultat

Les résultats sont visibles immédiatement mais il faudra attendre 3 mois pour juger du résultat définitif.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale, il existe un risque de complications qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Traitement des cernes colorés par injection de Plasma riche en plaquettes PRP

PRÉAMBULE

La peau du cerne peut être colorée ce qui accentue l’aspect fatigué et vieilli. Cette coloration serait due à la finesse de la peau à travers laquelle apparaitrait par transparence les vaisseaux sanguins et le muscle foncé sous-jacent, mais peut aussi être due à une hyperpigmentation localisée de la peau.
Les procédures de traitement du cerne coloré visent donc à améliorer la trophicité et la qualité de la peau. Il peut s’agir de plasma riche en plaquette PRP seul ou en combinaison avec du nano-lipofilling pour un effet maximum. Ces traitements vont apporter un concentré de facteurs de croissance et de cellules souches qui vont avoir un effet remarquable sur la trophicité de la peau. Il faut par contre éviter les injections d’acide hyaluronique qui, à cause de la finesse de la peau, donneront un aspect bleuté au cerne et accentueront d’avantage l’aspect fatigué du regard.

Objectif

Atténuation du cerne coloré

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Crème anesthésiante

Traitement

La procédure débute par une prise de sang de quelques millilitres. Le sang est centrifugé, pour séparer le plasma des globules rouges. La partie du plasma riche en plaquettes, véritable concentré plaquettaires, est prélevée et réinjectée comme de la mésothérapie à l’aide de multi-injections punctiformes dans le derme superficiel.

Durée du traitement

La séance d’injection dure 30 minutes

Suites

Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Quelques papules ou de petites ecchymoses (bleus) aux points d’injections sont habituelles et disparaissent au bout d’un à trois jours.

Eviction sociale

Les patient(e)s peuvent reprendre leurs activités socio-professionnelles quelques heures après le traitement.

Résultat

Le résultat est visible après quelques semaines. Il est recommandé d’effectuer 3 sessions espacées d’1 mois, puis une session d’entretien tous les 6-12 mois pour un effet durable.

Traitement des cernes colorés par nano-lipofilling
 

Préambule

La peau du cerne peut être colorée ce qui accentue l’aspect fatigué et vieilli. Cette coloration serait due à la finesse de la peau à travers laquelle apparaitrait par transparence les vaisseaux sanguins et le muscle foncé sous-jacent, mais peut aussi être due à une hyperpigmentation localisée de la peau.
Les procédures de traitement du cerne coloré visent donc à améliorer la trophicité et la qualité de la peau. Il peut s’agir du nano-lipofilling ou de plasma riche en plaquette PRP, seul ou en combinaison pour un effet maximum. Ces traitements vont apporter un concentré de facteurs de croissance et de cellules souches qui vont avoir un effet remarquable sur la trophicité de la peau. Il faut par contre éviter les injections d’acide hyaluronique qui, à cause de la finesse de la peau, donneront un aspect bleuté au cerne et accentueront d’avantage l’aspect fatigué du regard.

Objectif

Atténuation du cerne coloré

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Anesthésie locale éventuellement approfondie par une sédation

Intervention

Au travers de petites incisions dissimulées dans les plis, et à l’aide d’une fine canule, une petite quantité de cellules graisseuses est prélevée au niveau des genoux, de l’abdomen ou des cuisses. Ces cellules graisseuses sont immédiatement nettoyées à l’aide d’un sérum physiologique et les cellules fibreuses sont éliminées, avant que cette graisse soit purifiée par centrifugation. La graisse purifiée est ensuite passée à travers des tamis pour ne conserver qu’une émulsion riche en cellules souches et facteurs de croissance. Cette émulsion est injectée dans les cernes, par petites touches. Cette émulsion peut aussi être mélangé à du PRP pour augmenter l’effet.

Durée opératoire

1 heure

Eviction sociale

1-3 jours

Résultat

Les paupières inférieures peuvent être gonflées et quelques ecchymoses peuvent apparaîtrent pendant 5 à 7 jours. Il faudra appliquer régulièrement des compresses glacées pour accélérer le processus.
Les résultats définitifs sont constatables au bout de quelques mois.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale, il existe un risque de complications,qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Lifting des sourcils

Lifting temporal, Browlift

Objectif

Remonter la partie latérale du sourcil, déplisser la patte d’oie et mettre légèrement en tension la peau de la partie externe des paupières pour ouvrir le regard
Souvent associé à une chirurgie des paupières (blépharoplastie).

Séjour

Ambulatoire ou 1 nuit

Anesthésie

Anesthésie locale ou générale

Durée opératoire

1 à 2 heures

Intervention

Les incisions sont dissimulées dans le cuir chevelu au niveau de la tempe. La peau de la région de la tempe jusqu’au sourcil va être décollée, les muscles abaisseurs du sourcil vont être affaiblis, et le sourcil va être repositionné et fixé dans une position naturelle. L’excès de peau au niveau de la tempe sera excisé pour ouvrir le regard et déplisser les rides de la patte d’oie.

Après l’intervention

Retrait du pansement et premier shampoing le lendemain de l’intervention
Retraits des fils après 1 à 2 semaines

Eviction sociale

14 jours

Résultat

A 1 mois

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Lifting des sourcils par fils tenseurs

 

Préambule

Les fils tenseurs sont des fils crantés c’est-à-dire avec des petits cônes qui ont la propriété d’accrocher les tissus dans lesquels ils sont passés avec un effet de remise en tension. De plus, la résorption des fils entraîne une production naturelle de collagène ce qui prolonge l’effet tenseur.

Objectif

Remonter les sourcils

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Aucune ou anesthésie locale

Procédure

Les fils sont insérés sous la peau à l'aide d'une aiguille, sans incision, selon les vecteurs de traction désirés. La traction contrôlée du fil permet de rehausser le sourcil au niveau souhaité.

Durée du traitement

Le traitement dure environ 1 heure.

Suites

Les suites sont simples, marquées par un léger gonflement et des petits bleus, qui peuvent durer 3 à 7 jours, sans que cela nécessite un arrêt de travail.

Résultat

Le résultat est immédiat mais va encore s’améliorer de façon progressive durant les trois prochains mois. L’effet dure environ 12 mois.

Complications

L’éviction socio-professionnelle est de 2 jours

Lifting des sourcils par injection de toxine Botulique
 
 

PRÉAMBULE

La position des sourcils est assurée par un équilibre entre deux forces opposées, constituées par des muscles abaisseurs (situés au voisinage des sourcils) et un muscle releveur (le muscle frontal).
La toxine botulique en atténuant l’action d’un groupe de muscle libère l’action des muscles antagonistes. Ainsi en attenuant les muscles abaisseurs des sourcils on libère l’action du muscle releveur et on obtient un effet de lifting du sourcil.

Objectif

Lifting des sourcils, ouverture du regard

Anesthésie

Aucune

Séjour

Ambulatoire

Procédure

Ce traitement consiste en une série d’injections à l’aiguille au niveau du sourcil et de la patte d’oie. L’aiguille est fine, et les injections sont habituellement peu douloureuses.

Durée du traitement

15 minutes

Suites post-opératoire

Des petites ecchymoses peuvent apparaitre suite au traitement, et disparaître après quelques jours.

Éviction sociale

Aucune. Le retour aux activités socio-professionnelles se fait immédiatement après le traitement, tandis qu’il est recommandé d’attendre 48 heures pour la reprise sport, des massages au visage ou une exposition à des chaleurs fortes (UV, sauna/hammam).

Résultat

Le résultat est visible après 10 jours. L’effet dure en moyenne 3 à 6 mois au terme desquels, l’injection peut être renouvelée afin d’obtenir une certaine stabilité du résultat. A partir de la deuxième injection, les résultats peuvent être plus durables (6 à 8 mois). A l’arrêt des injections, le le sourcil retrouve sa position d’avant le traitement.

Complications

Comme pour toute procédure il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Traitement des rides du pourtour des yeux (rides de la patte d’oie et des rides du lion) par injection de toxine botulique

Préambule

Les rides inter-sourcilières appelées rides du lion donnent un effet sévère au regard, alors que des rides marquées au pourtour des yeux appelées rides de la patte d’oie vont plutôt vieillir le regard.
La toxine botulique est une substance qui diminue la contraction des muscles (action myorelaxante). 
Son utilisation permet un relâchement de la tension musculaire et en conséquence un lissage des reliefs cutanés avec diminution des rides et ainsi procurer un effet détendu et rajeuni.

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Aucune, ou crème anesthésiante

Procédure

Ce traitement consiste en une série d’injections à l’aiguille entre les sourcils et au pourtour des yeux. L’aiguille est fine, et les injections sont habituellement peu douloureuses.

Durée du traitement

15 minutes

Suites

Quelques marques un peu gonflées subsistent 20 à 30 minutes puis disparaissent. Des petites ecchymoses peuvent apparaitre à la suite du traitement et disparaitre après quelques jours.

Eviction sociale

Aucune. Le retour aux activités socio-professionnelles se fait immédiatement après le traitement, tandis qu’il est recommandé d’attendre 48 heures pour la reprise sport, des massages au visage ou une exposition à des chaleurs fortes (UV, sauna/hammam).

Résultat

Le résultat consiste en une atténuation des rides avec une conservation de petits mouvements : il est obtenu trois à quinze jours après les injections. L’effet dure en moyenne 3 à 6 mois au terme desquels, l’injection peut être renouvelée afin d’obtenir une certaine stabilité du résultat. A partir de la deuxième injection, les résultats peuvent être plus durables (6 à 8 mois). A l’arrêt des injections, le muscle traité retrouvera sa fonction d’avant les injections.

Complications

Comme pour toute procédure il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Front

Traitement des rides du front
 

Préambule

Notre protocole de traitement des rides du front est basé en première intention par l’utilisation de toxine botulique (communément appelé Botox, abbréviation BTX BoNT), et pour les rides très profondes persistantes après un traitement par toxine botulique par l’utilisation de produits de comblement résorbables (Filler, comme l’acide hyaluronique).

Objectif

Traitement des rides par toxine botulinique et / ou acide hyaluronique

Anesthésie

Aucune, ou crème anesthésiante

Séjour

Ambulatoire

Procédure

Ce traitement consiste en une série d’injections à l’aiguille ou à la canule au niveau du visage. L’aiguille et/ou la canule sont fines, et les injections sont habituellement peu douloureuses.

Durée du traitement

15 minutes

Suites post-opératoire

Un discret œdème ou des petites ecchymoses peuvent apparaitre suite au traitement.

Éviction sociale

Aucune. Le retour aux activités socio-professionnelles se fait immédiatement après le traitement, tandis qu’il est recommandé d’attendre 48 heures pour la reprise sport, des massages au visage ou une exposition à des chaleurs fortes (UV, sauna/hamam).

Résultat

Toxine botulique : 15 jours
Filler : Immédiat

Complications

Comme pour procédure il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Remodelage des contours du front (concavité)

Objectif

Embellissement de la forme du front (concavité)

SÉJOUR

Ambulatoire

PROCÉDURE

Le traitement consiste en une série d’injections d’acide hyaluronique à la canule au niveau du front.

Anesthesie

Les injections peuvent être pratiquées sans anesthésie d’autant que, actuellement, de nombreux produits sont associés à un anesthésique local dans la seringue. Toutefois, chez certain(e)s patient(e)s plus sensibles, on pourra appliquer une crème anesthésiante.

Durée

30 minutes

Suite

Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Quelques marques un peu gonflées (œdème) ou de petites ecchymoses (bleus) peuvent apparaitre mais n’empêchent pas un retour à une vie socio-professionnelle normale très rapidement et disparaissent au bout d’un à trois jours.

Eviction sociale

Les patient(e)s peuvent reprendre leurs activités immédiatement après les injections. 
Pendant les deux premiers jours qui suivent les injections, il vous est recommandé de ne pas faire de sport intensif, d’éviter les manipulations du visage ou les massages appuyés, ou les expositions à des fortes chaleurs (soleil, UV, sauna/hamam).

Résultat

Même si le résultat est immédiatement visible, un délai de quelques jours est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que le produit se soit bien intégré, que l’œdème ait disparu et que les tissus aient retrouvé toute leur souplesse. 
L’effet dure entre 12 et 24 mois, mais dépendra aussi de l’hygiène de vie (stress, tabac, alcool, soleil...) et du degré de perfection recherché. Le traitement pourra être renouvelé pour entretenir le résultat. 
En cas de correction volumétrique importante, ou chez les patient(e)s allergiques, il conviendra de discuter de l’intérêt d’une réinjection de graisse autologue (lipo-filling ou lipostructure).

Lifting frontal

Objectif

Embellissement de la forme du front (concavité)

SÉJOUR

Ambulatoire

PROCÉDURE

Le traitement consiste en une série d’injections d’acide hyaluronique à la canule au niveau du front.

Anesthesie

Les injections peuvent être pratiquées sans anesthésie d’autant que, actuellement, de nombreux produits sont associés à un anesthésique local dans la seringue. Toutefois, chez certain(e)s patient(e)s plus sensibles, on pourra appliquer une crème anesthésiante.

Durée

30 minutes

Suite

Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Quelques marques un peu gonflées (œdème) ou de petites ecchymoses (bleus) peuvent apparaitre mais n’empêchent pas un retour à une vie socio-professionnelle normale très rapidement et disparaissent au bout d’un à trois jours.

Eviction sociale

Les patient(e)s peuvent reprendre leurs activités immédiatement après les injections. 
Pendant les deux premiers jours qui suivent les injections, il vous est recommandé de ne pas faire de sport intensif, d’éviter les manipulations du visage ou les massages appuyés, ou les expositions à des fortes chaleurs (soleil, UV, sauna/hamam).

Résultat

Même si le résultat est immédiatement visible, un délai de quelques jours est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que le produit se soit bien intégré, que l’œdème ait disparu et que les tissus aient retrouvé toute leur souplesse. 
L’effet dure entre 12 et 24 mois, mais dépendra aussi de l’hygiène de vie (stress, tabac, alcool, soleil...) et du degré de perfection recherché. Le traitement pourra être renouvelé pour entretenir le résultat. 
En cas de correction volumétrique importante, ou chez les patient(e)s allergiques, il conviendra de discuter de l’intérêt d’une réinjection de graisse autologue (lipo-filling ou lipostructure).

Tempes

Traitement des tempes creuses par injection d’acide hyaluronique

Préambule

Avec l’âge le panicule adipeux-sous cutané et la structure osseuse se résorbent aussi, avec pour effet une perte des volumes du visage. Les tempes et l’arcade sourcilière se creusent avec affaissement du sourcil, donnant cet aspect fatigué et vieilli au visage. 
Par ailleurs, certains patients, même jeunes, peuvent aussi présenter une insuffisance constitutionnelle de volume au niveau de leurs tempes.
La possibilité d’injecter de l’acide hyaluronique, un composant naturel doué de propriétés volumatrices exceptionnelles, en fait un pivot des thérapeutiques esthétiques de restauration des volumes, de réjuvénation et d’embellissement.
En cas de correction volumétrique importante (pommettes, menton,..) ou chez les patient(e)s allergiques, il conviendra de discuter de l’intérêt d’une réinjection de graisse autologue (lipo-filling ou lipostructure).

Objectif

Restauration des volumes des tempes à visée d’embellissement des contours du visage

SÉJOUR

Ambulatoire

Anesthésie

Les injections peuvent être pratiquées sans anesthésie d’autant que, actuellement, de nombreux produits sont fournis associés à un anesthésique local dans la seringue. Toutefois, chez certain(e)s patient(e)s plus sensibles, on pourra appliquer une crème anesthésiante.

PROCÉDURE

Le traitement consiste en une série d’injections d’acide hyaluronique à la canule au niveau des tempes.

Durée

15 minutes

Suite

Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Quelques marques un peu gonflées (œdème) ou de petites ecchymoses (bleus) peuvent apparaitre mais n’empêchent pas un retour à une vie socio-professionnelle normale très rapidement) et disparaissent au bout d’un à trois jours.

Eviction sociale

Les patient(e)s peuvent reprendre leurs activités normalement après les injections. 
Pendant les deux premiers jours qui suivent les injections, il vous est recommandé de ne pas faire de sport intensif, d’éviter les manipulations du visage ou les massages appuyés, ou les expositions à des fortes chaleurs (soleil, UV, sauna/hamam).

Résultat

Même si le résultat est immédiatement visible, un délai de quelques jours est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que le produit se soit bien intégré, que l’œdème ait disparu et que les tissus aient retrouvé toute leur souplesse. 
L’effet dure entre 12 et 24 mois selon les produits, mais aussi l’hygiène de vie (stress, tabac, alcool, soleil...) et du degré de perfection recherché. Le traitement pourra être renouvelé pour entretenir le résultat.

Traitement des tempes creuses par micro-lipofilling

Préambule

Avec l’âge le panicule adipeux-sous cutané et la structure osseuse se résorbent aussi, avec pour effet une perte des volumes du visage. Les tempes et l’arcade sourcilière se creusent avec affaissement du sourcil, donnant cet aspect fatigué et vieilli au visage. 
Par ailleurs, certains patients, même jeunes, peuvent aussi présenter une insuffisance constitutionnelle de volume au niveau de leurs tempes.

Objectif

Restauration des volumes des tempes à visée d’embellissement des contours du visage

Anesthésie

Anesthésie locale avec sédation ou anesthésie générale

Hospitalisation

Ambulatoire

Durée

1 heure

Intervention

Au travers de petites incisions dissimulées dans les plis, et à l’aide d’une fine canule, une petite quantité de cellules graisseuses est prélevée au niveau des genoux, de l’abdomen ou des cuisses. Ces cellules graisseuses sont immédiatement nettoyées à l’aide d’un sérum physiologique et les cellules fibreuses sont éliminées, avant que cette graisse soit purifiée par centrifugation. La graisse purifiée est ensuite réinjectée au niveau des tempes. Cette émulsion peut aussi être mélangé à du PRP pour augmenter l’effet.

Après l’intervention

Aucun soin post-opératoire

Eviction sociale

1-3 jours

Résultat

Les résulats sont visibles immédiatement mais il faudra attendre 3 mois pour juger du résultat définitif. Au contraire des injections d’acide hyaluronique résorbables entre 6 et 12 mois en fonction des zones et des produits, la graisse qui est prise n’est pas résorbable et l’effet est durable dans le temps.

Complication

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Lifting temporal

Chirurgie des oreilles décollées

Otoplastie

Objectif

L’intervention vise à remodeler le cartilage de l’oreille, de façon à obtenir des oreilles «recollées», symétriques, de taille et d’aspect naturels. Elle peut être effectuée à partir de l’âge de 7 ans.

Anesthésie

Anesthésie locale

Intervention

Les incisions sont situées dans le sillon rétro-auriculaire, c’est-à-dire dans le pli naturel situé derrière l’oreille. La peau est ensuite décollée afin d’accéder au cartilage et de l’exposer. L’excès de cartilage de la conque est réséqué (hypertophie de la conque), le cartilage du pavillon est remodelé en plaçant des points de suture non résorbables (absence de pli de l’anthélix), et le lobe est corrigé (valgus du lobe).
Pour des cas où il s’agit seulement de recréer le pli de l’anthélix, une petite incision est effectuée à la face antérieure du pavillon,dissimulée dans des replis naturels, et un implant Earfold® est placé au niveau de l’anthélix pour recréer le pli.

Séjour

Ambulatoire

Durée opératoire

30 minutes (Earfold)
1 heure (technique classique)

Suites post-opératoire

Retrait des fils J7
Bandeau compressif 6 semaines

Éviction sociale

7 jours

Résultat

3 mois

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Pommettes

Rehaussement des pommettes par injection d’acide hyaluronique

Préambule

Avec l’âge le panicule adipeux-sous cutané et la structure osseuse des pommettes se résorbent, avec pour effet une perte des volumes et un affaissement des pommettes. Par ailleurs, certains patients, même jeunes, peuvent aussi présenter un déficit de volume des pommettes.
La possibilité d’injecter de l’acide hyaluronique, un composant naturel doué de propriétés volumatrices exceptionnelles, en fait un pivot des thérapeutiques esthétiques de restauration des volumes, de réjuvénation et d’embellissement.
En cas de correction volumétrique importante ou chez les patient(e)s allergiques, il conviendra de discuter de l’intérêt d’une réinjection de graisse autologue (lipo-filling ou lipostructure).

Objectifs

Restauration du volume et rehaussement des pommettes à visée d’embellissement des contours du visage.

SÉJOUR

Ambulatoire

Anesthesie

Les injections peuvent être pratiquées sans anesthésie d’autant que, actuellement, de nombreux produits sont fournis associés à un anesthésique local dans la seringue. Toutefois, chez certain(e)s patient(e)s plus sensibles, on pourra appliquer une crème anesthésiante.

PROCÉDURE

Le traitement consiste en une série d’injections d’acide hyaluronique à l’aiguille et/ou à la canule au niveau des pommettes.

Durée

30 minutes

Suite

Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Quelques marques un peu gonflées (œdème) ou de petites ecchymoses (bleus) peuvent apparaitre mais n’empêchent pas un retour à une vie socio-professionnelle normale très rapidement) et disparaissent au bout d’un à trois jours.

Eviction sociale

Les patient(e)s peuvent reprendre leurs activités normalement après les injections. 
Pendant les deux premiers jours qui suivent les injections, il vous est recommandé de ne pas faire de sport intensif, d’éviter les manipulations du visage ou les massages appuyés, ou les expositions à des fortes chaleurs (soleil, UV, sauna/hamam).

Résultat

Même si le résultat est immédiatement visible, un délai de quelques jours est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que le produit se soit bien intégré, que l’œdème ait disparu et que les tissus aient retrouvé toute leur souplesse. 
L’effet dure entre 12 et 24 mois selon les produits, mais aussi l’hygiène de vie (stress, tabac, alcool, soleil...) et du degré de perfection recherché. Le traitement pourra être renouvelé pour entretenir le résultat.

Traitement des pommettes par micro-lipofilling

PRÉAMBULE

Avec l’âge le panicule adipeux-sous cutané et la structure osseuse se résorbent, avec pour effet une perte de volume et un affaissement des pommettes. Par ailleurs, certains patients, même jeunes, peuvent aussi présenter une insuffisance constitutionnelle de volume au niveau de leurs pommettes.

Objectif

Restauration des volumes des pommettes, à visée d’embellissement des contours du visage.

Anesthésie

Anesthésie locale avec sédation ou anesthésie générale

Hospitalisation

Ambulatoire

Durée opératoire

1 heure

Intervention

Au travers de petites incisions dissimulées dans les plis, et à l’aide d’une fine canule, une petite quantité de cellules graisseuses est prélevée au niveau des genoux, de l’abdomen ou des cuisses. Ces cellules graisseuses sont immédiatement nettoyées à l’aide d’un sérum physiologique et les cellules fibreuses sont éliminées, avant que cette graisse soit purifiée par centrifugation. La graisse purifiée est ensuite réinjectée au niveau des pommettes. Cette émulsion peut aussi être mélangé à du PRP pour augmenter l’effet.

Après l’intervention

Aucun soin post-opératoire

Eviction sociale

1-3 jours

Résultat

Les résulats sont visibles immédiatement mais il faudra attendre 3 mois pour juger du résultat définitif. Au contraire des injections d’acide hyaluronique résorbables entre 6 et 12 mois en fonction des zones et des produits, la graisse qui est prise n’est pas résorbable et l’effet est durable dans le temps.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Lifting des pommettes

Lifting centro-facial, Lifting du tiers-moyen du visage

Objectif

Remonter les pommettes, corriger les sillons naso-génien et le creux des cernes.

Séjour

Ambulatoire ou 1 nuit

Anesthésie

Anesthésie locale ou générale

Durée opératoire

2 à 3 heures

Intervention

Les incisions sont dissimulées dans les plis naturels autour des oreilles et dans le cuir chevelu, de sorte à devenir quasi invisibles une fois la cicatrisation terminée. La peau va être décollée afin d’exposer les tissus sous-cutanés et musculaires (appelées SMAS) qui pourront être repositionnés avant d’exciser l’excès de peau. Il ne s’agit en effet pas de lifter seulement la peau mais de repositionner l’ensemble des tissus dans leur position naturelle pour un effet avant tout naturel et durable

Après l’intervention

Retrait du pansement et premier shampoing le lendemain de l’intervention
Retraits des fils après 1 à 2 semaines

Eviction sociale

14 jours

Résultat

A 1 mois

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Joues

Traitement des rides par injection d’acide hyaluronique

Préambule

L’acide hyaluronique est un important composant naturel de la peau, qui, doué de propriétés hydrophiliques et viscoélastiques exceptionnelles, apporte hydratation, volume et élasticité à la peau. Sa dégradation avec le temps contribue à l’apparition des rides.
La possibilité de l’injecter en fait un pivot des thérapeutiques esthétiques de comblement des rides.
Une séance d’injections peut être réalisée isolement, mais peut aussi compléter un traitement PRP ou des procédures de rajeunissement plus radicales de resurfaçage tels que peeling ou laser etc...
Chez les très rares patient(e)s allergiques, il sera discuter comme alternative une réinjection de graisse autologue (nano-lipofilling).

Objectifs

Traitement des rides et ridules des joues

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Les injections peuvent être pratiquées sans anesthésie d’autant que, actuellement, de nombreux produits sont fournis associés à un anesthésique local dans la seringue. Toutefois, chez certain(e)s patient(e)s plus sensibles, on pourra appliquer une crème anesthésiante.

Procédure

Le traitement consiste en une injection du produit dans l’épaisseur de la peau ou plus profondément, de manière à corriger la ride. Les injections se font en utilisant des aiguilles ou des micro- canules.

Durée du traitement

En fonction du nombre de zones à traiter, la séance d’injection peut durer de 10 à 30 minutes.

Suites post-traitement

Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Quelques marques un peu gonflées (oedeme) ou de petites ecchymoses (bleus) peuvent apparaitrent mais n’empêchent pas un retour à une vie socio-professionnelle normale très rapidement et disparaissent au bout d’un à trois jours.

Éviction sociale

Aucune. Le retour aux activités socio-professionnelles se fait immédiatement après le traitement, tandis qu’il est recommandé d’attendre 48 heures pour la reprise sport, des massages au visage ou une exposition à des chaleurs fortes (UV, sauna/hammam).

Résultat

Même si le résultat est immédiatement visible, un délai de quelques jours est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que le produit se soit bien intégré, que l’œdème ait disparu et que les tissus aient retrouvé toute leur souplesse.
Les injections auront permis de corriger les défauts, rectifiant ainsi de façon discrète et naturelle l’aspect vieilli et fatigué du visage. A noter que les injections de comblement, contrairement aux injections de Toxine Botulique, n’altèrent pas la mobilité des muscles de la face et ne réduisent donc pas les expressions du visage. L’effet dure entre 12 et 24 mois selon les produits, mais aussi selon les zones traitées, et les patient(e)s en fonction du type de peau, de l’hygiène de vie (stress, tabac, alcool, soleil...) et du degré de perfection recherché. Le traitement pourra être renouvelé pour entretenir le résultat.

Remplissage des joues creuses par injection d’acide hyaluronique

PRÉAMBULE

Avec l’âge ou une perte de poids le panicule adipeux-sous cutané des joues se résorbent, avec pour effet une perte du volume des joues.
La possibilité d’injecter de l’acide hyaluronique, un composant naturel doué de propriétés volumatrices exceptionnelles, en fait un pivot des thérapeutiques esthétiques de restauration des volumes, de réjuvénation et d’embellissement.
En cas de correction volumétrique importante ou chez les patient(e)s allergiques, il conviendra de discuter de l’intérêt d’une réinjection de graisse autologue (lipo-filling ou lipostructure).

Objectif

Restauration du volume des joues à visée d’embellissement des contours du visage

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Les injections peuvent être pratiquées sans anesthésie d’autant que, actuellement, de nombreux produits sont fournis associés à un anesthésique local dans la seringue. Toutefois, chez certain(e)s patient(e)s plus sensibles, on pourra appliquer une crème anesthésiante.

PROCÉDURE

Le traitement consiste en une série d’injections d’acide hyaluronique à la canule au niveau des joues.

DURÉE

30 minutes

SUITE

Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Quelques marques un peu gonflées (œdème) ou de petites ecchymoses (bleus) peuvent apparaitre mais n’empêchent pas un retour à une vie socio-professionnelle normale très rapidement) et disparaissent au bout d’un à trois jours.

EVICTION SOCIALE

Les patient(e)s peuvent reprendre leurs activités normalement après les injections. 
Pendant les deux premiers jours qui suivent les injections, il vous est recommandé de ne pas faire de sport intensif, d’éviter les manipulations du visage ou les massages appuyés, ou les expositions à des fortes chaleurs (soleil, UV, sauna/hamam).

RÉSULTAT

Même si le résultat est immédiatement visible, un délai de quelques jours est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que le produit se soit bien intégré, que l’œdème ait disparu et que les tissus aient retrouvé toute leur souplesse. 
L’effet dure entre 12 et 24 mois selon les produits, mais aussi l’hygiène de vie (stress, tabac, alcool, soleil...) et du degré de perfection recherché. Le traitement pourra être renouvelé pour entretenir le résultat.

Remplissage des joues par micro-lipofilling

PRÉAMBULE

Avec l’âge ou une perte de poids le panicule adipeux-sous cutané des joues se résorbe, avec pour effet une perte de volume des joues.

Objectif

Restauration du volume des joues, à visée d’embellissement des contours du visage

Anesthésie

Anesthésie locale avec sédation ou anesthésie générale

Hospitalisation

Ambulatoire

Durée opératoire

1 heure

Intervention

Au travers de petites incisions dissimulées dans les plis, et à l’aide d’une fine canule, une petite quantité de cellules graisseuses est prélevée au niveau des genoux, de l’abdomen ou des cuisses. Ces cellules graisseuses sont immédiatement nettoyées à l’aide d’un sérum physiologique et les cellules fibreuses sont éliminées, avant que cette graisse soit purifiée par centrifugation. La graisse purifiée est ensuite réinjectée au niveau des joues. Cette émulsion peut aussi être mélangé à du PRP pour augmenter l’effet.

Après l’intervention

Aucun soin post-opératoire

Eviction sociale

1-3 jours

Résultat

Les résulats sont visibles immédiatement mais il faudra attendre 3 mois pour juger du résultat définitif. Au contraire des injections d’acide hyaluronique résorbables entre 6 et 12 mois en fonction des zones et des produits, la graisse qui est prise n’est pas résorbable et l’effet est durable dans le temps.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Réduction du volume des joues (Bichectomie)

Objectif

Affiner la joue et marquer la pommette

Anesthésie

Anesthésie locale

Séjour

Ambulatoire

Durée opératoire

45 minutes

Intervention

L’incision de 15 à 20 millimètres est située dans la muqueuse des joues au-dessus des molaires supérieures. L’incision est donc totalement invisible, puisqu’à l’intérieur de la bouche. Ensuite la boule de Bichat est identifiée et une partie est retirée. Les incisions sont fermées avec des fils résorbables.

Après l’intervention

Un gonflement des joues, souvent important dans les premiers jours postopératoires est normal. Il est recommandé d’appliquer de la glace et de dormir la tête légèrement surélevée par un gros oreiller. Une alimentation fraîche, souple, non acide est nécessaire pendant 5 jours. Les bains de bouche après chaque repas sont nécessaires pendant une semaine. Les fils résorbables tombent spontanément entre 7 et 15 jours. La douleur est très modérée et calmée par les antalgiques simples. Des ecchymoses ou bleus sont possibles au niveau des joues.

Eviction sociale

1 semaine

Résultat

À 3 mois

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Lèvres

Les lèvres sont un aspect essentiel dans la beauté d’un visage. Pulpeuses et bien formées, elles confèrent une touche de jeunesse et de sensualité rendant le visage attractif.

Avec l’âge, le volume des lèvres se réduit peu à peu, jusqu’à perdre plus de la moitié de son contenu ; les lèvres deviennent plus fines, les bords s’estompent lentement et elles perdent de leur sensualité. Les lèvres peuvent aussi se parer de rides verticales (rides en code barre, rides du fumeur) qui trahissent le temps qui passe ou le fait de fumer et vieillissent prématurément le visage. Enfin, les commissures (coins de la bouche) peuvent tomber, formant les plis d’amertume, donnant un air triste. Les lèvres peuvent aussi être trop épaisses, tachées d’un mélasma (« masque de grossesse ») ou créer un sourire gengival (gummy smile). Tous ces aspects pourront être traités pour embellir vos lèvres et votre sourire.

Augmentation du volume des lèvres

Préambule

L’acide hyaluronique est un composant présent naturellement dans les lèvres, doué de propriétés hydratante et volumatrice exceptionnelles, et qui pourra être injecté dans les lèvres pour augmenter le volume des lèvres chez des patient(es) qui ont envie d’une bouche pulpeuse.
Pour les patientes allergiques ou qui souhaiteraient un effet plus durable, il est possible d’injecter de la graisse autologue (lipo-filling ou lipostructure) de la même manière que l’on injecterait de l’acide hyaluronique.
Une séance d’injections peut être réalisée isolement, mais peut aussi être complétée par une injection de toxine botulique pour augmenter l’ourlet de la lèvre supérieure (action sur le muscle orbiculaire).
En cas de lèvre supérieure très fine, il conviendra de discuter de l’indication à un lifting de la lèvre supérieure.

Objectif

Augmentation de volume des lèvres pour une bouche pulpeuse

Séjour

Ambulatoire

Procédure

Après avoir appliqué une crème anesthésiante, le produit - qui est lui aussi associé à un anesthésique dans la seringue – est injecté à l’aiguille ou à la canule selon l’effet désiré. Le produit peut être injecté le long du contour des lèvres pour redessiner une jolie forme et marquer l’ourlet, et /ou dans le corps de la lèvre rouge pour redonner du volume.

Durée

30 minutes

Suites post-traitement

Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Quelques marques un peu gonflées (oedeme) ou de petites ecchymoses (bleus) peuvent apparaitrent mais n’empêchent pas un retour immédiat à une vie socio-professionnelle normale et disparaissent au bout d’un à trois jours.

Eviction sociale

Aucune. Les patient(e)s peuvent reprendre leurs activités normalement après les injections.
Pendant les deux premiers jours qui suivent les injections, il vous est recommandé de ne pas faire de sport intensif, d’éviter les manipulations du visage ou les massages appuyés, ou les expositions à des fortes chaleurs (soleil, UV, sauna/hammam).

Résultat

Même si le résulat est immédiatement visible, un délai de quelques jours est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que le produit se soit bien intégré, que l’œdème ait disparu et que les tissus aient retrouvé toute leur souplesse.
L’effet dure entre 6 et 18 mois selon les produits, mais aussi selon les patient(e)s en fonction du type des lèvres, de l’hygiène de vie (stress, tabac, alcool, soleil...) et du degré de perfection recherché. Le traitement pourra être renouvelé pour entretenir le résultat.

Contour des lèvres
 

Préambule

L’acide hyaluronique est un composant présent naturellement dans les lèvres, doué de propriétés hydratante et volumatrice exceptionnelles, et qui pourra être injecté dans les lèvres pour redessiner le contour et particulièrement l’arc de Cupidon.
Une séance d’injections peut être réalisée isolement, mais peut aussi être complétée par une injection de toxine botulique pour augmenter l’ourlet de la lèvre supérieure (action sur le muscle orbiculaire).

Procédure

Après avoir appliqué une crème anesthésiante, le produit - qui est lui aussi associé à un anesthésique dans la seringue – est injecté à l’aiguille ou à la canule selon l’effet désiré. Le produit peut être injecté le long du contour des lèvres pour redessiner une jolie forme et marquer l’ourlet.

Durée

La séance d’injection dure 15 minutes.

Suites post-traitement

Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Quelques marques un peu gonflées (oedeme) ou de petites ecchymoses (bleus) peuvent apparaitrent mais n’empêchent pas un retour immédiat à une vie socio-professionnelle normale et disparaissent au bout d’un à trois jours.

Eviction sociale

Aucune. Les patient(e)s peuvent reprendre leurs activités normalement après les injections. Pendant les deux premiers jours qui suivent les injections, il vous est recommandé de ne pas faire de sport intensif, d’éviter les manipulations du visage ou les massages appuyés, ou les expositions à des fortes chaleurs (soleil, UV, sauna/hammam).

Résultat

Même si le résulat est immédiatement visible, un délai de quelques jours est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que le produit se soit bien intégré, que l’œdème ait disparu et que les tissus aient retrouvé toute leur souplesse. L’effet dure entre 6 et 18 mois selon les produits, mais aussi selon les patient(e)s en fonction du type des lèvres, de l’hygiène de vie (stress, tabac, alcool, soleil...) et du degré de perfection recherché. Le traitement pourra être renouvelé pour entretenir le résultat.

Hydratation des lèvres
<<  

 

Préambule

L’acide hyaluronique est un composant présent naturellement dans les lèvres, doué de propriétés hydratante exceptionnelles, et qui pourra être injecté dans les lèvres pour réhydrater des lèvres trop sèches, pour redonner au visage un air plus jeune, doux et féminin.
Il existe aujourd’hui un grand nombre d’acides hyaluroniques disponibles, qui diffèrent notamment par leur viscosité qui détermine leur caractère plus ou moins volumateur. Alors que certains acides hyaluronique pourront donner du volume, d’autres auront plutôt un effet hydratant sans augmentation de volume.
Une séance d’injections peut être réalisée isolement, mais peut aussi être complété par une injection de toxine botulique qui pourra ainsi être utilisée pour traiter les ridules en code barre (action sur le muscle orbiculaire), et remonter le commissure (action sur le muscle dépresseur de l’angle de la bouche DAO).

Séjour

Ambulatoire

Procédure

Après avoir appliqué une crème anesthésiante, le produit - qui est lui aussi associé à un anesthésique dans la seringue – est injecté à l’aiguille ou à la canule selon l’effet désiré. Le produit peut être injecté dans le corps de la lèvre rouge pour redonner de l’hydratation. Le produit pourra aussi être injecté dans les ridules verticales pour les atténuer, ou dans la commissure (coin de la bouche) pour lui apporter du soutien et lui donner une nouvelle direction vers le haut pour donner un air plus gai.

Durée

La séance d’injection dure 15 minutes.

Suites post-traitement

Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Quelques marques un peu gonflées (oedeme) ou de petites ecchymoses (bleus) peuvent apparaitrent mais n’empêchent pas un retour immédiat à une vie socio-professionnelle normale et disparaissent au bout d’un à trois jours.

Eviction sociale

Aucune. Les patient(e)s peuvent reprendre leurs activités normalement après les injections.
Pendant les deux premiers jours qui suivent les injections, il vous est recommandé de ne pas faire de sport intensif, d’éviter les manipulations du visage ou les massages appuyés, ou les expositions à des fortes chaleurs (soleil, UV, sauna/hammam).

Résultat

Même si le résultat est immédiatement visible, un délai de quelques jours est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que le produit se soit bien intégré, que l’œdème ait disparu et que les tissus aient retrouvé toute leur souplesse.
L’effet dure entre 6 et 18 mois selon les produits, mais aussi selon les patient(e)s en fonction du type des lèvres, de l’hygiène de vie (stress, tabac, alcool, soleil...) et du degré de perfection recherché. Le traitement pourra être renouvelé pour entretenir le résultat.

Traitement des ridules verticales du pourtour des lèvres

Ridules en barre-code, ridules du fumeur

Préambule

Notre protocole de traitement des ridules verticales en barre code autour des lèvres est basé en première intention sur l’utilisation de toxine botulique (communément appelé Botox, abbréviation BTX BoNT) et de produits de comblement résorbables (communément appelés Fillers, comme l’acide hyaluronique). Le protocole de traitement pourra être complété par d’autres procédures: Plasma riche en plaquettes PRP, peeling, laser, en fonction du résultat souhaité.
Toxine botulique
La toxine botulique est une substance qui diminue la contraction des muscles (action myorelaxante). Son utilisation permet un relâchement de la tension musculaire et en conséquence un lissage des reliefs cutanés avec diminution des rides et ainsi un effet de rajeunissement.
Acide hyaluronique
L’acide hyaluronique est un important composant naturel de la peau, qui, doué de propriétés hydrophiliques et viscoélastiques exceptionnelles, apporte hydratation, volume et élasticité à la peau. Sa dégradation avec le temps contribue à l’apparition des rides. La possibilité de l’injecter en fait un pivot des thérapeutiques esthétiques de comblement des rides.
PRP
Le plasma riche en plaquette est un concentré de facteurs de croissance obtenu depuis le propre sang du patient et qui pourra être réinjecté dans le derme pour stimuler de manière naturelle sa régénération avec un formidable effet rajeunissant de la peau. La peau apparait plus ferme, tonique et moins ridée, avec un teint plus rosé et unifié.
Traitement laser CO2 fractionné
Les traitements laser agissent par photovaporisation contrôlée pour détruire la couche superficielle de la peau. La couche superficielle détruite se restaurera ensuite grâce aux phénomènes naturels de cicatrisation. C’est cette restauration de la surface cutanée qui créera un aspect plus lisse. C’est le traitement classique actuel du vieillissement de la peau (rides superficielles, élastose, taches) qui se veut efficace, sans être agressif et sans risque de complication. Alors que les lasers classiques abrasif ou ablatif détruisent la totalité de la surface traitée, les lasers fractionnés laissent des intervalles de zones saines. Comme toute la surface n’est pas affectée en une séance, il faudra certes renouveler le traitement trois ou quatre fois de suite pour que la totalité de la surface de la peau soit traitée mais ils présentent l’avantage d’avoir des suites bien plus simples évitant croûtes et complications.
Peeling
Les peelings moyens (TCA) ou profonds (phénol) font appel à des substances chimiques pour détruire les couches abimées de la peau, qui seront remplacées après cicatrisation.

Objectif

Traitement des rides (lissage) du pourtour des lèvres

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Aucune, ou crème anesthésiante

Procédure

Traitement par injection de toxine botulique et /ou acide hyaluronique.
Le traitement consiste en une série d’injections à l’aiguille autour des lèvres. La toxine botulique est injectée dans le muscle pour le relaxer (effet de lifting de la ride). L’acide hyaluronique est injectée dans l’épaisseur de la peau directement dans la ride (effet de comblement de la ride) ou le long du contour de la lèvre (effet de lifting de la ride).
PRP
La procédure débute par une prise de sang de quelques millilitres. Le sang est centrifugé, pour séparer le plasma des globules rouges. La partie du plasma riche en plaquettes, véritable concentré plaquettaires, est prélevée et réinjectée comme de la mésothérapie à l’aide de multi-injections punctiformes dans le derme superficiel.
Peeling
Après nettoyage et désinfection de la peau, et installation des champs stériles, le produit est appliqué selon un protocole propre à chaque type de peeling et selon l’importance du défaut à corriger, la qualité de la peau et le but recherché. Ils agissent en quelques minutes puis sont neutralisés à l’aide d’une solution spécifique.
Laser
La laserabrasion se fait par l’intermédiaire d’une pièce à main qui va émettre un faisceau laser et créer une photovaporisation, c’est-à-dire une abrasion thermique.

Durée du traitement

La durée du traitement dépend du protocole, de 15 minutes à 1 heure.

Suites post-traitement

Habituellement, les suites des injections de toxine botulique, acide hyaluronique et PRP sont simples. Quelques marques un peu gonflées (oedeme) ou de petites ecchymoses (bleus) peuvent apparaître mais n’empêchent pas un retour immédiat à une vie socio-professionnelle normale et disparaissent au bout d’un à trois jours
Après un traitement par laser fractionné les suites sont simples avec une discrète rougeur qui pourra persister au plus quelques jours, toutefois sans eviction socio-professionnelle.
Après un traitement par laser ablatif, l’abrasion met à nu le derme, ce qui entraîne une rougeur plus marquée, un œdème et des suintements. Des soins locaux, à base de corps gras ou de pansements seront réalisés jusqu’à cicatrisation complète, obtenue en 10 à 15 jours, ce qui nécessite une éviction sociale. Un maquillage adapté pourra être utilisé à partir du 10ème jour pour camoufler les rougeurs. La peau peut être inconfortable, sèche, fragile, irritable, intolérante aux produits de beauté habituels pendant plusieurs semaines. Un traitement général (antalgique, anti-inflammatoire, antibiotique, anti-herpétique, anti-prurigineux) est prescrit parallèlement. En ce qui concerne l’exposition au soleil, une éviction est conseillée pendant 6 mois, ainsi qu’une protection par crème écran total.
Les peelings moyens ou profonds réalisent une brûlure chimique contrôlée qui détruit l’épiderme et la partie superficielle du derme. Immédiatement après le traitement, le derme est mis à nu, ce qui entraine rougeur, œdème et suintement. Des soins locaux, attentifs et très précautionneux, à base de corps gras ou de pansements seront réalisés jusqu’à cicatrisation complète, obtenue en 10 à 15 jours. Ensuite, après le 10ème jour, des soins à base de crèmes émollientes pour peau sensible, un maquillage adapté et une protection solaire sont préconisés pour camoufler l’aspect rouge ou rosé de la peau traitée pendant 2 à 6 mois. C’est cette restauration de la surface cutanée qui se fera avec un aspect plus lisse, en gommant plus ou moins les imperfections que l’on désire traiter. La peau peut être inconfortable, sèche, fragile, irritable, intolérante aux produits de beauté habituels pendant plusieurs semaines. Un traitement général (antalgique, anti-inflammatoire, antibiotique, anti-herpétique, anti-prurigineux) peut être prescrit parallèlement.

Eviction sociale

Aucune après les injections de toxine botulique, acide hyaluronique et PRP. Le retour aux activités socio-professionnelles se fait immédiatement après le traitement, tandis qu’il est recommandé d’attendre 48 heures pour la reprise sport, des massages au visage ou une exposition à des chaleurs fortes (UV, sauna/hammam).
L’éviction socio-professionnelle est variable, de zéro à 15 jours selon le laser.
L’eviction socio-professionnelle après un peeling moyen ou profond est de 7 à 15 jours.

Résultat

L’effet de la toxine botulique est observé après trois à quinze jours. Le résultat consiste en une atténuation des rides avec une conservation de petits mouvements. L’effet dure en moyenne 3 à 6 mois. Les injections peuvent être renouvelées afin d’obtenir une certaine stabilité du résultat. A partir de la deuxième injection, les résultats peuvent être plus durables (6 à 8 mois).
L’effet de l’acide hyluronique est immédiatement visible, toutefois un délai de quelques jours est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que le produit se soit bien intégré, que l’œdème ait disparu et que les tissus aient retrouvé toute leur souplesse. L’effet dure 12 à 18 mois. Les injections peuvent être renouvelées afin d’obtenir une certaine stabilité du résultat.
Le résultat du PRP est visible après quelques semaines. L’effet dure entre 6 à 12 mois. Pour un effet durable, il est recommandé d’effectuer des sessions d’entretien tous les 6 mois.
Le résultat après un traitement laser ou un peeling moyen/profond est observé entre 7 et 15 jours, mais il faudra attendre plusieurs mois pour voir le résultat final.

Traitement du sourire gengivale (gummy smile)

Gummy Smile

Préambule

Le sourire gengival ou gummy smile est une exposition excessive des gencives lors du sourire. Il y a plusieurs causes possibles, qu’il faudra identifier afin de choisir le traitement adapté. Une des principales causes est l’hyperactivité des muscles releveurs de la lèvre supérieure. L’injection de toxine botulique dans ces muscles va permettre de réduire leur activité et donc limiter la rétraction de la lèvre supérieure de façon à minimiser l’exposition de la gencive.

Objectif

Embellissement du sourire

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Aucune

Procédure

Ce traitement consiste en injection à l’aiguille de chaque côté du nez au niveau des ailes narinaire, sur le trajet du muscle releveur de la lèvre supérieur.

Durée du traitement

Le traitement dure quelques minutes.

Suites post-traitement

Aucune.

Eviction sociale

Aucune. Le retour aux activités socio-professionnelles se fait immédiatement après le traitement, tandis qu’il est recommandé d’attendre 48 heures pour la reprise sport, des massages au visage ou une exposition à des chaleurs fortes (UV, sauna/hammam).

Résultat

Le résultat est obtenu trois à quinze jours après les injections. L’effet dure en moyenne 3 à 6 mois au terme desquels, l’injection peut être renouvelée afin d’obtenir une certaine stabilité du résultat. A partir de la deuxième injection, les résultats peuvent être plus durables (6 à 8 mois). A l’arrêt des injections, le muscle traité retrouvera sa fonction d’avant les injections.

Lifting des coins tombant de la bouche

 

PRÉAMBULE

Avec l’âge les commissures de la bouche (coins de la bouche) ont tendance à s’affaisser créant le pli dit d’amertume ce qui donne un aspect triste et vieilli au visage. La chute des commissures est liée à un manque de soutien par perte de volume et à la traction vers le bas exercée par le muscle dépresseur de l’angle de la bouche.
Notre protocole est basé sur l’injection d’acide hyaluronique pour apporter du soutien aux coins de la bouche, et de toxine botulique pour bloquer le muscle dépresseur de l’angle de la bouche.

Objectif

Lifter vers le haut les coins de la bouche pour donner un air plus gai.

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Aucune

Procédure

Le traitement consiste en une série d’injections à l’aiguille fine.

Durée du traitement

15 minutes

Suites post-traitement

Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Quelques marques un peu gonflées (oedeme) ou de petites ecchymoses (bleus) peuvent apparaître mais n’empêchent pas un retour immédiat à une vie socio-professionnelle normale et disparaissent au bout d’un à trois jours.

Eviction sociale

Aucune. Le retour aux activités socio-professionnelles se fait immédiatement après le traitement, tandis qu’il est recommandé d’attendre 48 heures pour la reprise sport, des massages au visage ou une exposition à des chaleurs fortes (UV, sauna/hammam).

Résultat

L’effet de l’acide hyluronique est immédiatement visible, toutefois un délai de quelques jours est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que le produit se soit bien intégré, que l’œdème ait disparu et que les tissus aient retrouvé toute leur souplesse. L’effet dure 12 à 18 mois. L’effet de la toxine botulique est observé après trois à quinze jours. L’effet dure en moyenne 3 à 6 mois. Les injections peuvent être renouvelées afin d’obtenir une certaine stabilité du résultat.

Lifting de la lèvre supérieure

Liplift, Bullhorn liplift

Objectif

Raccourcir la longueur de la lèvre blanche avec pour effet une augmentation du volume de la lèvre rouge

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Anesthésie locale

Durée opératoire

30 minutes

Intervention

L’incision est dissimulée à la racine des narines. Une bande de peau est retirée avec pour effet un raccourcissement de la lèvre blanche et un lifting de la lèvre rouge.

Après l’intervention

Retraits des fils après 1 semaine

Eviction sociale

14 jours

Résultat

A 1 mois

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Menton

Le menton est important pour la beauté du visage. Son aspect peut compromettre l’harmonie du visage. Il peut s’agir d’un menton insuffisamment développé ou fuyant (trop en arrière ou trop petit) appelé retrogénie ou microgénie et qui augmente l’aspect allongé du nez, ou d’un menton trop fort ou trop saillant (trop en avant) appelé progénie ou macrogénie.

La génioplastie ou mentoplastie est une intervention qui a pour but la modification de la forme du menton à visée esthétique pour un embellissement du visage.

Une amélioration de la morphologie du menton peut aussi être obtenue par des techniques non chirurgicales d’injection d’acide hyaluronique.
Le menton peut aussi apparaître cabossé ou d’aspect irrégulier dû à l’hyperactivité du muscle du menton. Il est possible de lisser le menton par l’utilisation de toxine botulique.
La correction de forme du menton du menton est parfois associée à une rhinoplastie dans le cadre d’une profiloplastie ou/et à une chirurgie des mâchoires (ostéotomie maxillaire et/ou mandibulaire).

Avancement du menton par injection d’acide hyaluronique

PRÉAMBULE

La possibilité d’injecter de l’acide hyaluronique, un composant naturel doué de propriétés volumatrices exceptionnelles, en fait un pivot des thérapeutiques esthétiques de restauration des volumes, de réjuvénation et d’embellissement.

Objectif

Allongement et/ou avancement du menton à visée d’embellissement des contours du visage

SÉJOUR

Ambulatoire

Anesthésie

Les injections peuvent être pratiquées sans anesthésie d’autant que, actuellement, de nombreux produits sont fournis associés à un anesthésique local dans la seringue. Toutefois, chez certain(e)s patient(e)s plus sensibles, on pourra appliquer une crème anesthésiante.

PROCÉDURE

Le traitement consiste en une série d’injections d’acide hyaluronique à l’aiguille au niveau du menton.

Durée

15 minutes

SUITE

Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Quelques marques un peu gonflées (œdème) ou de petites ecchymoses (bleus) peuvent apparaitre mais n’empêchent pas un retour à une vie socio-professionnelle normale très rapidement) et disparaissent au bout d’un à trois jours.

Eviction sociale

Les patient(e)s peuvent reprendre leurs activités normalement après les injections. 
Pendant les deux premiers jours qui suivent les injections, il vous est recommandé de ne pas faire de sport intensif, d’éviter les manipulations du visage ou les massages appuyés, ou les expositions à des fortes chaleurs (soleil, UV, sauna/hamam).

Résultat

Même si le résultat est immédiatement visible, un délai de quelques jours est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que le produit se soit bien intégré, que l’œdème ait disparu et que les tissus aient retrouvé toute leur souplesse. 
L’effet dure entre 12 et 24 mois selon les produits, mais aussi l’hygiène de vie (stress, tabac, alcool, soleil...) et du degré de perfection recherché. Le traitement pourra être renouvelé pour entretenir le résultat.

Lissage du menton par injection de toxine botulique

Préambule

La toxine botulique est une substance qui diminue la contraction des muscles (action myorelaxante).
Son utilisation permet un relâchement de la tension musculaire et en conséquence un lissage des reliefs cutanés et ainsi un effet de rajeunissement.

Objectif

Lissage du menton

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Aucune, ou crème anesthésiante

Procédure

Ce traitement consiste en une série d’injections à l’aiguille au niveau du menton

Durée opératoire

15 minutes

Suites post-traitement

Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Quelques marques un peu gonflées subsistent 20 à 30 minutes puis disparaissent. Des petites ecchymoses peuvent apparaitre suite au traitement et disparaissent après quelques jours.

Eviction sociale

Aucune. Le retour aux activités socio-professionnelles se fait immédiatement après le traitement, tandis qu’il est recommandé d’attendre 48 heures pour la reprise sport, des massages au visage ou une exposition à des chaleurs fortes (UV, sauna/hammam).

Résultat

Le résultat consiste en un lissage du menton avec une conservation de petits mouvements : il est obtenu trois à quinze jours après les injections. L’effet dure en moyenne 3 à 6 mois au terme desquels, l’injection peut être renouvelée afin d’obtenir une certaine stabilité du résultat. A partir de la deuxième injection, les résultats peuvent être plus durables (6 à 8 mois). A l’arrêt des injections, le muscle traité retrouvera sa fonction d’avant les injections.

Complications

Comme pour procédure il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Génioplastie - implant

Objectif

Correction de la forme du menton pour un visage harmonieux de face et de profil dans ses rapports avec les autres traits du visage.

Anesthésie

Anesthésie générale

Intervention

L’incision est située dans la muqueuse de la bouche au niveau du sillon de la lèvre inférieure. L’incision est donc totalement invisible, puisqu’à l’intérieur de la bouche. L’intervention peut être effectuée par ostéotomie (section osseuse), greffe ou mise en place d’un implant. Les incisions sont fermées avec des fils résorbables.

Séjour

Ambulatoire ou 1 nuit

Durée opératoire

1 heure

Suites post-opératoire

Un gonflement du menton, souvent important dans les premiers jours postopératoires est normal. Il est recommandé d’appliquer de la glace et de dormir la tête légèrement surélevée par un gros oreiller. Une alimentation fraîche, souple, non acide est nécessaire pendant 5 jours. Les bains de bouche après chaque repas sont nécessaires pendant une semaine. Les fils résorbables tombent spontanément entre 7 et 15 jours. La douleur est très modérée et calmée par les antalgiques simples. Des ecchymoses ou bleus sont possibles au niveau du menton.

Eviction sociale

7 jours

Résultat

À 3 mois

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Ovale, ligne mandibulaire et cou

Réduction de la largeur de la mâchoire par injection de toxine botulique

Bruxisme, Masseter

Préambule

La mâchoire carrée ou large, si elle donne un air viril recherché chez l’homme, créé un air trop masculin à la femme.
Cette forme carrée peut être due à la structure osseuse de la machoire ou à une hypertrophie du muscle masseter.
Lorsque la cause est osseuse, seul un traitement chirurgical par ailleurs plutôt lourd pourra apporter une amélioration. Au contraire, lorsque la cause est une hypertrophie du muscle masseter, il est alors possible de réduire de manière simple l’épaisseur du muscle par des injections de toxine botulique pour obtenir une forme plus ovale du visage lui confèrant un aspect plus doux et féminin.
L’hypertrophie du masseter est aussi la cause du bruxisme, pour lequel le traitement consistera à réduire la force du muscle par des injections de toxine botulique.

Objectif

Le traitement consiste en une série d’injections au niveau du muscle. L’aiguille est fine, et les injections sont quasi-indolores.

Anesthésie

Aucune anesthésie n’est nécessaire.

Durée

La durée du traitement est de l’ordre de quelques minutes.

Eviction sociale

Il y a aucune éviction sociale. Les patient(e)s peuvent reprendre leurs activités immédiatement après les injections.
Pendant les deux premiers jours qui suivent les injections, il vous est recommandé de ne pas faire de sport intensif, d’éviter les manipulations du visage ou les massages appuyés, ou les séances de sauna/hamam.

Résultat

Le résultat est obtenu trois à quinze jours après les injections. L’effet dure en moyenne 3 à 6 mois au terme desquels, l’injection peut être renouvelée afin d’obtenir une certaine stabilité du résultat. A partir de la deuxième injection, les résultats peuvent être plus durables (6 à 8 mois). A l’arrêt des injections, le muscle traité retrouvera sa taille et sa force d’avant les injections

Accentuation des contours de la ligne mandibulaire (Jawline) par injection d’acide hyaluronique

Objectif

Anesthésie

Séjour

Durée opératoire

Intervention

Suites post-opératoire

Eviction sociale

Résultat

Complications

Lifting du bas du visage et/ou du cou

Facelift, rhitidectomie, lifting cervico-facial, lifting de l’ovale, deep-plane face lift, mini-lift

Objectif

Correction des plis d’amertume, des bas-joues, et de la perte des contours de l’ovale du visage et du cou

Séjour

Ambulatoire ou 1 nuit

Anesthésie

Anesthésie locale ou générale

Durée opératoire

2 à 3 heures

Intervention

Les incisions sont dissimulées dans les plis naturels autour des oreilles et dans le cuir chevelu, de sorte à devenir quasi invisibles une fois la cicatrisation terminée. La peau va être décollée afin d’exposer les tissus sous-cutanés et musculaires (appelées SMAS) qui pourront être repositionnés avant d’exciser l’excès de peau. Il ne s’agit en effet pas de lifter seulement la peau mais de repositionner l’ensemble des tissus dans leur position naturelle pour un effet avant tout naturel et durable.

Après l’intervention

Retrait du pansement et premier shampoing le lendemain de l’intervention
Retraits des fils après 1 à 2 semaines

Eviction sociale

14 jours

Résultat

À 1 mois

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Lifting non chirurgical aux fils tenseurs

Fils tenseurs crantés, fils de suspension
 

Préambule

Les fils tenseurs sont des fils crantés c’est-à-dire avec des petits cônes qui ont la propriété d’accrocher les tissus dans lesquels ils sont passés avec un effet de remise en tension « effet lifting ». De plus, la résorption des fils entraîne une production naturelle de collagène ce qui prolonge l’effet tenseur conférant ainsi une nouvelle fermeté au visage.
Le traitement pourra être combiné à d’autres traitements médico-chirurgical comme des injections d’acide hyaluronique pour restaurer les volumes, de toxine botulique pour traiter les rides ou un traitement par skin booster, PRP, peeling ou laser pour améliorer la qualité de la peau.

Objectif

Corriger les bas joues et redéfinir l’ovale, et/ou retendre le cou

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Aucune ou anesthésie locale

Procédure

Les fils sont insérés sous la peau à l'aide d'une aiguille, sans incision, selon les vecteurs de traction désirés.

Suites

Les suites sont simples, marquées par un léger gonflement et des petits bleus, qui peuvent durer 3 à 7 jours, sans que cela nécessite un arrêt de travail.

Convalescence

L’éviction socio-professionnelle est de 2 jours

Résultat

Le résultat est immédiat mais va encore s’améliorer de façon progressive durant les trois prochains mois. L’effet dure 12-18 mois.

Traitement des cordes cervicales (Nefertiti lift) par injection de toxine botulique

Objectif

Anesthésie

Séjour

Durée opératoire

Intervention

Après l’intervention

Eviction sociale

Résultat

Complications

Traitement du cou par Profilho®

Objectif

Anesthésie

Séjour

Durée opératoire

Intervention

Suites post-opératoire

Eviction sociale

Résultat

Complications

Lipoaspiration du cou (double menton) et de l’ovale du visage

Objectif

Supprimer radicalement et définitivement les surcharges de graisse localisées au niveau du double menton et de l’ovale du visage, et permettre une rétraction cutanée, pour rétablir un angle cervical et une ligne mandibulaire bien marqués.

Anesthésie

Anesthésie locale

Séjour

Ambulatoire

Durée opératoire

30 minutes

Intervention

Les incisions sont courtes (de l’ordre de 3 ou 4 millimètres) et discrètes, cachées dans un pli naturel sous le menton et derrière les lobes des oreilles. Après infiltration d’une solution tumescente, et grâce à l’utilisation de fines canules mousses, à bout arrondi, non tranchant, perforées à leur extrémité de plusieurs orifices et connectées à un circuit fermé dans lequel sera créée une pression négative, les amas de graisses sont facilement aspirés. En fin d’intervention, une lipoaspiration superficielle va permettre une rétraction cutanée. Le résultat post opératoire est prédictible puisque le résultat peut être déjà évalué pendant l’opération, au contraire des autres techniques alternatives (cryolipolyse ou injection d’acide déoxycholique). La canule peut aussi être connecté à une simple seringue dont le vide lui-même va créer une pression négative, on parle de liposuccion douce. En fin d’intervention une compression modelante visant à limiter l’oedème post opératoire est realisée à l’aide de bandes élastiques.

Après l’intervention

Compressif 1 mois

Eviction sociale

Aucune

Résultat

À 3 mois

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Cryolipolyse coolscuplting®

Objectif

Correction de la forme et/ou de la fonction du nez pour un nez harmonieux à visée d’embellissement et/ou pour une meilleure respiration

Anesthésie

Anesthésie locale ou générale

Séjour

Ambulatoire ou 1 nuit

Durée opératoire

1 à 2 heures

Intervention

Suites post-opératoire

Retrait des mèches à J1
Retrait de l’attelle entre le 7ème et le 10ème jour.

Eviction sociale

2 semaines

Résultat

3 mois

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Lipolyse par injection Kybella®

Objectif

Plis d’amertume, Bas-joues, ovale du visage et cou

Anesthésie

Anesthésie locale ou générale

Séjour

Ambulatoire ou 1 nuit

Durée opératoire

2 à 3 heures

Intervention

Après l’intervention

Retrait du pansement et premier shampoing à J1
Retraits des fils à J10-14

Eviction sociale

14 jours

Résultat

1 mois

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Rides

Notre protocole de traitement des rides du visage est basé en première intention sur l’utilisation de toxine botulique (communément appelé Botox, abbréviation BTX BoNT) et de produits de comblement résorbables (communément appelés Fillers, comme l’acide hyaluronique).

Le protocole de traitement pourra être complété par d’autres procédures: Plasma riche en plaquettes PRP, peeling, laser, en fonction du résultat souhaité.

Traitement des rides par injection de toxine botulique

Préambule

La toxine botulique est une substance qui diminue la contraction des muscles (action myorelaxante).
Son utilisation permet un relâchement de la tension musculaire et en conséquence un lissage des reliefs cutanés avec diminution des rides et ainsi un effet de rajeunissement.

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Aucune, ou crème anesthésiante

Procédure

Ce traitement consiste en une série d’injections à l’aiguille au niveau des zones à traiter.

Durée du traitement

15 minutes

Suites post-traitement

Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Quelques marques un peu gonflées subsistent 20 à 30 minutes puis disparaissent. Des petites ecchymoses peuvent apparaitre suite au traitement et disparaissent après quelques jours.

Éviction sociale

Aucune. Le retour aux activités socio-professionnelles se fait immédiatement après le traitement, tandis qu’il est recommandé d’attendre 48 heures pour la reprise sport, des massages au visage ou une exposition à des chaleurs fortes (UV, sauna/hammam).

Résultat

Le résultat consiste en une atténuation des rides avec une conservation de petits mouvements : il est obtenu trois à quinze jours après les injections. L’effet dure en moyenne 3 à 6 mois au terme desquels, l’injection peut être renouvelée afin d’obtenir une certaine stabilité du résultat. A partir de la deuxième injection, les résultats peuvent être plus durables (6 à 8 mois). A l’arrêt des injections, le muscle traité retrouvera sa fonction d’avant les injections.

Traitement des rides par injection d’acide hyaluronique

Préambule

L’acide hyaluronique est un important composant naturel de la peau, qui, doué de propriétés hydrophiliques et viscoélastiques exceptionnelles, apporte hydratation, volume et élasticité à la peau. Sa dégradation avec le temps contribue à l’apparition des rides.
La possibilité de l’injecter en fait un pivot des thérapeutiques esthétiques de comblement des rides.
Une séance d’injections peut être réalisée isolement, mais peut aussi se faire parallèlement à des injections de Toxine Botulique visant à diminuer le tonus de certains muscles responsables de l’apparition de rides. Elle peut aussi compléter des techniques médico-chirurgicales de rajeunissement plus radicales telles que resurfaçages (peeling, laser, dermabrasion), liftings et blépharoplasties (paupières supérieures et/ou inférieures) etc...
Chez les très rares patient(e)s allergiques, il sera discuter, comme alternative, d’une réinjection de graisse autologue (lipo-filling).

Objectif

Traitement des sillons naso-géniens (de l’aile du nez au coin de la bouche), des plis d’amertume (du coin de la bouche au menton de part et d’autre), du sillon labio-mentonnier, et des rides et ridules du front, les « rides du lion » (entre les sourcils), les rides de la « patte d’oie » (au coin des yeux) et le « plissé soleil » autour de la bouche, en combinaison avec de la toxine botulique, ou les ridules des joues et du menton.

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Les injections peuvent être pratiquées sans anesthésie d’autant que, actuellement, de nombreux produits sont fournis associés à un anesthésique local dans la seringue. Toutefois, chez certain(e)s patient(e)s plus sensibles, ou dans certaines zones difficiles (lèvres et pourtour buccal), on pourra appliquer une crème anesthésiante.

Procédure

Le traitement consiste en une injection du produit dans l’épaisseur de la peau ou plus profondément, de manière à corriger la ride. Les injections se font en utilisant des aiguilles ou des micro- canules.

Durée du traitement

En fonction du nombre de zones à traiter, la séance d’injection peut durer de 10 minutes à 1 heure.

Suites post-traitement

Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Quelques marques un peu gonflées (oedeme) ou de petites ecchymoses (bleus) peuvent apparaitrent mais n’empêchent pas un retour à une vie socio-professionnelle normale très rapidement et disparaissent au bout d’un à trois jours.

Éviction sociale

Aucune. Le retour aux activités socio-professionnelles se fait immédiatement après le traitement, tandis qu’il est recommandé d’attendre 48 heures pour la reprise sport, des massages au visage ou une exposition à des chaleurs fortes (UV, sauna/hammam).

Résultat

Même si le résultat est immédiatement visible, un délai de quelques jours est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que le produit se soit bien intégré, que l’œdème ait disparu et que les tissus aient retrouvé toute leur souplesse.
Les injections auront permis de corriger les défauts, rectifiant ainsi de façon discrète et naturelle l’aspect vieilli et fatigué du visage. A noter que les injections de comblement, contrairement aux injections de Toxine Botulique, n’altèrent pas la mobilité des muscles de la face et ne réduisent donc pas les expressions du visage. L’effet dure entre 12 et 24 mois selon les produits, mais aussi selon les zones traitées, et les patient(e)s en fonction du type de peau, de l’hygiène de vie (stress, tabac, alcool, soleil...) et du degré de perfection recherché. Le traitement pourra être renouvelé pour entretenir le résultat.

Beauté de la peau / Médecine régénérative

Fermeté, tonicité, élasticité, lissage, éclat et teint unifié

 

Hydratation & Skinboosters

 

Préambule

L’hydratation du derme est assurée en grande partie grâce aux propriétés hydrophiles de l’acide hyaluronique. Avec le temps, l’acide hyaluronique se dégrade, le coefficient d’hydratation baisse, la peau s’assèche, et les ridules puis les rides apparaissent.
La possibilité d’injecter de l’acide hyaluronique en mésothérapie dans le derme superficiel permet d’utiliser au mieux ses qualités hydratante et revitalisante.
L’acide hyaluronique, injecté seul ou en association avec d’autres principes actifs tels que des vitamines, des acides aminés ou encore des oligoéléments (cocktail appelé skinbooster), a un effet d’hydratation du derme donnant à la peau un aspect raffermi et rajeuni.

Objectif

Hydratation de la peau

Anesthésie

Les injections peuvent être pratiquées sans anesthésie d’autant que, actuellement, de nombreux produits sont associés à un anesthésique local dans la seringue. Toutefois, chez certain(e)s patient(e)s plus sensibles, on pourra appliquer une crème anesthésiante.

Séjour

Ambulatoire

Traitement

Le traitement consiste en des multi-injections punctiformes à l’aiguille fine, ou en des injections rétrotraçantes à la micro-canule, dans le derme superficiel.

Durée

La séance d’injection dure 15 minutes.

Suites

Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Quelques marques un peu gonflées (oedème) ou de petites ecchymoses (bleus) peuvent apparaître mais n’empêchent pas un retour à une vie socio-professionnelle normale très rapidement et disparaissent au bout d’un à trois jours.

Eviction sociale

Les patient(e)s peuvent reprendre leurs activités normalement après les injections.
Pendant les deux premiers jours qui suivent les injections, il vous est recommandé de ne pas faire de sport intensif, d’éviter les manipulations du visage ou les massages appuyés, ou les expositions à des fortes chaleurs (soleil, UV, sauna/hammam).

Résultat

Même si le résulat est immédiatement visible, un délai de quelques jours est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que le produit puisse attirer l’eau dans les tissus.
L’effet dure entre 6 à 12 mois selon les produits, mais aussi selon les zones traitées, et en fonction du type de peau et de l’hygiène de vie (stress, tabac, alcool, soleil...). Pour un effet durable il est recommandé d’effectuer 3 sessions espacées d’1 mois puis 1 session par année.

Plasma riche en plaquettes PRP

Vampire lift

Préambule

Le plasma riche en plaquettes est un concentré de facteurs de croissance obtenu depuis le propre sang du patient et qui pourra être réinjecté dans le derme pour stimuler de manière naturelle sa régénération avec un formidable effet rajeunissant de la peau. La peau apparait plus ferme, tonique et moins ridée, avec un teint plus rosé et unifié.
Les injections de PRP sont classiquement utilisées au niveau du visage notamment sur les zones délicates comme les cernes, ou au niveau du cou, du décolleté et du dos des mains. Ce PRP peut aussi être combiné à du nanolipofilling pour augmenter l’effet.

Objectif

Régénération de la peau pour un aspect plus ferme, tonique et moins ridée, avec un teint plus rosé.

Anesthésie

Crème anesthésiante

Séjour

Ambulatoire

Traitement

La procédure débute par une prise de sang de quelques millilitres. Le sang est centrifugé, pour séparer le plasma des globules rouges. La partie du plasma riche en plaquettes, véritable concentré plaquettaires, est prélevée et réinjectée comme de la mésothérapie à l’aide de multi-injections punctiformes dans le derme superficiel.

Durée opératoire

La séance d’injection dure 30 à 60 minutes selon la zone à traiter.

Suites

Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Quelques papules ou de petites ecchymoses (bleus) aux points d’injections sont habituelles et disparaissent au bout d’un à trois jours.

Eviction sociale

Les patient(e)s peuvent reprendre leurs activités socio-professionnelles quelques heures après le traitement.

Résultat

Le résultat est visible après quelques semaines.
L’effet dure entre 6 à 12 mois. Pour un effet durable, il est recommandé d’effectuer des sessions d’entretien tous les 6 mois.

Prophylo®

Objectif

Anesthésie

Séjour

Traitement

Durée

Suites

Eviction sociale

Résultat

Nano-Lipofilling

Préambule

Le nano-lipofilling est une technique qui consiste à prélever un peu de graisse à un endroit du corps, la purifier par centrifugation pour ne garder que les cellules graisseuses (adipocytes), puis en faire une émulsification pour obtenir un concentré de facteurs de croissance et de cellules souches qui pourra être ré-injecter pour améliorer la consistance de la peau, sa trophicité, son épaisseur, sa couleur (cernes colorées) et combler les rides, ridules, plis et sillons (patte d’oie, ride du lion, plis d’amertume, sillon nasogénien, vallée des larmes…)
La technique peut être associée ou venir en complément d’un micro-lipofilling, d’un lifting cervico-facial (visage et cou), ou d’une blépharoplastie.

Objectif

Comblement des ridules, plis et sillons (patte d’oie, ride du lion, plis d’amertume, sillon nasogénien, vallée des larmes…)
Amélioration de la texture et de la couleur de la peau (cernes colorées)
Rejuvénation du visage, du cou, du décolleté, des mains
Correction de cicatrices

Anesthésie

Anesthésie locale

Intervention

Au travers de petites incisions dissimulées dans les plis, et à l’aide d’une fine canule, une petite quantité de cellules graisseuses est prélevée au niveau des genoux, de l’abdomen ou des cuisses. Ces cellules graisseuses sont immédiatement nettoyées à l’aide d’un sérum physiologique et les cellules fibreuses sont éliminées, avant que cette graisse soit purifiée par centrifugation. La graisse purifiée est ensuite passée à travers des tamis pour ne conserver qu’une émulsion riche en cellules souches et facteurs de croissance. Cette émulsion est injectée dans la peau par petites touches. Cette émulsion peut aussi être mélangé à du PRP pour augmenter l’effet.

Séjour

Ambulatoire

Durée opératoire

1-2 heures

Eviction sociale

1-3 jours

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Peelings

 

Préambule

Les peelings font appel à des substances végétales ou chimiques pour détruire les couches abimées de la peau, qui seront remplacées par une « nouvelle » peau rajeunie de meilleure qualité, lisse et avec un teint unifié; c’est un véritable coup d’éclat.
Les peelings légers aux acides de fruits (glycolique, lactique, mandélique...) ont un effet rafraichissant et améliorent l’éclat et le teint de la peau.
Les peelings superficiels (aux acides dits faibles (lactique, salicylique) ont un effet « coup de soleil ». Ils réalisent une exfoliation, qui, en plus d’avoir une action sur le teint, va gommer certaines imperfections superficielles de l’épiderme. Ils ont toutefois une action modérée sur les composantes du vieillissement cutané telles que les fines ridules.
Les peelings moyens (au TCA) ou profonds (ou phénol) par contre, réalisent une véritable abrasion, c’est une brûlure chimique contrôlée. Ils auront un effet sur les imperfections même profondes de la peau, tels que les cicatrices déprimées d’acnés ou sur les signes du vieillissement notamment solaire (taches, élastose, rides superficielles ou moyennes). Par ailleurs, la cicatrisation dermo-épidermique se fera avec une certaine rétraction cutanée donnant un véritable effet « tenseur » cutané, variable et plus ou moins important selon les cas.

Anesthésie

Pour les peelings légers, superficiels et moyen, la procédure est effectuée sans aucune anesthésie. Pour les peelings profonds, il peut aussi en être de même, ou bien on peut préconiser une anesthésie locale pure ou approfondie.

Séjour

Ambulatoire

Procédure

Après nettoyage et désinfection de la peau, et installation des champs stériles, le produit est appliqué sur le visage et le décolleté selon un protocole propre à chaque type de peeling et selon l’importance du défaut à corriger, la zone à traiter, la qualité de la peau et le but recherché. Ils agissent en quelques minutes puis sont neutralisés à l’aide d’une solution spécifique.

Durée

Le traitement complet dure environ 30 minutes, la sensation d’échauffement est de très courte durée, en général 2 à 3 minutes.

Suites

Les suites dépendent du type de peeling et de sa profondeur.
Les peelings légers et superficiels ne réalisant qu’une simple exfoliation, les suites sont simples et ils peuvent être appliqués sans restriction de zone avec des conseils de protection, notamment solaire.
Les peelings moyens ou profonds, en revanche, réalisent une brûlure chimique contrôlée qui détruit l’épiderme et la partie superficielle du derme. Immédiatement après le traitement, le derme est mis à nu, ce qui entraine rougeur, œdème et suintement. Des soins locaux, attentifs et très précautionneux, à base de corps gras ou de pansements seront réalisés jusqu’à cicatrisation complète, obtenue en 10 à 15 jours. Ensuite, après le 10ème jour, des soins à base de crèmes émollientes pour peau sensible, un maquillage adapté et une protection solaire sont préconisés pour camoufler l’aspect rouge ou rosé de la peau traitée pendant 2 à 6 mois. C’est cette restauration de la surface cutanée qui se fera avec un aspect plus lisse, en gommant plus ou moins les imperfections que l’on désire traiter. La peau peut être inconfortable, sèche, fragile, irritable, intolérante aux produits de beauté habituels pendant plusieurs semaines. Un traitement général (antalgique, anti-inflammatoire, antibiotique, anti-herpétique, anti-prurigineux) peut être prescrit parallèlement.

Eviction sociale

L’éviction socio-professionnelle est variable, de zéro à 15 jours selon la profondeur du peeling.

Résultat

Le résultat est observé immédiatement après un peeling léger, 7 jours après un peeling superficiel et entre 7 et 15 jours pour les peelings moyens et profonds.

Lasers

Laser ablatif CO2, Laser fractionné C02

Préambule

Les traitements laser agissent par photovaporisation contrôlée pour détruire la couche superficielle de la peau, ils créent une brûlure superficielle contrôlée. La couche superficielle détruite se restaurera ensuite grâce aux phénomènes naturels de cicatrisation. C’est cette restauration de la surface cutanée qui créera un aspect plus lisse : c’est un lissage qui a pour vertu de gommer les imperfections que l’on désire traiter. La peau lissée, mais aussi de meilleure qualité et avec un teint unifié bénéficie d’un vrai coup d’éclat. De plus, la cicatrisation se fera avec une certaine rétraction, véritable effet «tenseur» cutané.
Alors que les lasers classiques abrasif ou ablatif détruisent la totalité de la surface traitée, les lasers fractionnés laissent des intervalles de zones saines. Comme toute la surface n’est pas affectée en une séance, il faudra certes renouveler le traitement trois ou quatre fois de suite pour que la totalité de la surface de la peau soit traitée mais ils présentent l’avantage d’avoir des suites bien plus simples évitant croûtes et complications. C’est le traitement classique actuel du vieillissement de la peau (rides superficielles, élastose, taches) qui se veut efficace, sans être agressif et sans risque de complication.
C’est un traitement de la surface cutanée qui peut, bien entendu, être associé aux techniques de traitement du relâchement cutané lié au vieillissement telles que lifting, blépharoplastie. Il peut, aussi, être associé à d’autres techniques telles que les injections de produits de comblement ou de toxine botulique.
Le traitement laser peut aussi être utilisé pour les cicatrices déprimées telles que les cicatrices d’acné. La laser-abrasion va en effet lisser partiellement la surface cutanée et améliorer les irrégularités.

Anesthésie

Aucune ou anesthésie locale

Séjour

Ambulatoire

Procédure

La laserabrasion se fait par l’intermédiaire d’une pièce à main qui va émettre un faisceau laser et créer une photovaporisation, c’est-à-dire une abrasion thermique.

Durée opératoire

Le traitement dure environ 30 minutes.

Suites

Après un traitement par laser fractionné les suites sont simples avec une discrète rougeur qui pourra persister au plus quelques jours, toutefois sans eviction socio-professionnelle.
Après un traitement par laser ablatif, l’abrasion met à nu le derme, ce qui entraîne une rougeur plus marquée, un œdème et des suintements. Des soins locaux, à base de corps gras ou de pansements seront réalisés jusqu’à cicatrisation complète, obtenue en 10 à 15 jours, ce qui nécessite une éviction sociale. Un maquillage adapté pourra être utilisé à partir du 10ème jour pour camoufler les rougeurs. La peau peut être inconfortable, sèche, fragile, irritable, intolérante aux produits de beauté habituels pendant plusieurs semaines. Un traitement général (antalgique, anti-inflammatoire, antibiotique, anti-herpétique, anti-prurigineux) est prescrit parallèlement.
En ce qui concerne l’exposition au soleil, une éviction est conseillée pendant 6 mois, ainsi qu’une protection par crème écran total.

Eviction sociale

L’éviction socio-professionnelle est variable, de zéro à 15 jours selon le laser.

Résultat

Au bout de plusieurs mois, le résultat final montre une peau plus lisse, ayant bénéficié d’un effet tenseur, avec un plus beau teint produisant un effet rafraichissant coup d’éclat.

Femme

Les dysharmonies au niveau des seins sont très fréquentes, tant dans le volume que dans la forme des seins, qu’elles soient constitutionnelles ou apparues secondairement après une variation de poids importante ou au décours d’une grossesse avec allaitement, et à l’origine d’une forte demande de correction chirurgicale tant elles sont mal ressenties et mal vécues.

Lorsque les seins ont une taille trop petite par rapport à la morphologie, on parle d’hypotrophie ou hypoplasie mammaire, qui pourra être traitée par la mise en place d’implants « augmentation par prothèse », une injection de sa propre graisse « augmentation par lipofilling » ou une combinaison des deux appelée « augmentation composite ». Au contraire, lorsque les seins ont un volume trop important, on parle d’hypertrophie mammaire, qui pourra être traitée par une intervention de « réduction mammaire ». Lorsque les seins tombent on parle de ptose mammaire, qui peut être isolée (ptose pure) ou associée à un certain degré d’hypertrophie mammaire (sein lourd) ou à l’inverse à une hypotrophie mammaire (sein vidé, « déshabité »). La ptose peut être corrigée par un « lifting mammaire » aussi appelé « mastopexie » ou « cure de ptose », qui remonte le sein et le remodèle, éventuellement combiné à une réduction « réduction mammaire » ou une augmentation de volume « mastopexie-augmentation par prothèse ou lipofilling ». Les seins présentent aussi très souvent un certain degré d’asymétrie qui pourra être en même temps être corrigé. Enfin le mamelon qui peut apparaître invaginé ou hypertrophique, ou l’aréole qui peut être trop large, peuvent aussi être corrigées.

Augmentation mammaire par prothèses

Implants mammaires

Objectif

Augmenter le volume des seins par la mise en place d’implant ou prothèse

Anesthésie

Anesthésie locale approfondie par une sédation générale, ou anesthésie générale.

Séjour

Ambulatoire ou 1 nuit

Durée opératoire

1 heure à 2 heures (si lipofilling ou lifting mammaire associé)

Intervention

A travers une courte incision cutanée (3-4 cm) effectuée sous l’aréole, dans le sillon sous-mammaire ou dans l’aisselle, la prothèse est placée soit derrière le muscle (sous pectoral), soit devant le muscle (prepectoral) ou enfin derrière le muscle dans sa partie haute et devant dans sa partie inférieure (dual plan).
La pose d’implant mammaire peut être combinée avec une injection de sa propre graisse (augmentation mammaire composite ou hybride), afin de rendre l’implant moins palpable pour un toucher plus naturel.
En cas de ptose mammaire associée (seins tombants, aréoles basses), il peut être souhaitable de réduire l’enveloppe cutanée du sein afin de le faire remonter (lifting des seins ou «mastopexie»). Cette résection de peau se traduira alors par des cicatrices plus importantes (autour de l’aréole ± verticale ou en T inversé).
En fin d’intervention, un pansement « modelant » est réalisé avec un bandage élastique.

Les implants

Les implants utilisés sont des implants pré-remplis en gel de silicone cohésifs de dernière génération, qui de par leur cohésivité limitent le risque de se répandre en cas de rupture. A côté des classiques prothèses rondes pour un pôle supérieur bombé sont apparus des implants «anatomiques » profilés en forme de goutte d’eau, pour un apect plus naturel, plus ou moins hauts, larges ou projetés. Cette grande diversité de formes, associée à un large choix de volumes, permet d’optimiser et d’adapter le choix, presque « sur mesure », des prothèses en fonction de la morphologie de la patiente et de ses attentes personnelles.
Les prothèses utilisées par le Docteur Tobalem répondent aux normes rigoureuses du marquage CE et sont autorisées par swissmedic.

Suites post-opératoire

Douleurs possibles les premiers jours lorsque l’implant est en position rétro-musculaire mais bien contrôlées par les antalgiques
Œdème (gonflement), ecchymoses (bleus) et gêne à l’élévation des bras les premières semaines
Soutien-gorge sportif sans armature pour contension nuit et jour pendant 4 semaines.
Premier pansement retiré après quelques jours.
Pas de fils à retirer (fils résorbables)
Une grossesse ultérieure est bien évidemment possible, ainsi qu’un allaitement, mais on conseille d’attendre au moins six mois après l’intervention.

Eviction sociale

Arrêt de travail 1 semaine en fonction de l’activité
Pas de sport 6 semaines.

Résultat

À 3 mois

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Augmentation mammaire par lipofilling

 

Objectif

Augmenter le volume des seins par transfert de sa propre graisse.
Cette technique séduisante permet toutefois une augmentation que modérée (1 bonnet de soutien gorge) et convient donc mieux aux patientes qui veulent retrouver un galbe plus harmonieux sur un sein « vidé » (après amaigrissement, grossesse, allaitement) et/ou désirent une solution plus « naturelle », sans corps étranger prothétique. Pour celles qui souhaitent une augmentation plus importante, il est possible d’effectuer plusieurs séances espacées de 3 mois.

Anesthésie

Anesthésie générale

Séjour

Ambulatoire ou 1 nuit

Durée opératoire

La durée de l’intervention est fonction du nombre de sites donneurs, de la quantité de graisse à transférer, et d’un éventuel changement de position. Elle peut varier de 1 heure à 4 heures selon les cas.

Intervention

Le prélèvement du tissu graisseux est effectué de façon atraumatique, par de petites incisions cachées dans les plis naturels, à l’aide d’une fine canule d’aspiration (lipoaspiration). On procède ensuite à une centrifugation de quelques minutes, de manière à obtenir une graisse pure. Le transfert du tissu graisseux se fait à partir d’incisions de 1 à 2 mm à l’aide de micro-canules, dans différents plans et selon de nombreux trajets indépendants (réalisation d’un véritable réseau tridimensionnel).

Suites post-opératoire

Douleurs possibles les premiers jours au niveau des zones de prélèvement de la graisse, mais bien contrôlées par les antalgiques
Oedème (gonflement), ecchymoses (bleus) les premières semaines
Bilan d’imagerie un an après l’intervention, puis surveillance médicale régulière.

Eviction sociale

Arrêt de travail 1 semaine en fonction de l’activité

Résultat

À 3 mois

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Retrait d’implant

Changement d’implant

Réduction mammaire

 

Objectif

Réduire le volume des seins, corriger la ptose et une éventuelle asymétrie afin d’obtenir des seins réduits, ascensionnés, et symétrisés.

Anesthésie

Anesthésie générale

Séjour

Ambulatoire ou 1 nuit

Durée opératoire

2 à 3 heures

Intervention

L’intervention retire l’excès de glande par une incision verticale (depuis l’aréole jusqu’au sillon sous-mammaire) ou en cas de réduction importante par une incision en T inversée avec en plus de la composante verticale une incision horizontale dissimulée dans le sillon sous mammaire. Pour remonter l’aréole on effectue une cicatrice péri-aréolaire au pourtour de l’aréole. Les tissus enlevés sont systématiquement adressés à un laboratoire spécialisé pour être examinés au microscope (examen histologique).
En fin d’intervention un pansement modelant, avec des bandes élastiques en forme de soutien-gorge, est confectionné.

Suites post-opératoire

Peu de douleurs, sinon bien contrôlées par les antalgiques simples
Oedème (gonflement), ecchymoses (bleus) les premières semaines
Retrait du pansement à J2 puis soutien-gorge de contention pendant 1 mois
Pas de fils à retirer (fils résorbables).
Une grossesse ultérieure est bien évidemment possible, ainsi qu’un allaitement, mais on conseille d’attendre au moins six mois après l’intervention.

Eviction sociale

Aucune

Convalescence

Arrêt de travail 1 à 3 semaines
Pas de sport 6 semaines

Résultat

À 3 mois

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Lifting mammaire ou mastopexie

Cure de ptose, plastie mammaire

Objectif

L’intervention chirurgicale a pour but de remettre l’aréole et le mamelon en bonne position, de reconcentrer et d’ascensionner la glande et de retirer la peau excédentaire afin d’obtenir deux seins harmonieux, joliment galbés et ascensionnés.

Anesthésie

Anesthésie générale

Séjour

Ambulatoire ou 1 nuit

Durée opératoire

2 à 3 heures

Intervention

L’opération consiste à remodeler le sein en agissant sur l’enveloppe cutanée et sur le tissu glandulaire. La glande est concentrée et placée en bonne position. Il faut ensuite adapter l’enveloppe cutanée, ce qui impose de retirer la peau en excès de manière à assurer une bonne tenue et une belle forme au nouveau sein, et de replacer l’aréole et le mamelon qui étaient trop bas situés. Cette intervention permet donc d’obtenir un joli sein galbé et ascensionné mais au prix inévitable d’une cicatrice proportionnelle à l’importance de la ptose.
En cas de ptose très modérée, il est possible d’utiliser une technique qui permet d’effectuer la correction de l’affaissement uniquement avec une cicatrice autour de l’aréole (mastopexie peri-aréolaire). Lorsque la ptose mammaire devient modérée, on doit ajouter une cicatrice verticale entre l’aréole et le sillon sous mammaire (mastopexie dite « verticale »). En cas de ptose très importante, la cicatrice à la forme d’un T inversé avec trois composantes : péri-aréolaire, verticale, et horizontale dissimulée dans le sillon sous mammaire.
Enfin, lorsque la ptose est associée à une insuffisance de volume (hypoplasie mammaire), il peut être souhaitable de mettre en place, dans le même temps opératoire, une prothèse pour redonner au sein un volume satisfaisant. A l’inverse, lorsque la ptose est associée à une hypertrophie mammaire, il peut être souhaitable de procéder à une réduction mammaire pour alléger le sein et réduire le risque de récidive lié au poids.

Suites post-opératoire

Peu de douleurs, sinon bien contrôlées par les antalgiques simples.
Œdème (gonflement), ecchymoses (bleus) et gêne à l’élévation des bras les premières semaines
Premier pansement retiré à J2
Pas de fils à retirer (fils résorbables)
Soutien-gorge sportif sans armature pour contention nuit et jour pendant 4 semaines.
Une grossesse ultérieure est bien évidemment possible, ainsi qu’un allaitement, mais on conseille d’attendre au moins six mois après l’intervention.

Eviction sociale

Aucune

Convalescence

Arrêt de travail 1 à 3 semaines
Pas de sport 6 semaines

Résultat

3 mois

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Correction de mamelon invaginé

Réduction de taille de l’aréole

Réduction de taille du mamelon

Reconstruction mammaire après cancer

Reconstruction mammaire pour malformation

Seins tubéreux

Homme

Gynécomastie

Préambule

On parle de gynécomastie en cas d’augmentation de volume de la glande mammaire ou d’adipomastie s’il s’agit plutôt d’accumulation de graisse.
S’il s’agit d’une gynécomastie idiopathique c’est-à-dire sans cause sous jacente identifiée au terme du bilan médical, on peut procéder à une « cure de gynécomastie ».

Objectif

Le but de cette intervention est de rétablir au mieux l’anatomie normale du torse avec pour principes de réduire le volume mammaire et diminuer l’excédent cutané. La diminution du volume mammaire apporte un confort physique, notamment lors de l’habillement. Enfin le résultat est souvent très bénéfique sur le plan psychologique car une gynécomastie est souvent considérée comme une ombre à la virilité.

Anesthésie

Anesthésie locale ou générale

Séjour

Ambulatoire ou 1 nuit

Durée opératoire

30 minutes à 2 heures

Intervention

L’incision est dissimulée au bord inférieur de l’aréole, et deviendra presque invisible. L’intervention débute par une liposuccion pour vider le sein et lui redonner l’apparence désirée. En cas d’adipomastie ou de gynécomastie modérée, il se peut que la liposuccion seule soit suffisante parce que dans ce cas, il n’est pas nécessaire d’enlever de la glande mammaire ni un excès de peau. En cas de gynécomastie importante, il faudra compléter la lipoaspiration par une exérèse de la glande (mastectomie sous-cutanée) à travers la même incision. Généralement, la diminution du volume glandulaire et la lipoaspiration superficielle vont permettre la rétraction cutanée, et ce d’autant plus que la peau est de bonne qualité (peau ferme, élastique, sans vergeture). Cependant, lorsque l’excès de peau très important, celui-ci sera réduit, mais au prix de cicatrices plus longues et plus visibles. Dans les cas extrêmes, il faudra greffer l’aréole et le mamelon.
En fin d’intervention, un pansement « modelant » est réalisé, souvent avec un bandage élastique.

Suites post-opératoire

Peu de douleurs, sinon bien contrôlées par les antalgiques simples.
Oedeme (gonflement), ecchymoses (bleus) et gêne à l’élévation des bras les premières semaines
Premier pansement retiré à J2
Pas de fils à retirer (fils résorbables)
Gilet de contention à porter jour et nuit pendant 4 semaines.

Eviction sociale

Aucune

Convalescence

Arrêt de travail 1 à 3 semaines
Pas de sport 6 semaines

Résultat

À 3 mois

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Ventre

Les disgrâces qui affectent la paroi abdominale sont particulièrement mal ressenties et mal vécues.

Il peut s’agir d’une surcharge graisseuse qui peut être traitée par lipoaspiration mais aussi d’un relachement de la peau (perte de tonicité, distention, vergetures, cicatrices...) et/ou d’altérations de la paroi musculaire (relachement, diastasis, hernies...) pour lesquelles la lipoaspiration isolée sera insuffisante et il faudra alors recourir à une plastie abdominale ou abdominoplastie ou encore lifting abdominal.

Lipoaspiration

Liposuction, liposuction douce

Préambule

Vous êtes géné par une accumulation de graisse localisée à une zone bien précise, qui ne disparait pas malgré un régime alimentaire ou de l’exercice physique.
La lipoaspiration permet une aspiration bien contrôlée et harmonieuse des amas de graisse pour faconner une belle silhouette. Dans la mesure où les cellules graisseuses n’ont pas la faculté de se re-multiplier, il n’y aura pas de récidive.
La graisse aspirée pourra aussi être réinjectée dans d’autres zones du corps comme le visage, les seins ou les fesses, on parle de lipostructure (lipofiling du visage, lipofilling mammaire, lipofilling des fesses)
Il existe des alternatives non chirurgicales tels que la cryolipolyse qui pourront être discutées pour des indications particulières, même si l’effet n’est pas comparable à une liposuccion.

Objectif

Supprimer radicalement et définitivement les surcharges de graisse localisées pour redessiner une belle silhouette.

Anesthésie

Anesthésie locale ou générale

Intervention

Les incisions sont courtes (de l’ordre de 3 ou 4 millimètres) et discrètes, car le plus souvent cachées dans un pli naturel. Après infiltration d’une solution tumescente, et grâce à l’utilisation de fines canules mousses, à bout arrondi, non tranchant, perforées à leur extrémité de plusieurs orifices et connectées à un circuit fermé dans lequel sera créée une pression négative, les amas de graisses sont facilement aspirés. En fin d’intervention, une lipoaspiration superficielle va permettre une rétraction cutanée. Le résultat post opératoire est prédictible puisque le résultat peut être déjà évalué pendant l’opération, au contraire des autres techniques alternatives (cryolipolyse ou injection d’acide déoxycholique).
La canule peut aussi être connecté à une simple seringue dont le vide lui-même va créer une pression négative, on parle de liposuccion douce.
En fin d’intervention une compression modelante visant à limiter l’oedème post opératoire est realisée le plus souvent à l’aide d’un panty adapté ou de bandes élastiques.

Séjour

Ambulatoire ou 1 nuit

Durée opératoire

30 minutes à 1,5 heures

Suites post-opératoire

Dans les suites opératoires, des ecchymoses (bleus) et un œdème (gonflement) apparaissent au niveau des régions traitées, et se résorberont dans un délai de 10 à 20 jours après l’intervention.
Les douleurs sont variables, mais elles sont en règle générale peu importantes, grâce à l’utilisation des canules très fines.
Une fatigue peut être ressentie les premiers jours, surtout en cas d’extraction graisseuse importante.
Il n’y a pas de fils à retirer (fils résorbables)
Le port d’un vêtement de contention élastique est conseillé pendant 2 à 4 semaines.

Eviction sociale

Aucune

Convalescence

Une activité normale pourra être reprise 2 à 10 jours après l’intervention, là aussi en fonction de l’importance de la lipoaspiration et du type d’activité professionnelle.
On peut prévoir une reprise de l’activité sportive 3 semaines après l’intervention.

Résultat

C’est seulement au bout de 3 semaines, et après la résorption de l’œdème, que le résultat commencera à apparaître. La peau mettra environ 3 à 6 mois pour se rétracter complètement sur les nouveaux galbes et se réadapter à la nouvelle silhouette.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Cryolipolyse coolscupting®

Abdominoplastie ou plastie abdominale

Tummy tuck, lifting du ventre, abdominoplastie avec transposition de l’ombilic, mini-abdominoplastie

Préambule

Le but d’une abdominoplastie est d’enlever la peau du ventre la plus abimée (distendue, cicatricielle ou vergeturée) et de retendre la peau saine périphérique. On peut y associer dans le même temps le traitement d’une surcharge graisseuse localisée comme les « poignées d’amour » par lipoaspiration et le traitement de lésions des muscles abdominaux sous-jacents (diastasis, hernie).
Au-delà de l’amélioration esthétique qui est souvent spectaculaire sur l’aspect de la tonicité abdominale et de la silhouette, les plasties abdominales apportent en règle générale à la patiente (ou patient) une amélioration très nette en terme de confort et de mieux être psychologique.

Objectif

Retrouver sa silhouette et sa tonicité abdominale

Anesthésie

Anesthésie générale

Intervention

La plastie abdominale étendue classique :
L’incision est située au bord supérieure des poils pubiens et remonte plus ou moins loin dans les plis de l’aine. Un large fuseau de peau, situé entre le pubis et l’ombilic est retiré. La peau sus-jacente saine, située au-dessus de l’ombilic, sera redrapée vers le bas, de manière à reconstituer une paroi abdominale avec une peau de bonne qualité. L’ombilic est conservé et replacé en position normale, grâce à une incision faite dans la peau abaissée.
Bien que les cicatrices soient dissimulées dans le sous vêtement ou le maillot dans le bain, et dans l’ombilic, la « rançon cicatricielle » reste un des inconvénients principaux qu’il faudra assumer.
La plastie abdominale localisée (mini-abdominoplastie):
En présence de lésions moins importantes, on pourra proposer parfois une plastie abdominale plus localisée dont la rançon cicatricielle sera réduite (cicatrice sus pubienne plus courte et pas de cicatrice dans l’ombilic).
En plus de la remise en tension de la peau, la graisse en excès par exemple les « poignets d’amour » peut être extraite par lipoaspiration et les muscles distendus sont eux aussi remis en tension (cure de diastasis).
En fin d’intervention, un pansement modelant est confectionné, associé ou non à la mise en place d’une gaine de contention.

Séjour

Ambulatoire (mini-abdominoplastie)
2 à 4 jours (abdominoplastie classique)

Durée opératoire

1h (mini-abdominoplastie) à 3 heures

Suites post-opératoire

Il faut prévoir des pansements pendant une quinzaine de jours après l’intervention. Le port d’une gaine de soutien est conseillé pendant 2 à 4 semaines, jour et nuit. Les douleurs sont variables mais en règle générale, supportables avec un traitement adapté, essentiellement à type de tension et de courbatures des abdominaux.

Eviction sociale

1 à 2 semaines

Convalescence

Il faut prévoir un arrêt de travail de 2 à 4 semaines.
La pratique d’une activité sportive pourra être reprise progressivement à partir de la 6ème semaine post- opératoire.

Résultat

Le résulat ne peut être jugé qu’à partir de 6 à 12 mois après l’intervention. Il convient, en effet, d’avoir la patience d’attendre le délai nécessaire à l’atténuation de la cicatrice et de réaliser pendant cette période une bonne surveillance au rythme d’une consultation environ tous les 3 mois pendant 1 an.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Reconstruction de l’ombilic

Dos

Les disgrâces (« bourrelets ») qui affectent le dos sont particulièrement mal ressenties et mal vécues.
Il peut s’agir d’une surcharge graisseuse qui peut être traitée par lipoaspiration, mais aussi d’un relachement de la peau (perte de tonicité, distention, vergetures, cicatrices...) pour laquelle la lipoaspiration isolée sera insuffisante et il faudra alors recourir à un lifting du dos c’est-à-dire retirer l’excès de peau du dos.

 

Lipoaspiration

Liposuction

Préambule

Vous êtes géné par une accumulation de graisse localisée à une zone bien précise, par exemple par un bourrelet au niveau des bretelles de soutien gorge ou au bas du dos au niveau des hanches (« poignets d’amour »), qui ne disparait pas malgré un régime alimentaire ou de l’exercice physique.
La lipoaspiration permet une aspiration bien contrôlée et harmonieuse des amas de graisse pour faconner une belle silhouette. Dans la mesure où les cellules graisseuses n’ont pas la faculté de se re-multiplier, il n’y aura pas de récidive.La graisse aspirée pourra aussi être réinjectée dans d’autres zones du corps comme le visage, les seins ou les fesses, on parle de lipostructure (lipofiling du visage, lipofilling mammaire, lipofilling des fesses).Il existe des alternatives non chirurgicales tels que la cryolipolyse qui pourront être discutées pour des indications particulières, même si l’effet n’est pas comparable à une liposuccion.

Objectif

Supprimer radicalement et définitivement les surcharges de graisse localisées pour redessiner une belle silhouette.

Anesthésie

Anesthésie locale ou générale

Intervention

Les incisions sont courtes (de l’ordre de 3 ou 4 millimètres) et discrètes, car le plus souvent cachées dans un pli naturel. Après infiltration d’une solution tumescente, et grâce à l’utilisation de fines canules mousses, à bout arrondi, non tranchant, perforées à leur extrémité de plusieurs orifices et connectées à un circuit fermé dans lequel sera créée une pression négative, les amas de graisses sont facilement aspirés. En fin d’intervention, une lipoaspiration superficielle va permettre une rétraction cutanée. Le résultat post opératoire est prédictible puisque le résultat peut être déjà évalué pendant l’opération, au contraire des autres techniques alternatives (cryolipolyse ou injection d’acide déoxycholique).La canule peut aussi être connecté à une simple seringue dont le vide lui-même va créer une pression négative, on parle de liposuccion douce.
En fin d’intervention une compression modelante visant à limiter l’oedème post opératoire est realisée le plus souvent à l’aide d’un panty adapté ou de bandes élastiques.

Séjour

Ambulatoire ou 1 nuit

Durée opératoire

30 minutes à 1,5 heures

Suites post-opératoire

Dans les suites opératoires, des ecchymoses (bleus) et un œdème (gonflement) apparaissent au niveau des régions traitées, et se résorberont dans un délai de 10 à 20 jours après l’intervention.
Les douleurs sont variables, mais elles sont en règle générale peu importantes, grâce à l’utilisation des canules très fines.
Une fatigue peut être ressentie les premiers jours, surtout en cas d’extraction graisseuse importante.
Il n’y a pas de fils à retirer (fils résorbables)
Le port d’un vêtement de contention élastique est conseillé pendant 2 à 4 semaines.

Eviction sociale

Aucune

Convalescence

Une activité normale pourra être reprise 2 à 10 jours après l’intervention, là aussi en fonction de l’importance de la lipoaspiration et du type d’activité professionnelle.
On peut prévoir une reprise de l’activité sportive 3 semaines après l’intervention.

Résultat

C’est seulement au bout de 3 semaines, et après la résorption de l’œdème, que le résultat commencera à apparaître. La peau mettra environ 3 à 6 mois pour se rétracter complètement sur les nouveaux galbes et se réadapter à la nouvelle silhouette.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Cryolipolyse coolscupting®

Lifting du dos

 

Préambule

Le but d’un lifting du dos est d’enlever la peau du dos en excès et abimée (distendue, cicatricielle ou vergeturée) et de retendre la peau saine périphérique. On peut y associer dans le même temps le traitement d’une surcharge graisseuse localisée comme les bourrelets au niveau des bretelles du soutien gorge ou les « poignées d’amour ».
Au-delà de l’amélioration esthétique qui est souvent spectaculaire sur l’aspect de la silhouette, l’intervention apporte en règle générale à la patiente (ou patient) une amélioration très nette en terme de confort et de mieux être psychologique.

Objectif

Retendre la peau de la partie basse du dos et remonter les fesses dans le même temps, à visée d’embellissement de la silhouette

Anesthésie

Anesthésie générale

Intervention

L’incision est située au bas du dos le plus bas possible afin de la dissimuler autant que possible dans les sous vêtements ou dans votre maillot de bain. Chez la femme, l’incision peut aussi être placée de façon horizontale sous le soutien gorge (Bra Line Back lift). Un large fuseau de peau est retiré. La peau adjacente saine sera redrapée, de manière à lifter le bas du dos et les fesses.
Bien que les cicatrices soient dissimulées dans le sous vêtement ou le maillot dans le bain, la « rançon cicatricielle » reste un des inconvénients principaux qu’il faudra assumer.
En plus de la remise en tension de la peau, la graisse en excès par exemple les « poignets d’amour » peut être extraite par lipoaspiration.
En fin d’intervention, un pansement modelant est confectionné, associé ou non à la mise en place d’une gaine de contention.

Séjour

Ambulatoire, jusqu’à 2 à 4 jours d’hospitalisation.

Durée opératoire

1 à 2 heures

Suites post-opératoire

Il faut prévoir des pansements pendant une quinzaine de jours après l’intervention. Le port d’une gaine de soutien est conseillé pendant 2 à 4 semaines, jour et nuit. Les douleurs sont variables mais en règle générale, supportables avec un traitement adapté, essentiellement à type de tension.

Eviction sociale

1 à 2 semaines

Convalescence

Il faut prévoir un arrêt de travail de 2 à 4 semaines.
La pratique d’une activité sportive pourra être reprise progressivement à partir de la 6ème semaine post- opératoire.

Résultat

Le résulat ne peut être jugé qu’à partir de 6 à 12 mois après l’intervention. Il convient, en effet, d’avoir la patience d’attendre le délai nécessaire à l’atténuation de la cicatrice et de réaliser pendant cette période une bonne surveillance au rythme d’une consultation environ tous les 3 mois pendant 1 an.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Bras

Les disgrâces qui affectent les bras sont particulièrement mal ressenties et mal vécues, parcequ’elles sont facilement exposées par exemple en manches courtes.

Il peut s’agir d’une surcharge graisseuse qui peut être traitée par lipoaspiration (lipoaspiration), mais lorsqu’il existe des lésions importantes de la peau (perte de tonicité, distention/relâchement, vergetures, cicatrices...) la lipoaspiration isolée sera insuffisante et il faudra alors recourir à une brachioplastie c’est-à-dire un lifting de la face interne des bras en enlevant la peau la plus abimée (distendue, cicatricielle ou vergeturée) et en retendant la peau saine périphérique.
*Il existe des alternatives non chirurgicales tels que la cryolipolyse qui pourront être discutées pour des indications particulières, même si l’effet n’est pas comparable à une liposuccion.

Liposuction

Objectif

Supprimer radicalement et définitivement les surcharges de graisse localisées pour affiner les bras.

Anesthésie

Anesthésie locale ou générale

Intervention

Les incisions sont courtes (de l’ordre de 3 ou 4 millimètres) et discrètes, car le plus souvent cachées dans un pli naturel. Après infiltration d’une solution tumescente, et grâce à l’utilisation de fines canules mousses, à bout arrondi, non tranchant, perforées à leur extrémité de plusieurs orifices et connectées à un circuit fermé dans lequel sera créée une pression négative, les amas de graisses sont facilement aspirés. En fin d’intervention, une lipoaspiration superficielle va permettre une rétraction cutanée. Le résultat post opératoire est prédictible puisque le résultat peut être déjà évalué pendant l’opération, au contraire des autres techniques alternatives (cryolipolyse ou injection d’acide déoxycholique).
La canule peut aussi être connecté à une simple seringue dont le vide lui-même va créer une pression négative, on parle de liposuccion douce.
En fin d’intervention une compression modelante visant à limiter l’oedème post opératoire est realisée le plus souvent à l’aide d’un panty adapté ou de bandes élastiques.

Séjour

Ambulatoire ou 1 nuit

Durée opératoire

1 à 1,5 heures

Suites post-opératoire

Dans les suites opératoires, des ecchymoses (bleus) et un œdème (gonflement) apparaissent au niveau des régions traitées, et se résorberont dans un délai de 10 à 20 jours après l’intervention.
Les douleurs sont variables, mais elles sont en règle générale peu importantes, grâce à l’utilisation des canules très fines.
Il n’y a pas de fils à retirer (fils résorbables)
Le port d’un vêtement de contention élastique est conseillé pendant 2 à 4 semaines.

Eviction sociale

Aucune

Convalescence

Une activité normale pourra être reprise 2 à 10 jours après l’intervention, là aussi en fonction de l’importance de la lipoaspiration et du type d’activité professionnelle.
On peut prévoir une reprise de l’activité sportive 3 semaines après l’intervention.

Résultat

C’est seulement au bout de 3 semaines, et après la résorption de l’œdème, que le résultat commencera à apparaître. La peau mettra environ 3 à 6 mois pour se rétracter complètement sur les nouveaux galbes et se réadapter à la nouvelle silhouette. Dans la mesure où les cellules graisseuses n’ont pas la faculté de se re-multiplier, il n’y aura pas de récidive.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Cryolipolyse coolscupting®

Brachioplastie ou lifting des bras
 

Objectif

Affiner et lifter la face interne des bras

Anesthésie

Anesthésie locale ou générale

Intervention

L’intervention débute par une lipoaspiration. L’excès de peau est ensuite enlevé, laissant une cicatrice dont l’emplacement et la longueur dépendent de l’importance de la distension cutanée et du type d’intervention choisie.
Lifting de bras avec incision longitudinale le long de la face interne du bras
Cette intervention s’adresse principalement aux relâchements cutanés importants avec une motivation clairement exprimée : outre la gêne esthétique (gêne pour porter des manches courtes du fait de l’aspect fripé ou affaissé du bras), la motivation est aussi souvent fonctionnelle (gêne à la mobilité ou à l’habillement, rougeur ou macération de la face interne du bras).
Ce type d’intervention corrige efficacement les excès cutanés et adipeux même importants mais laisse une cicatrice verticale à la face interne du bras qui, même si elle s’estompe progressivement, restera visible et difficilement dissimulable.
Compte tenu des inconvénients de ce type de lifting du point de vue de la rançon cicatricielle j’essaie de proposer, chaque fois que cela est possible, une intervention, certes moins ambitieuse, mais plus acceptable d’un point de vue cicatricielle : il peut s’agir, soit d’un lifting avec une incision isolée dans l’aisselle, soit d’une technique mixte associant une incision au niveau du creux axillaire et un segment vertical court de moins de 10 cm.
Lifting de bras avec incision horizontale dans l’aisselle
Ce type d’intervention s’adresse à des patientes porteuses de lésions moins importantes avec un excès et un relachement cutané intéressant principalement le tiers supérieur du bras.
La cicatrice résiduelle est habituellement peu visible mais le résultat morphologique est moins spectaculaire que celui obtenu avec un lifting avec cicatrice verticale.
Une telle intervention chirurgicale est certes moins ambitieuse que la précédente mais l’un des principaux intérêts de cette technique réside dans le fait que sa simplicité et sa légèreté permettent qu’elle soit répétée éventuellement une à deux fois dans les années suivant la précédente intervention ; la pratique de cette intervention itérative permettra d’améliorer le redrapage et le résultat à chaque fois, en fonction notamment de la demande du (de la) patient(e), par une résection cutanée complémentaire, une amélioration du redrapage de la peau sans que la cicatrice ne soit allongée et notamment sans qu’elle ne sorte du creux axillaire.

Séjour

Ambulatoire

Durée opératoire

1 à 2 heures

Suites post-opératoire

Dans les suites opératoires, des ecchymoses (bleus) et un œdème (gonflement) peuvent apparaître. Ils régresseront dans les 10 à 20 jours suivant l’intervention.
Les douleurs sont en règle générale très supportables avec un traitement adapté, à type de courbatures, de tiraillements ou d’élancements.
La période de cicatrisation peut s’avérer un peu désagréable du fait de la tension qui s’exerce sur les berges de la suture : durant cette période, il conviendra d’éviter tout mouvement d’étirement brutal.

Eviction sociale

Aucune

Convalescence

La durée de l’arrêt de travail nécessaire tiendra compte de la nature de l’activité professionnelle. Un travail sédentaire peut souvent être repris après quelques jours.
La pratique d’une activité sportive pourra être reprise progressivement à partir de la 4ème semaine post-opératoire.

Résultat

Il n’est apprécié qu’à partir d’un délai de 6 à 12 mois après l’intervention. Il convient, en effet, d’avoir la patience d’attendre le temps nécessaire à l’atténuation de la cicatrice.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Traitement de la transpiration des aisselles

Préambule

La production excessive de sueur au niveau des aisselles occasionne une gêne importante.
La toxine botulique inhibe de façon réversible la sécrétion des glandes sudoripares responsables de la production de sueur, et représente le traitement de choix chez les patients qui souffrent de transpiration excessive. Il peut être dans certains cas pris en charge par l’assurance maladie.

Objectif

Bloquer la transpiration et les odeurs.

Séjour

Ambulatoire

ANESTHÉSIE

Aucune

PROCÉDURE

Le traitement consiste en une série d’injections au niveau de la zone à traiter. L’aiguille est fine, et les injections sont quasi-indolores.

DURÉE DU TRAITEMENT

Le traitement dure 15 minutes.

SUITES

Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Quelques marques un peu gonflées subsistent 20 à 30 minutes puis disparaissent.

EVICTION SOCIALE

Les patient(e)s peuvent reprendre leurs activités normalement après les injections.
Pendant les deux premiers jours qui suivent les injections, il vous est recommandé de ne pas faire de sport intensif, d’éviter les manipulations du visage ou les massages appuyés, ou les séances de sauna/hammam.

RÉSULTAT

Le résultat est obtenu 7 à 10 jours après les injections. L’effet dure en moyenne 6 mois, au terme desquels, l’injection peut être renouvelée afin d’obtenir une certaine stabilité du résultat. A partir de la deuxième injection, les résultats peuvent être plus durables (6 à 8 mois). A l’arrêt des injections, la production de sueur retrouvera son état d’avant les injections.

Mains

Rajeunissement du dos des mains
 

 

Tout comme le visage les mains vieillissent, avec l’apparition de tâches et l’affinement de la peau et des tissus sous-cutanés responsable de l’aspect de mains creuses avec veines os et tendons visibles (« mains de squelette »).
Il est possible de rajeunir les mains comme on le fait pour le visage. Le traitement des taches se fera soit par le laser soit par des peelings TCA, alors que la squelettisation sera traitée par des injections de produits de comblement comme l’acide hyaluronique ou le radiesse ou encore de la graisse autologue (micro-lipofilling) qui redonneront de la rondeur en comblant les creux.

Transpiration de la paume des mains

Hyperhydrose

Préambule

La production excessive de sueur au niveau de la paume des mains occasionne une gêne importante.
La toxine botulique inhibe de façon réversible la sécrétion des glandes sudoripares responsables de la production de sueur, et représente le traitement de choix chez les patients qui souffrent de transpiration excessive.

Objectif

Bloquer la transpiration et les odeurs.

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Anesthésie locale

Procédure

Le traitement consiste en une série d’injections au niveau de la zone à traiter.

Durée du traitement

Le traitement dure 15 minutes.

Suites

Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Quelques marques un peu gonflées subsistent 20 à 30 minutes puis disparaissent.

Eviction sociale

Les patient(e)s peuvent reprendre leurs activités normalement après les injections.
Pendant les deux premiers jours qui suivent les injections, il vous est recommandé de ne pas faire de sport intensif, d’éviter les manipulations du visage ou les massages appuyés, ou les séances de sauna/hammam.

Résultat

Le résultat est obtenu 7 à 10 jours après les injections. L’effet dure en moyenne 6 mois, au terme desquels, l’injection peut être renouvelée afin d’obtenir une certaine stabilité du résultat. A partir de la deuxième injection, les résultats peuvent être plus durables (6 à 8 mois). A l’arrêt des injections, la production de sueur retrouvera son état d’avant les injections.

Cuisses

Les disgrâces qui affectent les cuisses sont particulièrement mal vécues et la demande de réparation est donc forte.

Il peut s’agir d’une surcharge graisseuse, notamment à la face externe (« culotte de cheval ») ou la face interne des cuisses, pouvant même devenir gênant à la marche à cause du frottement. Au problème de l’excès de graisse peut s’associer un excès de peau, surtout à la face interne des cuisse où la peau, très fine, est rapidement dégradée par le vieillissement naturel ou par les variations pondérales comme dans les séquelles d’amaigrissement après chirurgie bariatrique.

La surcharge graisseuse peut être traitée par lipoaspiration mais lorsqu’il existe un relachement de la peau, la lipoaspiration isolée sera insuffisante et il faudra alors retendre la peau en ayant recoure à un lifting crural ou de la face interne des cuisses ou encore appelé cruroplastie.

Lipoaspiration

Liposuction

Objectif

Supprimer radicalement et définitivement les surcharges de graisse localisées pour affiner les cuisses et embellir la silhouette.

Anesthésie

Anesthésie locale ou générale

Intervention

Les incisions sont courtes (de l’ordre de 3 ou 4 millimètres) et discrètes, car le plus souvent cachées dans un pli naturel. Après infiltration d’une solution tumescente, et grâce à l’utilisation de fines canules mousses, à bout arrondi, non tranchant, perforées à leur extrémité de plusieurs orifices et connectées à un circuit fermé dans lequel sera créée une pression négative, les amas de graisses sont facilement aspirés. En fin d’intervention, une lipoaspiration superficielle va permettre une rétraction cutanée. Le résultat post opératoire est prédictible puisque le résultat peut être déjà évalué pendant l’opération, au contraire des autres techniques alternatives (cryolipolyse ou injection d’acide déoxycholique).
La canule peut aussi être connecté à une simple seringue dont le vide lui-même va créer une pression négative, on parle de liposuccion douce.
En fin d’intervention une compression modelante visant à limiter l’oedème post opératoire est realisée le plus souvent à l’aide d’un panty adapté ou de bandes élastiques.

Séjour

Ambulatoire ou 1 nuit

Durée opératoire

1 à 2 heures

Suites post-opératoire

Dans les suites opératoires, des ecchymoses (bleus) et un œdème (gonflement) apparaissent au niveau des régions traitées, et se résorberont dans un délai de 10 à 20 jours après l’intervention.
Les douleurs sont variables, mais elles sont en règle générale peu importantes, grâce à l’utilisation des canules très fines.
Il n’y a pas de fils à retirer (fils résorbables)
Le port d’un vêtement de contention élastique est conseillé pendant 2 à 4 semaines.

Eviction sociale

Aucune

Convalescence

Une activité normale pourra être reprise 2 à 10 jours après l’intervention, là aussi en fonction de l’importance de la lipoaspiration et du type d’activité professionnelle.
On peut prévoir une reprise de l’activité sportive 3 semaines après l’intervention.

Résultat

C’est seulement au bout de 3 semaines, et après la résorption de l’œdème, que le résultat commencera à apparaître. La peau mettra environ 3 à 6 mois pour se rétracter complètement sur les nouveaux galbes et se réadapter à la nouvelle silhouette. Dans la mesure où les cellules graisseuses n’ont pas la faculté de se re-multiplier, il n’y aura pas de récidive.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Cryolipolyse coolscupting®

Cruroplastie ou lifting des cuisses

Objectif

Affiner et lifter la face interne des cuisses

Anesthésie

Anesthésie générale

Séjour

Ambulatoire jusqu’à 2 nuits

Durée opératoire

2 à 3 heures

Intervention

L’intervention débute par une lipoaspiration. L’excès de peau est ensuite enlevé, laissant une cicatrice dont l’emplacement et la longueur dépendent de l’importance de la distension cutanée et du type d’intervention choisie.
Technique horizontale pure : On l’utilise lorsque l’excès en longueur est prédominant. Il se traite en tirant la peau vers le haut « comme on remonte un pantalon ». La cicatrice part du pli de l’aine. Elle se prolonge ensuite dans le sillon entre le périnée et le haut de la face interne de la cuisse, et se poursuit en arrière jusqu’au pli fessier où elle se termine.
Technique verticale pure : L’excès en largeur est prédominant et se traite « comme on rétrécit un pantalon ». La cicatrice verticale est située le long de l’intérieur de la cuisse. Elle est plus ou moins longue (et donc plus ou moins visible) suivant l’importance de l’excès de peau. Elle peut donc être limitée au tiers supérieur de la cuisse et dans ce cas là elle très discrète. Lorsque l’excès est important, comme après une perte de poids massive par exemple, elle peut descendre jusqu’au genou.
Technique mixte : les deux techniques sont souvent associées lorsqu’il y a présence des deux excès de peau. On obtient ainsi une cicatrice en L inversée ou en T.
En fin d’intervention, on réalise un pansement à l’aide de bandes élastiques collantes ou bien on met en place un panty de liposuccion.

Suites post-opératoire

Dans les suites opératoires, des ecchymoses (bleus) et un œdème (gonflement) peuvent apparaître. Ils régresseront dans les 10 à 20 jours suivant l’intervention.
Les douleurs sont en règle générale très supportables avec un traitement adapté, à type de courbatures, de tiraillements ou d’élancements.
La période de cicatrisation peut s’avérer un peu désagréable du fait de la tension qui s’exerce sur les berges de la suture. Par ailleurs, la cicatrice est située au fond d’un profond sillon dans lequel il y a de l’humidité. La cicatrisation est donc toujours un peu plus longue qu’ailleurs en zone sèche. Durant cette période, il conviendra d’éviter tout mouvement d’étirement brutal comme par exemple en s’asseyant.
Dans tous les cas, il s’agit d’une chirurgie un peu invalidante car il y a gêne à la marche simplement à cause de la topographie des zones opérées.

Convalescence

Il y a lieu de prévoir un arrêt de travail de 1 à 3 semaines, en fonction de la nature de l’activité professionnelle.
La pratique d’une activité sportive pourra être reprise progressivement à partir de la 6ème semaine post-opératoire.

Résultat

Il n’est apprécié qu’à partir d’un délai de 6 à 12 mois après l’intervention. Il convient, en effet, d’avoir la patience d’attendre le temps nécessaire à l’atténuation de la cicatrice.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Fesses

La « fesse plate » est souvent mal acceptée physiquement et psychologiquement par le ou la patient(e), avec pour corollaire une altération de la confiance en soi et un mal-être, parfois profond, pouvant aller jusqu’au véritable complexe, dans une société où l’idéal de beauté est d’avoir des fesses pleines et galbées.

L’augmentation fessière se propose d’accroître le volume d’une fesse jugé trop petit grâce à l’implantation de prothèses ou l’injection de graisse (lipofilling).
Le gain de volume fessier a une répercussion sur la silhouette globale, permettant une plus grande liberté vestimentaire. Au-delà de ces améliorations physiques, le recouvrement d’une silhouette avantageuse a souvent un effet très bénéfique sur le plan psychologique.
Lorsqu’il s’agit plutôt d’un relachement cutané (ptose fessière) à volume suffisant, on s’orientera vers un lifting fessier.

Liposuccion

Face externe des fesses (culotte de cheval)
Bourrelet sous fessier (banane sous fessière)

Objectif

Augmenter le volume et embellir la forme des fesses par la mise en place d’implant ou prothèse.

Anesthésie

Anesthésie générale

Séjour

Ambulatoire ou 1 nuit

Durée opératoire

2 heures

Intervention

A travers une courte incision cutanée (3-4 cm) dissimulée dans le sillon interfessier, la prothèse est placée dans l’épaisseur même du muscle grand fessier.
En fin d’intervention, un pansement « modelant » est réalisé avec un bandage élastique.

Les implants

Les implants utilisés sont des implants pré-remplis en gel de silicone cohésifs de dernière génération, qui de par leur cohésivité limitent le risque de se répandre en cas de rupture. Il existe une grande diversité de formes, associée à un large choix de volumes, ce qui permet d’optimiser et d’adapter le choix, presque « sur mesure », des prothèses en fonction de la morphologie de la patiente et de ses attentes personnelles.
Les prothèses utilisées par le Docteur Tobalem répondent aux normes rigoureuses du marquage CE et sont autorisées par swissmedic.

Suites post-opératoire

Les suites opératoires peuvent parfois être douloureuses les premiers jours, notamment lorsque les implants sont de gros volume. Un traitement antalgique, adapté à l’intensité des douleurs, sera prescrit pendant quelques jours.
Œdème (gonflement), ecchymoses (bleus) et gêne à la marche sont fréquents les premiers temps.
Il est demandé de rester debout ou allongé (e) sur le ventre les deux premières semaines suivant l’intervention afin de réduire la tension sur les sutures.
Aussi, le premier jour après l’intervention, il est conseillé de «vivre debout» le plus longtemps possible pour que les ecchymoses ou les bleus descendent dans les cuisses.
La seule position assise autorisée, et seulement sur l’arrière des cuisses, est celle nécessaire pour aller aux toilettes.
Le premier pansement est retiré après quelques jours. Il est alors remplacé par un pansement plus léger.
La plupart du temps, les fils de suture sont résorbables. Dans le cas contraire, ils seront retirés 15 jours après l’intervention.

Eviction sociale

Aucune

Convalescence

Il convient d’envisager une convalescence avec interruption d’activité d’une durée de dix à quinze jours.
Il est conseillé d’attendre un à deux mois pour reprendre une activité sportive.

Résultat

Un délai de trois mois est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que les fesses aient retrouvé toute leur souplesse et que les prothèses se soient stabilisées.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Cryolipolyse coolscupting®

Lifting sous fessier (banane sous fessiere)

Indication

Les fesses peuvent s’affaisser avec l’âge et l’altération de l’élasticité cutanée post-ménopausique, mais aussi chez le patient jeune à la peau molle (congénital) ou suite à un amaigrissement après régime ou chirurgie bariatrique (by-pass ou une gastroplastie (traitement de l’obésité)).
Les fesses perdent leur galbe, deviennent plates et il se forme un bourrelet sous fessier disgracieux.
Le lifting sous-fessier va permettre de retirer définitivement ce bourrelet.

Objectif

Retirer le bourrelet sous-fessier

Anesthésie

Anesthésie locale approfondie ou générale

Intervention

Le bourrelet sous-fessier, est directement excisé par une incision dissimulée dans le sillon sous fessier.

Durée opératoire

1 heure

Séjour

Ambulatoire

Suites post-opératoire

Dans les suites opératoires, des ecchymoses (bleus) et un œdème (gonflement) peuvent apparaître. Ils régresseront dans les 10 à 20 jours suivant l’intervention.
Les douleurs sont en règle générale très supportables avec un traitement adapté, à type de courbatures, de tiraillements ou d’élancements.
Il est souvent demandé de rester debout ou allongé (e) sur le ventre les deux premières semaines suivant l’intervention afin de réduire la tension sur les sutures.
La plupart du temps, les fils de suture sont résorbables. Dans le cas contraire, ils seront retirés 15 jours après l’intervention.

Convalescence

Il y a lieu de prévoir un arrêt de travail de 2 semaines.
La pratique d’une activité sportive pourra être reprise progressivement à partir de la 4ème semaine post-opératoire.

Résultat

Une partie du résultat est visible immédiatement car la remise en tension de la peau est toujours spectaculaire.
Il n’est apprécié qu’à partir d’un délai de 6 à 12 mois après l’intervention. Il convient, en effet, d’avoir la patience d’attendre le temps nécessaire à l’atténuation de la cicatrice.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Lifting des fesses
 

Indication

Les fesses peuvent s’affaisser avec l’âge et l’altération de l’élasticité cutanée post-ménopausique, mais aussi chez le patient jeune à la peau molle (congénital) ou suite à un amaigrissement après régime ou chirurgie bariatrique (by-pass ou une gastroplastie (traitement de l’obésité)).
Les fesses perdent leur galbe, deviennent plates et il se forme un bourrelet sous fessier disgracieux.
Le lifting des fesses va permettre de corriger définitivement ces disgraces en liftant et regalbant les fesses.
Il peut être isolé ou être combiné au lifting d’autres régions du corps (bodylift, abdominoplastie, brachioplastie, cruroplastie)
Il existe d’autres alternatives comme l’augmentation fessière par implant, le lipofilling ou l’injection de produit de comblement qui pourront remettre en tension la peau.

Objectif

Lifter et regalber les fesses

Anesthésie

Anesthésie locale approfondie ou générale

Intervention

L’incision est effectuée au pôle supérieur des fesses, dissimulée dans le sous-vêtement, la peau excédentaire est enlevée au pôle supérieur des fesses et le peau restante est retendu vers le haut.
Lorsque la gêne concerne surtout le bourrelet sous fessier, celui-ci est directement excisé par une incision dissimulée dans le sillon sous fessier.

Durée opératoire

1 heure

Séjour

Ambulatoire

Suites post-opératoire

Dans les suites opératoires, des ecchymoses (bleus) et un œdème (gonflement) peuvent apparaître. Ils régresseront dans les 10 à 20 jours suivant l’intervention.
Les douleurs sont en règle générale très supportables avec un traitement adapté, à type de courbatures, de tiraillements ou d’élancements.
Il est souvent demandé de rester debout ou allongé (e) sur le ventre les deux premières semaines suivant l’intervention afin de réduire la tension sur les sutures.
La plupart du temps, les fils de suture sont résorbables. Dans le cas contraire, ils seront retirés 15 jours après l’intervention.

Convalescence

Il y a lieu de prévoir un arrêt de travail de 2 semaines.
La pratique d’une activité sportive pourra être reprise progressivement à partir de la 4ème semaine post-opératoire.

Résultat

Une partie du résultat est visible immédiatement car la remise en tension de la peau est toujours spectaculaire.
Il n’est apprécié qu’à partir d’un délai de 6 à 12 mois après l’intervention. Il convient, en effet, d’avoir la patience d’attendre le temps nécessaire à l’atténuation de la cicatrice.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Augmentation fessière par prothèses

 

Objectif

Augmenter le volume et embellir la forme des fesses par la mise en place d’implant ou prothèse.

Anesthésie

Anesthésie générale

Séjour

Ambulatoire ou 1 nuit

Durée opératoire

2 heures

Intervention

A travers une courte incision cutanée (3-4 cm) dissimulée dans le sillon interfessier, la prothèse est placée dans l’épaisseur même du muscle grand fessier.
En fin d’intervention, un pansement « modelant » est réalisé avec un bandage élastique.

Les implants

Les implants utilisés sont des implants pré-remplis en gel de silicone cohésifs de dernière génération, qui de par leur cohésivité limitent le risque de se répandre en cas de rupture. Il existe une grande diversité de formes, associée à un large choix de volumes, ce qui permet d’optimiser et d’adapter le choix, presque « sur mesure », des prothèses en fonction de la morphologie de la patiente et de ses attentes personnelles.
Les prothèses utilisées par le Docteur Tobalem répondent aux normes rigoureuses du marquage CE et sont autorisées par swissmedic.

Suites post-opératoire

Les suites opératoires peuvent parfois être douloureuses les premiers jours, notamment lorsque les implants sont de gros volume. Un traitement antalgique, adapté à l’intensité des douleurs, sera prescrit pendant quelques jours.
Œdème (gonflement), ecchymoses (bleus) et gêne à la marche sont fréquents les premiers temps.
Il est demandé de rester debout ou allongé (e) sur le ventre les deux premières semaines suivant l’intervention afin de réduire la tension sur les sutures.
Aussi, le premier jour après l’intervention, il est conseillé de «vivre debout» le plus longtemps possible pour que les ecchymoses ou les bleus descendent dans les cuisses.
La seule position assise autorisée, et seulement sur l’arrière des cuisses, est celle nécessaire pour aller aux toilettes.
Le premier pansement est retiré après quelques jours. Il est alors remplacé par un pansement plus léger.
La plupart du temps, les fils de suture sont résorbables. Dans le cas contraire, ils seront retirés 15 jours après l’intervention.

Eviction sociale

Aucune

Convalescence

Il convient d’envisager une convalescence avec interruption d’activité d’une durée de dix à quinze jours.
Il est conseillé d’attendre un à deux mois pour reprendre une activité sportive.

Résultat

Un délai de trois mois est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que les fesses aient retrouvé toute leur souplesse et que les prothèses se soient stabilisées.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Augmentation fessière par lipofilling

Brazilian Butt lift BBL

Objectif

Augmentation du volume et embellissement de la forme des fesses par transfert de sa propre graisse.
Cette technique séduisante permet toutefois une augmentation que modérée et convient donc aux patientes qui veulent juste retrouver un galbe plus harmonieux avec une solution « naturelle », sans corps étranger prothétique. Pour celles qui souhaitent une augmentation plus importante, il est possible d’effectuer plusieurs séances espacées de 3 mois.

Anesthésie

Anesthésie générale

Séjour

Ambulatoire ou 1 nuit

Durée opératoire

La durée de l’intervention est fonction du nombre de sites donneurs, de la quantité de graisse à transférer, et d’un éventuel changement de position. Elle peut varier de 1 heure à 3 heures selon les cas.

Intervention

L’intervention débute par une lipoaspiration particulièrement marquée au niveau de la région lombaire pour accentuer la « cambrure » ce qui majorera l’effet d’augmentation fessière. Les surcharges graisseuses au niveau des poignées d’amour ou de la culotte de cheval pourront aussi être lipoaspirées. Le prélèvement du tissu graisseux est effectué de façon atraumatique, par de petites incisions cachées dans les plis naturels, à l’aide d’une fine canule d’aspiration (lipoaspiration). On procède ensuite à une centrifugation de quelques minutes, de manière à obtenir une graiise pure. Le transfert du tissu graisseux se fait à partir d’incisions de 1 à 2 mm à l’aide de micro-canules, dans différents plans au niveau du tissu sous cutané de la fesse.

Suites post-opératoire

Les suites opératoires peuvent parfois être douloureuses les premiers jours, notamment au niveau des zones de prélèvement de la graisse. Un traitement antalgique, adapté à l’intensité des douleurs, sera prescrit pendant quelques jours.
Œdème (gonflement), ecchymoses (bleus) et gêne à la marche sont fréquents les premiers temps.
Il est demandé de rester debout ou allongé (e) sur le ventre les deux premières semaines suivant l’intervention.
La seule position assise autorisée, et seulement sur l’arrière des cuisses, est celle nécessaire pour aller aux toilettes.
La plupart du temps, les fils de suture sont résorbables. Dans le cas contraire, ils seront retirés 15 jours après l’intervention.

Convalescence

Il convient d’envisager une convalescence avec interruption d’activité d’une durée de dix à quinze jours.
Il est conseillé d’attendre un à un mois pour reprendre une activité sportive.

Résultat

À 3 mois

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Augmentation fessière par injection d’acide hyaluronique (Hyacorp®)

Objectif

Augmentation du volume et embellissement de la forme des fesses par injection d’acide hyaluronique (Hycorp)
Cette technique séduisante conviendra aux patientes qui souhaitent une solution « naturelle » sans corps étranger prothétique, qui ne disposent pas de réserve de graisse suffisante pour envisager un lipofilling, ou pour celles qui ne veulent pas d’éviction sociale.

Anesthésie

Anesthésie locale

Procédure

Le traitement consiste en une série d’injections d’acide hyaluronique à la canule au niveau des fesses.

Séjour

Ambulatoire

Durée opératoire

1 à 2 heures

Suites post-opératoire

Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Quelques petites ecchymoses (bleus) et un œdème (gonflement) peuvent apparaitre et disparaissent après quelques jours. Il n’y a pas de douleurs, ou très légères et calmées par des antalgiques simples.
Il est recommandé de ne pas s’assoir plus de 30 minutes consécutives les trois premiers jours, et de porter une gaine fenestrée de contention pendant 1 semaine.

Éviction sociale

Aucune. Le retour aux activités socio-professionnelles se fait immédiatement après le traitement, tandis qu’il est recommandé d’attendre 48 heures pour la reprise sport, des massages ou une exposition à des chaleurs fortes (UV, sauna/hammam).

Résultat

Même si le résultat est immédiatement visible, un délai de quelques jours est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que le produit se soit bien intégré, que l’œdème ait disparu et que les tissus aient retrouvé toute leur souplesse. 
L’effet dure 24 mois, mais dépendra de l’hygiène de vie et du degré de perfection recherché. Le traitement pourra être renouvelé pour entretenir le résultat.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Genoux

Lipoaspiration de la face interne des genoux

Liposuction

Objectif

Supprimer radicalement et définitivement les surcharges de graisse localisées à la face interne des genoux pour redessiner de belles jambes.
Il existe des alternatives non chirurgicales tels que la cryolipolyse qui pourront être discutées pour des indications particulières, même si l’effet n’est pas comparable à une liposuccion.

Anesthésie

Anesthésie locale

Intervention

Les incisions sont courtes (de l’ordre de 3 ou 4 millimètres) et discrètes, car le plus souvent cachées dans un pli naturel. Après infiltration d’une solution tumescente, et grâce à l’utilisation de fines canules mousses, à bout arrondi, non tranchant, perforées à leur extrémité de plusieurs orifices et connectées à un circuit fermé dans lequel sera créée une pression négative, les amas de graisses sont facilement aspirés. En fin d’intervention, une lipoaspiration superficielle va permettre une rétraction cutanée. Le résultat post opératoire est prédictible puisque le résultat peut être déjà évalué pendant l’opération, au contraire des autres techniques alternatives (cryolipolyse ou injection d’acide déoxycholique).
La canule peut aussi être connecté à une simple seringue dont le vide lui-même va créer une pression négative, on parle de liposuccion douce.
En fin d’intervention une compression modelante visant à limiter l’oedème post opératoire est realisée le plus souvent à l’aide d’un panty adapté ou de bandes élastiques.

Séjour

Ambulatoire

Durée opératoire

1 heure

Suites post-opératoire

Dans les suites opératoires, des ecchymoses (bleus) et un œdème (gonflement) apparaissent au niveau des régions traitées, et se résorberont dans un délai de 10 à 20 jours après l’intervention.
Les douleurs sont variables, mais elles sont en règle générale peu importantes, grâce à l’utilisation des canules très fines.
Il n’y a pas de fils à retirer (fils résorbables)
Le port d’un vêtement de contention élastique est conseillé pendant 2 à 4 semaines.

Eviction sociale

Aucune

Convalescence

Une activité normale pourra être reprise 2 à 7 jours après l’intervention, en fonction du type d’activité professionnelle.
On peut prévoir une reprise de l’activité sportive 2 semaines après l’intervention.

Résultat

C’est seulement au bout de 3 semaines, et après la résorption de l’œdème, que le résultat commencera à apparaître. La peau mettra environ 3 à 6 mois pour se rétracter complètement sur les nouveaux galbes et se réadapter à la nouvelle silhouette. Dans la mesure où les cellules graisseuses n’ont pas la faculté de se re-multiplier, il n’y aura pas de récidive.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Cryolipolyse coolscupting®

Mollets

Le galbe du mollet est le paramètre essentiel de la beauté des jambes.

Des mollets jugés dysgracieux parceque trop fins ou trop gros sont souvent mal acceptés physiquement et psychologiquement, avec pour corolaire une altération de la confiance en soi et un mal être pouvant aller jusqu’au complexe.

Lorsque la cause est une hypertrophie du muscle gastrocnémien, le gros muscle de l’arrière-jambe, il est alors possible de réduire de manière simple l’épaisseur du muscle par des injections de toxine botulique. Lorsque la cause est une surcharge graisseuse ou un lipoedème (lymphodeme), un traitement chirurgical par lipoaspiration pourra apporter une amélioration. Au contraire, lorsque le mollet est trop fin il est possible de procéder à une augmentation de volume par implant ou transfert de sa propre graisse (lipofilling).

Liposuction des mollets

Liposuction

PRÉAMBULE

La lipoaspiration permet une aspiration contrôlée et harmonieuse des amas de graisse du mollet, qui ne disparaissent pas malgré un régime alimentaire ou de l’exercice physique. Dans la mesure où les cellules graisseuses n’ont pas la faculté de se re-multiplier, il n’y aura pas de récidive.
La lipoaspiration des mollets est également le traitement du lymphoedème (lipoedème), lorsque les mesures de compression et de massages lymphatiques sont insuffisantes.
Il existe des alternatives non chirurgicales tels que la cryolipolyse qui pourront être discutées pour des indications particulières, même si l’effet n’est pas comparable à une liposuccion.

Objectif

Obtenir un mollet plus fin élancé et féminin.

Anesthésie

Anesthésie locale ou générale

Intervention

Les incisions sont courtes (de l’ordre de 3 ou 4 millimètres) et discrètes, car le plus souvent cachées dans un pli naturel. Après infiltration d’une solution tumescente, et grâce à l’utilisation de fines canules mousses, à bout arrondi, non tranchant, perforées à leur extrémité de plusieurs orifices et connectées à un circuit fermé dans lequel sera créée une pression négative, les amas de graisses sont facilement aspirés. En fin d’intervention, une lipoaspiration superficielle va permettre une rétraction cutanée. Le résultat post opératoire est prédictible puisque le résultat peut être déjà évalué pendant l’opération, au contraire des autres techniques alternatives (cryolipolyse ou injection d’acide déoxycholique).
La canule peut aussi être connecté à une simple seringue dont le vide lui-même va créer une pression négative, on parle de liposuccion douce.
En fin d’intervention une compression modelante visant à limiter l’oedème post opératoire est realisée le plus souvent à l’aide d’un panty adapté ou de bandes élastiques.

Séjour

Ambulatoire

Durée opératoire

30 minutes à 2 heures

Suites post-opératoire

Dans les suites opératoires, des ecchymoses (bleus) et un œdème (gonflement) apparaissent au niveau des régions traitées, et se résorberont dans un délai de 10 à 20 jours après l’intervention.
Les douleurs sont variables, mais elles sont en règle générale peu importantes, grâce à l’utilisation des canules très fines.
Il n’y a pas de fils à retirer (fils résorbables)
Le port d’un vêtement de contention élastique est conseillé pendant 2 à 4 semaines.

Eviction sociale

Aucune

Convalescence

Une activité normale pourra être reprise 2 à 10 jours après l’intervention, là aussi en fonction de l’importance de la lipoaspiration et du type d’activité professionnelle.
On peut prévoir une reprise de l’activité sportive 3 semaines après l’intervention.

Résultat

C’est seulement au bout de 3 semaines, et après la résorption de l’œdème, que le résultat commencera à apparaître. La peau mettra environ 3 à 6 mois pour se rétracter complètement sur les nouveaux galbes et se réadapter à la nouvelle silhouette.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Cryolipolyse coolscupting®

Réduction du mollet par injection de toxine botulique

Calf Contouring, Calf Reduction et Calf Shaping

Préambule

La toxine botulique bloque l’action musculaire, empêchant les muscles du mollet de se contracter complètement. Avec le temps, à mesure que les muscles bougent moins, ils rétrécissent et deviennent plus minces, donnant l'apparence de mollets plus minces.

Objectif

Obtenir un mollet plus fin élancé et féminin.

Procédure

Le traitement consiste en une série d’injections à l’aiguille de toxine botulique au niveau des muscles gastrocnémien de l’arrière jambe. L’aiguille est fine, et les injections sont quasi-indolores.

Anesthésie

Aucune

Durée

La durée du traitement est de l’ordre de quelques minutes.

Eviction

Il y a aucune éviction sociale. Les patient(e)s peuvent reprendre leurs activités immédiatement après les injections.

Suites post-traitement

Pendant les deux premiers jours qui suivent les injections, il vous est recommandé de ne pas faire de sport intensif, d’éviter les manipulations du visage ou les massages appuyés, ou les séances de sauna/hammam.

Réultat

Le résultat est obtenu 4 à 6 semaines après les injections. L’effet dure en moyenne 4 à 6 mois au terme desquels, l’injection peut être renouvelée afin d’obtenir une certaine stabilité du résultat. A partir de la deuxième injection, les résultats peuvent être plus durables (6 à 8 mois). A l’arrêt des injections, le muscle traité retrouvera sa taille et sa force d’avant les injections.

Complications

Comme pour tout traitement il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Augmentation des mollets par prothèses

 

Objectif

Augmenter le volume et embellir la forme des mollets par la mise en place d’implant ou prothèse

Anesthésie

Anesthésie locale approfondie ou générale

Séjour

Ambulatoire ou 1 nuit

Intervention

A travers une courte incision cutanée (3-4 cm) dissimulée dans le pli poplité situé à l’arrière du genou, la prothèse est placée sous l’enveloppe aponévrotique de la jambe au contact même des muscles (et pas sous-cutané) afin de rendre la prothèse invisible.
En fin d’intervention, un pansement « modelant » est réalisé avec un bandage élastique ou bien des bas ou chaussettes de contention.

Les implants

Les implants utilisés sont des implants pré-remplis en gel de silicone cohésifs de dernière génération, qui de par leur cohésivité limitent le risque de se répandre en cas de rupture. Il existe un large choix de volumes, ce qui permet d’optimiser et d’adapter le choix, presque « sur mesure », des prothèses en fonction de la morphologie de la patiente et de ses attentes personnelles.
Les prothèses utilisées par le Docteur Tobalem répondent aux normes rigoureuses du marquage CE et sont autorisées par swissmedic.

Durée opératoire

2 heures

Suites post-opératoire

Les suites opératoires peuvent parfois être douloureuses les premiers jours, notamment lorsque les implants sont de gros volume. Un traitement antalgique, adapté à l’intensité des douleurs, sera prescrit pendant quelques jours.
Œdème (gonflement), ecchymoses (bleus) et gêne à la marche sont fréquents les premiers temps.
La reprise de la marche est possible et souhaitable dès le lendemain avec des cannes anglaises.
Le premier pansement est retiré après quelques jours. Il est alors remplacé par un pansement plus léger.
La plupart du temps, les fils de suture sont résorbables. Dans le cas contraire, ils seront retirés 15 jours après l’intervention.

Convalescence

Il convient d’envisager une convalescence avec interruption d’activité d’une durée de dix à quinze jours.
Il est conseillé d’attendre un à deux mois pour reprendre une activité sportive.

Résultat

Un délai de trois mois est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que les mollets aient retrouvé toute leur souplesse et que les prothèses se soient stabilisées.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Augmentation des mollets par lipofilling

Objectif

Augmentation du volume et embellissement de la forme des mollets par transfert de sa propre graisse.
Cette technique séduisante permet toutefois une augmentation que modérée et convient donc aux patientes qui veulent juste retrouver un galbe plus harmonieux avec une solution « naturelle », sans corps étranger prothétique. Pour celles qui souhaitent une augmentation plus importante, il est possible d’effectuer plusieurs séances espacées de 3 mois.

Anesthésie

Anesthésie locale approfondie ou générale

Intervention

L’intervention débute par une lipoaspiration particulièrement marquée au niveau de la région lombaire pour accentuer la « cambrure » ce qui majorera l’effet d’augmentation fessière. Les surcharges graisseuses au niveau des poignées d’amour ou de la culotte de cheval pourront aussi être lipoaspirées. Le prélèvement du tissu graisseux est effectué de façon atraumatique, par de petites incisions cachées dans les plis naturels, à l’aide d’une fine canule d’aspiration (lipoaspiration). On procède ensuite à une centrifugation de quelques minutes, de manière à obtenir une graisse pure. Le transfert du tissu graisseux se fait à partir d’incisions de 1 à 2 mm à l’aide de micro-canules, dans différents plans au niveau du tissu sous cutané du mollet.

Séjour

Ambulatoire ou 1 nuit

Durée opératoire

La durée de l’intervention est fonction du nombre de sites donneurs, de la quantité de graisse à transférer, et d’un éventuel changement de position. Elle peut varier de 1 heure à 2 heures selon les cas.

Suites post-opératoire

Les suites opératoires peuvent parfois être douloureuses les premiers jours, notamment au niveau des zones de prélèvement de la graisse. Un traitement antalgique, adapté à l’intensité des douleurs, sera prescrit pendant quelques jours.
Œdème (gonflement), ecchymoses (bleus) et gêne à la marche sont fréquents les premiers temps.
La reprise de la marche est possible et souhaitable dès le lendemain avec des cannes anglaises.
Le premier pansement est retiré après quelques jours. Il est alors remplacé par un pansement plus léger.
La plupart du temps, les fils de suture sont résorbables. Dans le cas contraire, ils seront retirés 15 jours après l’intervention.

Convalescence

Il convient d’envisager une convalescence avec interruption d’activité d’une durée de dix à quinze jours.
Il est conseillé d’attendre un à deux mois pour reprendre une activité sportive.

Résultat

Un délai de trois mois est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que les mollets aient retrouvé toute leur souplesse et que les prothèses se soient stabilisées.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Pieds

Foot lift (Injection d’acide hyaluronique dans les coussinets de l’avant du pied)

 

Préambule

Les femmes qui portent régulièrement des talons hauts souffrent de douleurs au niveau de l’avant du pied. A plat, 70% du poids se trouve sur le talon et 30% sur l’avant pied. Plus le talon est haut et plus le poids du corps se trouve sur l’avant, entraînant une fonte des coussinets plantaires qui ne peuvent plus jouer leur rôle d’amortisseur avec une sensation de brûlure voire même des douleur au port des talons.
L’alternative aux injections d’acide hyaluronique est représentée par les injections de graisse autologue ou lipofilling qui a pour avantage un effet plus durable.

Objectif

L’injection d’acide hyaluronique au niveau des pieds a pour but de recréer un coussinet dans la zone d’appui. Cela permet de réharmoniser l’appui antérieur, de réduire les corps ou durillons et d’éliminer les douleurs. Les femmes peuvent ainsi porter des talons hauts sans ressentir aucune gêne ni douleur.

Anesthésie

Anesthésie locale

Procédure

Le traitement consiste en une série d’injections d’acide hyaluronique à l’aiguille au niveau des coussinets de l’avant pied.

Séjour

Ambulatoire

Durée

15 minutes

Suites post-traitement

Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Quelques petites ecchymoses (bleus) et un œdème (gonflement) peuvent apparaitre et disparaissent après quelques jours. Il n’y a pas de douleurs, ou très légères et calmées par des antalgiques simples.

Éviction sociale

Aucune. Le retour aux activités socio-professionnelles se fait immédiatement après le traitement, tandis qu’il est recommandé d’attendre 48 heures pour porter à nouveau des talons et pour la reprise sport, des massages ou une exposition à des chaleurs fortes (UV, sauna/hammam).

RÉSULTAT

Même si le résultat est immédiatement visible, un délai de quelques jours est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que le produit se soit bien intégré, que l’œdème ait disparu et que les tissus aient retrouvé toute leur souplesse. 
L’effet dure 12 mois. Le traitement pourra être renouvelé pour entretenir le résultat.

Traitement de la transpiration de la plante des pieds
 

Hyperhydrose

Préambule

La production excessive de sueur au niveau de la plante des pieds occasionne une gêne importante.
La toxine botulique inhibe de façon réversible la sécrétion des glandes sudoripares responsables de la production de sueur, et représente le traitement de choix chez les patients qui souffrent de transpiration excessive.

Objectif

Bloquer la transpiration et les odeurs.

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Anesthésie locale

Procédure

Le traitement consiste en une série d’injections au niveau de la zone à traiter.

Durée du traitement

Le traitement dure 15 minutes.

Suites

Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Quelques marques un peu gonflées subsistent 20 à 30 minutes puis disparaissent.

Eviction sociale

Aucune

Convalescence

Les patient(e)s peuvent reprendre leurs activités normalement après les injections.
Pendant les deux premiers jours qui suivent les injections, il vous est recommandé de ne pas faire de sport intensif, d’éviter les manipulations du visage ou les massages appuyés, ou les séances de sauna/hammam.

Résultat

Le résultat est obtenu 7 à 10 jours après les injections. L’effet dure en moyenne 6 mois, au terme desquels, l’injection peut être renouvelée afin d’obtenir une certaine stabilité du résultat. A partir de la deuxième injection, les résultats peuvent être plus durables (6 à 8 mois). A l’arrêt des injections, la production de sueur retrouvera son état d’avant les injections.

Multizones

Lipoaspiration

 

Vous êtes géné par une accumulation de graisse localisée à une zone bien précise, qui ne disparait pas malgré un régime alimentaire ou de l’exercice physique.
La lipoaspiration permet une aspiration bien contrôlée et harmonieuse des amas de graisse pour faconner une belle silhouette. Dans la mesure où les cellules graisseuses n’ont pas la faculté de se re-multiplier, il n’y aura pas de récidive.
En pratique, la lipoaspiration peut s’appliquer à un grand nombre de région du corps : « la culotte de cheval » bien sûr, mais aussi les hanches, l’abdomen, les cuisses, les genoux, les mollets, les chevilles, les bras, le dos. Les améliorations techniques ont aussi permis d’étendre son action au niveau du visage et du cou (double menton, ovale du visage).
La graisse aspirée pourra aussi être réinjectée dans d’autres zones du corps comme le visage, les seins ou les fesses, on parle de lipostructure (lipofiling du visage, lipofilling mammaire, lipofilling des fesses)
Il existe des alternatives non chirurgicales tels que la cryolipolyse qui pourront être discutées pour des indications particulières, même si l’effet n’est pas comparable à une liposuccion.

Objectif

Supprimer radicalement et définitivement les surcharges de graisse localisées pour redessiner une belle silhouette.

Anesthésie

Anesthésie locale ou générale

Intervention

Les incisions sont courtes (de l’ordre de 3 ou 4 millimètres) et discrètes, car le plus souvent cachées dans un pli naturel. Après infiltration d’une solution tumescente, et grâce à l’utilisation de fines canules mousses, à bout arrondi, non tranchant, perforées à leur extrémité de plusieurs orifices et connectées à un circuit fermé dans lequel sera créée une pression négative, les amas de graisses sont facilement aspirés. En fin d’intervention, une lipoaspiration superficielle va permettre une rétraction cutanée. Le résultat post opératoire est prédictible puisque le résultat peut être déjà évalué pendant l’opération, au contraire des autres techniques alternatives (cryolipolyse ou injection d’acide déoxycholique).
La canule peut aussi être connecté à une simple seringue dont le vide lui-même va créer une pression négative, on parle de liposuccion douce.
En fin d’intervention une compression modelante visant à limiter l’oedème post opératoire est realisée le plus souvent à l’aide d’un panty adapté ou de bandes élastiques.

Séjour

Ambulatoire ou 1 nuit

Durée opératoire

30 minutes à 3 heures

Suites post-opératoire

Dans les suites opératoires, des ecchymoses (bleus) et un œdème (gonflement) apparaissent au niveau des régions traitées, et se résorberont dans un délai de 10 à 20 jours après l’intervention.
Les douleurs sont variables, mais elles sont en règle générale peu importantes, grâce à l’utilisation des canules très fines.
Une fatigue peut être ressentie les premiers jours, surtout en cas d’extraction graisseuse importante.
Il n’y a pas de fils à retirer (fils résorbables)
Le port d’un vêtement de contention élastique est conseillé pendant 2 à 4 semaines.

Éviction sociale

Aucune

Convalescence

Une activité normale pourra être reprise 2 à 10 jours après l’intervention, là aussi en fonction de l’importance de la lipoaspiration et du type d’activité professionnelle.
On peut prévoir une reprise de l’activité sportive 3 semaines après l’intervention.

Réultat

C’est seulement au bout de 3 semaines, et après la résorption de l’œdème, que le résultat commencera à apparaître. La peau mettra environ 3 à 6 mois pour se rétracter complètement sur les nouveaux galbes et se réadapter à la nouvelle silhouette.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Bodylift

Dermolipectomie circulaire totale

PRÉAMBULE

On appelle aussi cette opération : dermolipectomie circulaire totale.
Le terme de body lift désigne un groupe d’opérations qui permettent d’enlever de la peau (et de la graisse), en même temps, dans plusieurs zones voisines au niveau du tiers moyen du corps:
- en avant, sur le ventre (abdominoplastie), le pubis (lifting du pubis) et le haut des cuisses
- en arrière, sur les fesses (lifting des fesses)
- latéralement, sur les hanches et la culotte de cheval (lifting de la face latérale des cuisses)
On peut mieux visualiser cette intervention en imaginant qu’on enlève une bande de peau de 20-25 cm de hauteur tout autour du corps et située au niveau de la ceinture. La cicatrice circulaire qui en résulte, peut paraître importante, mais bien positionnée (et donc facile à cacher par un sous-vêtement réduit) elle est très bien acceptée au vu de l’amélioration spectaculaire de la silhouette.
L’intervention en un seul temps opératoire étant lourde, il est possible de la réaliser en deux temps opératoire (temps antérieur : abdominoplastie, temps postérieur : lifting bas du dos, fesses hanche et culotte de cheval)
L’intervention peut aussi être complété par un lifting d’autres zones du corps comme les bras (brachioplastie) et les cuisses (cruroplastie).

Objectif

Affiner et lifter le tiers moyen de la silhouette (abdomen, hanches, taille, culotte de cheval et fesses)

Anesthésie

Anesthésie générale

Intervention

L’opération comporte 2 phases de durée à peu près égale. En principe, elle commence en position ventrale et se termine en position dorsale.
Liposuccion : l’intervention commence souvent par une liposuccion de la culotte de cheval et des hanches permettant d’enlever du volume et de mobiliser encore plus d’excès cutané.
Phase dorsale : la peau excédentaire est ensuite enlevée en bas du dos, au dessus des fesses et latéralement pour retendre la face externe des cuisses. Si les fesses sont plates, la graisse en excès au niveau des hanches, servira à remodeler et augmenter le volume fessier.
Phase ventrale (elle est identique à une plastie abdominale classique) : Elle commence par une liposuccion permettant la mobilisation des tissus tout en minimisant les décollements. La peau de l’abdomen est ensuite retirée permettant de tendre l’abdomen vers le bas, le pubis et le devant des cuisses vers le haut. L’incision postérieure est ainsi en continuité avec l’incision antérieure.
La cicatrice, qui est assez longue est, finalement la seule marque résiduelle de l’opération. Elle vous sera expliquée en détail notamment sa forme et surtout sa future position qui peut varier en fonction de vos désirs pour s’adapter au type de vêtements préférés. Actuellement, le choix se porte le plus souvent sur une position basse permettant le port des pantalons taille basse. Mais on peut parfaitement choisir une position haute pour s’adapter aux maillots de bain échancrés style « brésilien ». La largeur de la cicatrice finale est variable, de « fine » à « un peu distendue » (aléas de la cicatrisation).

Durée opératoire

4 à 6 heures

Séjour

4 à 5 jours

Suites post-opératoire

La récupération est un peu plus longue que pour une autre opération en raison de la durée de l’intervention, des surfaces opérées et des quantités enlevées. Le gonflement et les bleus apparaissent rapidement et peuvent être assez intenses de même que la fatigue et les douleurs.
Le port d’une gaine de compression est essentiel pendant un mois pour limiter l’œdème.

Convalescence

Une activité normale pourra être reprise 2 à 10 jours après l’intervention, en fonction de l’importance de l’intervention et du type d’activité professionnelle.
On peut prévoir une reprise de l’activité sportive 3 semaines après l’intervention.

Réultat

Une partie du résultat est visible immédiatement car la remise en tension de la peau est toujours spectaculaire. Au bout de trois semaines les oedèmes commencent à partir et le résultat est encore plus impressionnant.
Il n’est apprécié qu’à partir d’un délai de 6 à 12 mois après l’intervention. Il convient, en effet, d’avoir la patience d’attendre le temps nécessaire à l’atténuation de la cicatrice.
Au-delà de l’amélioration esthétique qui est souvent appréciable, le body lift apporte en règle générale à la patiente (ou patient) une amélioration très nette en ce qui concerne le confort. De plus, cette amélioration fonctionnelle et le mieux-être psychologique aident la patiente ou le patient dans l’ajustement de leur équilibre pondéral.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Mommy Makeover

Objectif

Retrouver son corps dans un état proche de celui précédant les grossesses.

Anesthésie

Anesthésie générale

Intervention

Le mommy makover classique comprend un lifting du ventre (retrait de la peau en excès et abimé par des vergetures, et correction d’un éventuel diastasis des muscles) et un lifting des seins (éventuellement associé à une prothèse mammaire en cas de perte de volume important). Il peut aussi être ajouté de la lipoaspiration et/ou une chirurgie génitale (réparation des lèvres ou d’un vagin distendu). Les informations sur chacune des procédures sont disponibles sur les fiches respectives.

Durée opératoire

4 à 6 heures en fonction du nombre de procédures

Séjour

2 à 5 jours en fonction du nombre de procédures

Suites post-opératoire

La récupération est un peu plus longue que pour une autre opération en raison de la durée de l’intervention, des surfaces opérées et des quantités enlevées. Le gonflement et les bleus apparaissent rapidement et peuvent être assez intenses de même que la fatigue et les douleurs.
Le port d’une gaine de compression est essentiel pendant un mois pour limiter l’œdème.

Convalescence

Il y a lieu de prévoir un arrêt de travail de 4 à 6 semaines, en fonction de la nature de l’activité professionnelle.
La pratique d’une activité sportive pourra être reprise progressivement à partir de la 6ème semaine post-opératoire.

Réultat

Une partie du résultat est visible immédiatement car la remise en tension de la peau est toujours spectaculaire. Au bout de trois semaines les oedèmes commencent à partir et le résultat est encore plus impressionnant.
Il n’est apprécié qu’à partir d’un délai de 6 à 12 mois après l’intervention. Il convient, en effet, d’avoir la patience d’attendre le temps nécessaire à l’atténuation de la cicatrice.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Intime femme

La chirurgie intime, longtemps considérée comme tabou, s’est largement démocratisée ces dernières décennies pour répondre à une forte demande d’harmonisation de la sphère génitale.

La gêne peut concerner les petites lèvres lorsqu’elles ont une taille excessive notamment par rapport à celle des grandes lèvres, on parle d’hypertrophie des petites lèvres. Ainsi en position debout les petites lèvres font saillie et dépassent de la fente vulvaire, ce qui fait dire aux patientes qu’elles ont des petites lèvres « pendantes ».
La gêne peut aussi concerner les grandes lèvres ou encore le mont de Vénus, qui peuvent aussi apparaitre trop gros ou au contraire avec l’âge s’atrophier et se relâcher.
Enfin la gêne peut concerner le vagin qui se distend avec les grossesses.

Chirurgie esthétique des petites lèvres ou nymphoplastie
 

Nymphoplastie, Labioplastie de réduction des petites lèvres

Objectif

Réduction et symétrisation de la taille des petites lèvres.

Anesthésie

Anesthésie locale approfondie ou générale

Séjour

Ambulatoire

Durée opératoire

30 minutes

Intervention

L’intervention réalise l’ablation de la muqueuse en excès, tout en conservant la morphologie, la pigmentation et l’innervation des lèvres originelles. L’intervention laisse très rarement une cicatrice.
Il est possible dans le même temps de procéder à une lipoaspiration du mont de Vénus (pubis), à une augmentation du volume des grandes lèvres par injection de graisse (lipostructure), ou un resserrement vaginal (vaginoplastie).

Suites post-opératoire

Un minime saignement dure 2 à 3 jours. Un gonflement et des ecchymoses sont habituels. Les suites opératoires sont en général peu douloureuses, ne nécessitant que des antalgiques simples. Une protection sera glissée dans le slip. Il est conseillé d’adopter un habillement ample (jupe ou pantalon peu serré). La toilette intime est réalisée par bains de siège biquotidiens avec un antiseptique habituel. On préférera pour le séchage de la zone opérée un séchoir à cheveux très doux. Les fils de sutures se résorberont en principe en huit à douze jours, date à laquelle la cicatrisation est obtenue.

Convalescence

Retour au travail après 3 à 4 jours si pas trop physique
On conseille d’attendre deux à trois semaines pour la reprise progressive d’une activité sexuelle.
On conseille d’attendre un à deux mois pour reprendre une activité type équitation ou cyclisme.

Résultat

Il ne peut être jugé que 3 mois après l’intervention, après disparition complète de l’oedème. La vulve a alors une forme harmonieuse. Les cicatrices s’estompent en 1 à 2 mois.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Chirurgie esthétique des grandes lèvres, ou labioplastie de réduction ou d’augmentation

 

Objectif

Réduction ou augmentation des grandes lèvres

Anesthésie

Anesthésie locale approfondie ou générale

Séjour

Ambulatoire

Intervention

Pour la labioplastie de réduction des grandes lèvres, l’intervention consiste à retirer la graisse en excès par lipoaspiration, souvent combinée à un retrait de tissu de la peau. Si au contraire, la patiente souhaite redonner du volume à ses grandes lèvres, on pratique un ajout de graisse.
La graisse est prélevée sur une zone du corps, il est nécessaire d’en obtenir qu’une petite quantité à l’aide de fines canules d’aspiration. Cette graisse est préparée avant d’être réinjectée avec des micro canules (lipostructure).
Il est possible dans le même temps de procéder à une lipoaspiration du mont de Vénus (pubis), à une nymphoplastie de réduction des petites lèvres, ou un resserrement vaginal (vaginoplastie).

Suites post-opératoire

Un minime saignement dure 2 à 3 jours. Un gonflement et des ecchymoses sont habituels. Les suites opératoires sont en général peu douloureuses, ne nécessitant que des antalgiques simples. Une protection sera glissée dans le slip. Il est conseillé d’adopter un habillement ample (jupe ou pantalon peu serré). La toilette intime est réalisée par bains de siège biquotidiens avec un antiseptique habituel. On préférera pour le séchage de la zone opérée un séchoir à cheveux très doux. Les fils de sutures se résorberont en principe en huit à douze jours, date à laquelle la cicatrisation est obtenue.

Convalescence

Retour au travail après 3 à 4 jours si pas trop physique
On conseille d’attendre deux à trois semaines pour la reprise progressive d’une activité sexuelle.
On conseille d’attendre un à deux mois pour reprendre une activité type équitation ou cyclisme.

Résultat

Il ne peut être jugé que 3 mois après l’intervention, après disparition complète de l’oedème. La vulve a alors une forme harmonieuse. Les cicatrices s’estompent en 1 à 2 mois.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Vaginoplastie

Resserrement vaginal

Chirurgie esthétique du mont de Vénus

Pubis

Objectif

Retrouver un pubis harmonieux de volume harmonieux et lifté.

Anesthésie

Anesthésie locale

Séjour

Ambulatoire

Durée opératoire

1 heure

Intervention

Pour la lipoaspiration du pubis, l’intervention consiste au travers d’une petite incision de 3 mm dissimulée dans la région pileuse et à l’aide de fines canules à aspirer la graisse en excès.
Si au contraire, la patiente souhaite redonner du volume à son pubis, on pratique un transfert de graisse. La graisse est prélevée sur une zone du corps, purifiée avant d’être réinjectée avec des micro canules (lipostructure) au niveau du pubis.
Le lifting du pubis consiste à retirer la peau flétrie au niveau du pubis par une incision identique à celle d’une césarienne.
L’intervention peut être combinée dans le même temps à une nymphoplastie ou une labioplastie, ou encore à une lipoaspiration abdominale ou une abdominoplastie.

Durée opératoire

1 heure

Suites post-opératoire

Un gonflement et des ecchymoses sont habituels. Les suites opératoires sont en général un peu douloureuses sur les zones lipoaspirées, ne nécessitant que des antalgiques simples. Les fils de sutures se résorberont en principe en huit à douze jours, date à laquelle la cicatrisation est obtenue.

Convalescence

Retour au travail après 3 à 4 jours si pas trop physique
On conseille d’attendre deux à trois semaines pour la reprise progressive d’une activité sexuelle.
On conseille d’attendre un à deux mois pour reprendre une activité type équitation ou cyclisme.
En cas de lipoaspirations, il faudra porter une gaine de contention pendant 4 semaines.

Résultat

Il ne peut être jugé que 3 mois après l’intervention.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Augmentation du point G par injections

Reconstruction de l’hymen

Reconstruction du clitoris

Intime homme

La taille du sexe masculin peut être une préoccupation majeure pour certains hommes, une taille modeste étant mal ressentie et mal vécue. La chirurgie intime, longtemps considérée comme tabou, s’est largement démocratisée ces dernières décennies pour répondre désormais à une forte demande.

La pénoplastie ou phalloplastie esthétique est une intervention visant à augmenter la taille de la verge soit en longeur (allongement), soit en circonférence (épaississement) Ces deux interventions peuvent être pratiquées isolément ou en association. D’autres gestes complémentaires peuvent être réalisées : augmentation du gland, plastie du frein, plastie de prépuce ou circoncision.
Il existe une alternative médicale non chirurgicale par injection d’acide hyaluronique lorsqu’il s’agit seulement d’une demande d’épaississement.

Allongement de la verge
 

Pénoplastie, phalloplastie

Objectif

La pénoplastie ou phalloplastie d’allongement permet d’obtenir un gain en longueur, toutefois seulement en repos.

Anesthésie

Anesthésie locale approfondie ou anesthésie générale

Séjour

Ambulatoire

Intervention

L’incision est dissimulée à la racine de la verge. L’allongement s’effectue par la libération du ligament suspenseur de la verge qui relie les corps caverneux à l’os du pubis afin de désenfouir le sexe. Ainsi la verge se trouve extériorisée, et on obtient un allongement de 3 à 6 cm (au repos, pas en érection).

Durée opératoire

1 heure

Suites post-opératoire

Les suites sont en général peu douloureuses, ne nécessitant que rarement des antalgiques simples. Une antibiothérapie est en général prescrite. Un œdème et des ecchymoses sont habituels. Des soins locaux attentifs seront effectués quotidiennement jusqu’à cicatrisation complète. Le port d’un slip de maintien par-dessus le pansemet est obligatoire pour éviter toute traction sur la cicatrice. Les fils de suteure se résorberont en principe en 10 à 15 jours. Les douches sont autorisées après cicatrisation complète, après 10 jours.

Convalescence

Il y a lieu de prévoir un arrêt de travail de 5 à 10 jours en fonction de la nature de l’activité professionnelle. Toute activité physique est proscrite jusqu’à cicatrisation complète, en générale après 10 jours. On conseille d’attendre 3 semaines pour la reprise progressive d’une activité sexuelle et 1à2 mois pour les activités tels que moto, cyclisme ou équitation.

Résultat

Le résultat peut être jugé après 15 jours, après cicatrisation complète. La verge est allongée de 3 à 6 cm a repos, pas en érection.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Epaississement de la verge par injection d’acide hyaluronique

Pénoplastie, phalloplastie, pénis, verge

Préambule

La possibilité d’injecter de l’acide hyaluronique, un composant naturel doué de propriétés volumatrices exceptionnelles, en fait un pivot des thérapeutiques esthétiques de restauration des volumes.

Objectif

La pénoplastie ou phalloplastie d’élargissement à l’acide hyaluronique permet d’obtenir un gain sur la circonférence de la verge, tant au repos qu’en érection, sans intervention chirurgicale.
Il sera discuter, comme alternative, une réinjection de graisse autologue (lipo-filling)

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Anesthésie locale.

Procédure

Le traitement consiste en une série injection d’acide hyaluronique à la canule sous la peau de la verge.

Durée du traitement

1 heure

Suites post-traitement

Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Quelques marques un peu gonflées (oedeme) ou de petites ecchymoses (bleus) peuvent apparaitrent et disparaissent au bout d’un à trois jours.

Éviction sociale

Aucune. Le retour aux activités socio-professionnelles se fait immédiatement après le traitement, tandis qu’il est recommandé d’attendre 48 heures pour la reprise de l’activité sexuelle, du sport, ou une exposition à des chaleurs fortes (UV, sauna/hammam).

Résultat

Même si le résultat est immédiatement visible, un délai de quelques jours est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que le produit se soit bien intégré, que l’œdème ait disparu et que les tissus aient retrouvé toute leur souplesse.
Les injections auront permis d’augmenter l’épaisseur (et pas la longueur) de façon discrète et naturelle. L’effet dure entre 12 et 24 mois. Le traitement pourra être renouvelé pour entretenir le résultat.

Complications

Comme pour toute procédure il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Epaississement de la verge par injection de graisse autologue (micro-lipofilling)

Pénoplastie, phalloplastie, pénis, verge

Objectif

La pénoplastie ou phalloplastie d’épaississement permet d’obtenir un gain en circonférence au repos et en érection.

Anesthésie

Anesthésie locale approfondie ou anesthésie générale

Séjour

Ambulatoire

Intervention

La graisse est prélevée de façon atraumatique à l’aide d’une fine canule d’aspiration par des incisions bien dissimulées sur le ventre, les cuisses ou une autre région en fonction des cas. La graisse est ensuite traitée par lavage et centrifugation, puis elle est réinjectée à partir de petites incisions à l’aide de fines canules sous forme demicro-particules entre la peau du fourreau de la verge et les corps caverneux, en réalisant de nombreux trajets indépendants afin d’obtenir un résultat harmonieux. En fin d’intervention un pansement léger est placé sur la verge ainsi que sur les points de prélèvement de la graisse, Cela aboutit à une augmentation de volume de la verge tant au repos qu’en érection.

Durée opératoire

1,5 heures

Suites post-opératoire

La verge apparaît très gonflée durant les jours qui suivent l’intervention. Le décalottage peut être impossible les premiers jours. Les douches sont autorisées dès le lendemain. Aucun pansement n’est nécessaire. Le port d’un caleçon ample est conseillé pendant les premières semaines. Les fils de suture se résorbent en 10 jours, date à laquelle la cicatrisation est obtenue.

Convalescence

Aucune. Un arrêt de travail n’est pas nécessaire. On conseille d’attendre 3 semaines avant la reprise progressive d’une activité sexuelle, et avec un préservatif lubrifié pour éviter toute irritation, et 1à2 mois pour les activités tels que moto, cyclisme ou équitation.

Résultat

Un délai de 8 à 10 semaines est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que l’œdème se soit résorbé et que les tissus aient retrouvé leur souplesse. La verge a alors son aspect définitif. On peut espérer une augmentaion de circonférence entre 2 à 3 cm au repos. La verge en érection est également élargie mais dans des proportions moindres. Le résulat est définitif, à poids stable.

Complications

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe un risque de complications, qui vous seront expliquées lors de votre consultation.

Lifting du scrotum

Traitement médicamenteux

Traitement médicamenteux – Finastéride et Minoxidil


Stimulation par injections - Mésothérapie, PRP, Rigenera

Mésothérapie

Préambule

La mésothérapie consiste en des micro-injections d’un cocktail de polyvitamines et de vasodilatateurs directement dans le derme capillaire, dans les zones où la chute de cheveux est importante.
Les vitamines vont nourrir les follicules pileux en profondeur, tandis que les vasodilatateurs vont augmenter la vascularisation du cuir chevelu favorisant le bon développement des follicules pileux.
Le traitement est indiqué chez l’homme et la femme en cas de chute de cheveux saisonnière, de chute de cheveux diffuse (par exemple, après un accouchement, une maladie infectieuse ou un épisode de stress intense), ou encore dans les cas débutants d’alopécie androgénétique. La mésothérapie peut également être effectuée après une greffe de cheveux pour stimuler la repousse des greffons.

Objectif

Réduire la chute et augmentation de la densité capillaire.

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Crème anesthésiante

Procédure

Le traitement consiste en des multi-injections punctiformes à l’aiguille fine, dans le derme capillaire.

Durée

30 minutes

Suites post-opératoire

Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Quelques marques un peu gonflées (oedème) ou de petites ecchymoses (bleus) peuvent apparaître mais n’empêchent pas un retour à une vie socio-professionnelle normale immédiate et disparaissent au bout d’un à trois jours.

Eviction sociale

Les patient(e)s peuvent reprendre leurs activités socio-professionnelles quelques heures après le traitement.

Résultat

Les premiers résultats sont visibles au bout de deux à trois mois de traitement. On observe un ralentissement de la chute de cheveux et parfois une augmentation de la densité capillaire.
Notre protocole inclut 12 séances, les 8 premières séances au rythme d’une par semaine, et les 4 dernières séances au rythme d’1semaine sur deux puis 1 ou 2 séances annuelles d’entretien.

Mésogreffe Rigenera

Préambule

Cette mesogreffe « Rigénéra » est basée sur l'injection au niveau de zones dégarnies de ses propres cellules souches, qui par leur capacité régénérante vont permettre de freiner la chute, obtenir un épaississement des cheveux et stimuler la repousse de nouveau cheveux. Il s’agit de médecine régénérative.
Ce traitement s'adresse à des calvities de stade débutant ou modérée, par exemple chez la femme en ménopause ou souffrant d’hypothyroidie ou pour les hommes qui ne sont pas encore candidat à la chirurgie. La mésogreffe peut être réalisée avant une greffe capillaire.

Objectif

Freiner la chute et stimuler la repousse capillaire

Anesthésie

Anesthésie locale.

Procédure

On prélève à l'aide d'un punch de biopsie de 2,5mm de diamètre, 3 fragments de peau dans le cuir chevelu ou derrière l’oreille. Après addition de sérum physiologique les fragments sont broyés, centrifugés et filtrés, afin d'obtenir un concentré de cellules souches. Ce concentré est alors réinjecté dans la zone à traiter sous forme de microinjections à l’aide d’une fine aiguille comme en mésothérapie.

Durée

Le traitement dure 45 minutes.

Suites post traitement

Le patient peut reprendre son activité professionnelle le jour même sans effet secondaire.

Résultat

Le premier effet est l’arrêt de la chute dès le premier mois. Ensuite, les cheveux affaiblis et le duvet s’épaississent grâce à la régénération des cellules souches. Les premières repousses interviennent au troisième mois et sont stables 12 mois. Le traitement pourra être répété 1x/année.

Plasma riche en plaquettes (PRP)

Préambule

Le plasma riche en plaquette est un concentré de facteurs de croissance obtenu depuis le propre sang du patient et qui pourra être réinjecté dans le derme capillaire pour stimuler de manière naturelle la réactivation des bulbes des follicules pileux avec un effet contre la perte des cheveux. Le PRP peut être utilisé seul ou en combinaison avec d’autres traitements médicaux antichute (Mesothérapie, Rigenera) ou lors de greffes de cheveux.

Objectif

Repousse des cheveux
Meilleure prise de greffe de cheveux

Anesthésie

Crème anesthésiante

SÉJOUR

Ambulatoire

TRAITEMENT

La procédure débute par une prise de sang de quelques millilitres. Le sang est centrifugé, pour séparer le plasma des globules rouges. La partie du plasma riche en plaquettes, véritable concentré plaquettaires, est prélevée et réinjectée comme de la mésothérapie à l’aide de multi-injections punctiformes dans le derme superficiel.

DURÉE OPÉRATOIRE

30 à 60 minutes selon la zone à traiter.

Suites

Habituellement, les suites de ces injections sont simples. Quelques papules ou de petites ecchymoses (bleus) aux points d’injections sont habituelles et disparaissent au bout d’un à trois jours.

EVICTION SOCIALE

Les patient(e)s peuvent reprendre leurs activités socio-professionnelles quelques heures après le traitement.

Résultat

Le résultat est visible après 2 mois, temps nécessaire pour la repousse capillaire.
Nous recommandons 2 séances espacées de 2 mois puis 1 à 2 séances d’entretien par année.

Greffe capillaire – FUE, FUT

La chirurgie capillaire avec l’apparition des microgreffes a fait des progrès déterminants, permettant aujourd’hui de satisfaire relativement simplement un bon nombre d’hommes et femmes qui souhaitent retrouver une belle chevelure.
Le principe est de prélever des cheveux dans la région de la couronne, à l’arrière du crâne, où l’on est assuré qu’ils ne tomberont jamais, pour les transposer dans les régions qui sont moins denses ou dégarnies.

La technique FUE (Follicular Unit Extraction) est la technique la moins invasive, sans scalpel et sans cicatrice puisqu’elle consiste à prélever des unités folliculaires une à une à l’aide de micropunch de moins d’1 mm de diamètre.
La technique FUT (Follicular Unit Transplantation, Technique de la bandelette) consiste à prélever une bande de cuir chevelu sur le dos du crâne à partir de laquelle seront prélevés les greffons, et sera réservée à ceux qui ne souhaitent pas se raser la tête pour une reprise rapide de la vie sociale et qui acceptent une cicatrice derrière la tête (toutefois immédiatement dissimulée par les cheveux rabattus).
Les microgreffes peuvent être associées à la prise d’un traitement anti-chute de cheveux pour accélérer la repousse capillaire et ralentir la perte concomitante de nouveaux cheveux.

Greffe capillaire FUE

Préambule

La procédure FUE n’utilise pas de scalpel et prélève les unités folliculaires une à une à l’aide de micro-punch circulaires d’1mm de diamètre laissant donc des cicatrices quasiment imperceptibles. Un autre avantage est qu’elle permettra de prélever sur une très large zone donneuse et donc d’obtenir un grand nombre de greffons, jusqu’à 2’000 en une seule séance (2000 à 4000 cheveux), mais au prix d’un rasage de tout le crâne.
La technique des implants capillaires FUE sera surtout choisie chez les patients qui se rasent le crâne, qui ont une bonne densité capillaire sur la zone donneuse et qui ne présentent pas une alopécie androgénétique évolutive trop importante. C’est une technique qui est souvent contre-indiquée pour les femmes du fait de la faible densité de cheveux de la zone donneuse et du rasage nécessaire à la procédure.
Toutefois pour les alopécies limitées (tonsure, golfes ou ligne frontale) ou pour les traitements de densification, il est possible d’éviter le rasage. Elle permet ainsi une reprise des activités socio-professionnelles quasi-immédiate en toute discrétion.

Objectif

Retrouver une chevelure dense et naturelle sans cicatrice

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Anesthésie locale

INTERVENTION

L’intervention commence par le rasage, en général complet. Les greffons sont prélevés un à un à l'aide d'un micro-punch de faible diamètre inférieur à 1 mm. Ils seront préservés dans une solution de sérum physiologique pour être ensuite vérifiés et triés avant l’implantation. Ils sont réimplantés un à un avec des pinces de microchirurgie au niveau de perforations faites au préalable à l’aiguille, ou avec l’implanteur de Choï. Les unités de microgreffe folliculaire contenant un ou deux cheveux sont utilisées pour refaire une ligne frontale naturelle tandis que celles à 3 ou 4 cheveux sont utilisées pour densifier les zones postérieures de la tonsure. Les follicules sont implantés très rapprochées, de manière irrégulière, et selon un certain axe qui déterminera le sens de repousse des cheveux, pour recréer un effet naturel.

Durée

Entre 4 et 7h en fonction du nombre de greffons.

Suites post-opératoire

Les suites post opératoires sont simples. Les douleurs ou céphalées sont calmées par la prescription d’antalgiques. Il peut apparaître quelques douleurs ou céphalées calmées par des antalgiques simples, un œdème (gonflement) et des ecchymoses (bleus) dont l’importance et la durée sont très variables selon les patients (1 à 4 jours).
Les shampoings sont en général autorisés 1 à 2 jours après l’opération.
Les traces de l’intervention s’estompent au bout d’une dizaine de jours et le crâne reprend son aspect normal en 15 à 20 jours.
La reprise d’une activité sportive peut se faire à partir de la troisième semaine post-opératoire.

Résultat

Les cheveux greffés retomberont après 15 jours et repousseront complètement au bout de 4 mois. Les résultats définitifs se verront donc au bout d’un an, une fois que la repousse des nouveaux cheveux sera complète. Une fois repoussés la greffe de cheveux sera permanente, les cheveux greffés repousseront toute la vie du patient, car les cheveux prélevés à l’arrière du crâne sont insensibles à l’hormone responsable de l’alopécie.
Pour obtenir une densité suffisante, il faudra parfois réaliser plusieurs séances, chacune représentant une implantation d’environ 2000 à 4000 cheveux (1000 à 1500 cheveux lors de FUE sans rasage).

Complications

Comme pour toute intervention il existe un certain nombre de risques qui vous seront expliqués en consultation.

Greffe capillaire FUT

Préambule

La procédure FUT consiste à prélever une bandelette de cuir chevelu permettant d’obtenir un grand nombre de greffons entre 2000 à 4000 en une session (2000 à 6000 cheveux), sans rasage et donc avec une reprise rapide de la vie sociale, mais au prix d’une cicatrice qui sera toutefois cachée par la masse chevelue (longueur de cheveux 2 cm pour recouvrir la cicatrice). Cette technique sera surtout choisie par des patients qui ne souhaitent pas se raser et qui accepte une cicatrice derrière la tête. Elle est particulièrement adaptée chez la femme.

Objectif

Retrouver une chevelure dense et naturelle sans rasage avec une éviction sociale courte.

Séjour

Ambulatoire

Anesthésie

Anesthésie locale

INTERVENTION

Une bandelette de cuir chevelu horizontale de 1 à 2 cm de haut sur 10 à 30 cm de long est prélevée au niveau de la zone de la couronne, à l’arrière de la tête, car les cheveux de cette zone ne sont pas sensible à l’hormone responsable de l’alopécie. L'incision est réalisée à l'aide d'un bistouri et va laisser une cicatrice qui sera cachée par les cheveux environnants. La bandelette est découpée sous microscope en plusieurs microgreffes contenant chacune 1 à 4 cheveux (unités folliculaires). Les greffons seront préservés dans une solution de sérum physiologique pour être ensuite vérifiés et triés avant l’implantation. Ils sont réimplantés un à un avec des pinces de microchirurgie au niveau de perforations faites au préalable à l’aiguille, ou avec l’implanteur de Choï. Les unités de microgreffe folliculaire contenant un ou deux cheveux sont utilisées pour refaire une ligne frontale naturelle tandis que celles à trois ou quatre cheveux sont utilisées pour densifier les zones postérieures de la tonsure. Les follicules sont implantés très rapprochées, de manière irrégulière, et selon un certain axe qui déterminera le sens de repousse des cheveux, pour recréer un effet naturel.

Durée

2 à 4 heures selon le nombre de greffons

Suites post-opératoire

L’absence de rasage permet une reprise de la vie sociale par le patient dès le lendemain de la séance car les cheveux longs vont recouvrir la zone de prélèvement et la région greffée.
Il peut survenir une sensation de tension sur la partie donneuse pendant quelques jours.
Les douleurs ou céphalées sont calmées par la prescription d’antalgiques. Les suites opératoires sont parfois marquées par l’apparition d’un œdème (gonflement) dont l’importance et la durée sont très variables selon les patients (1 à 4 jours).
Les shampoings sont en général autorisés 1 à 2 jours après l’opération.
La reprise d’une activité sportive peut se faire à partir de la troisième semaine post-opératoire.

Résultat

Les cheveux greffés retomberont après 15 jours et repousseront complètement au bout de 4 mois. Les résultats définitifs se verront donc au bout d’un an, une fois que la repousse des nouveaux cheveux sera complète. Une fois repoussés la greffe de cheveux sera permanente, les cheveux greffés repousseront toute la vie du patient, car les cheveux prélevés à l’arrière du crâne sont insensibles à l’hormone responsable de l’alopécie. La cicatrice sur la surface donneuse, bien que très fine en générale, peut être estompée par quelques greffes FUE dans un second temps.
Pour obtenir une densité suffisante, il faudra parfois réaliser plusieurs séances, chacune représentant une implantation d’environ 2000 à 6000 cheveux.
Dans la mesure où l’alopécie est une pathologie évolutive, deux à trois séances peuvent être nécessaires pour obtenir une densité de cheveux suffisante.

Complications

Comme pour toute intervention il existe un certain nombre de risques qui vous seront expliqués en consultation

Greffe de barbe et sourcils


Mains

 

 

Rajeunissement des mains

Tout comme le visage les mains vieillissent, avec l’apparition de tâches et l’affinement de la peau et des tissus sous-cutanés responsable de l’aspect de mains creuses avec veines os et tendons visibles (« mains de squelette »).
Il est possible de rajeunir les mains comme on le fait pour le visage. Le traitement des taches se fera soit par le laser soit par des peelings TCA, alors la squelettisation sera traitée par des injections de produits de comblement comme l’acide hyaluronique ou le radiesse ou encore de la graisse autologue (micro-lipofilling) qui redonneront de la rondeur en comblant les creux.

Transpiration de la paume des mains